Yaoundé - 03/07/2020

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Adamaoua : Les moustiquaires introuvables dans les hôpitaux

Au cours de ces derniers mois, sur les 47 646 femmes enceintes reçues en consultation prénatale, seulement 13 264 ont reçu une moustiquaire imprégnée à longue durée d’action (Milda) dans la région, soit une couverture de 27,8%.


Le paludisme pendant la grossesse est associé à des conséquences néfastes pour la mère et le fœtus

La journée mondiale de lutte contre le paludisme a été célébrée le 25 avril dernier dans la région de l’Adamaoua, dans un contexte marqué par la menace du covid-19. A cette pandémie, il faut ajouter l’indisponibilité dans certains hôpitaux de l’Adamaoua des moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (Milda) à offrir aux femmes enceintes, « j’ai accompagné ma femme pour sa consultation prénatale la semaine dernière. Et à ma grande surprise, le médecin nous a recommandé de nous procurer une moustiquaire imprégnée sur le marché et qu’il n’y en avait plus », a confié Adamou Sanda. C’est un cas parmi tant d’autres enregistrés ces derniers temps dans l’Adamaoua. Les femmes enceintes et les personnes fragiles subissent la remontée en puissance du paludisme, surtout en ces temps de fortes pluies. Les eaux stagnantes, les ordures ménagères autour des concessions constituent des gîtes des moustiques.

A lire aussi : https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwiKsbjeyZfqAhVwZhUIHQdsAgYQFjACegQIAhAB&url=https%3A%2F%2Fwww.minsante.cm%2Fsite%2F%3Fq%3Dfr%2Fcontent%2F2eme-campagne-nationale-de-distribution-gratuite-de-12350-millions-de-milda&usg=AOvVaw1g_9K1nZUD6QiE7Udi7y0_

Des sources proches des formations sanitaires, le stock des moustiquaires imprégnées à fournir aux formations sanitaires n’a pas été renouvelé, depuis 2018. Ce qui explique la raison de cette rupture. Lors de la dernière campagne de distribution de masse des Milda au Cameroun, 740 717 Milda ont été distribués à plus de 90% des ménages dénombrés sur 1 309 666 habitants recensés.

“740 717 Milda ont été distribués à plus de 90% des ménages dénombrés sur 1 309 666 habitants recensés

Cependant, sur les 47 646 femmes enceintes reçues en consultation prénatale, 24 523 ont reçu 3 doses de traitement préventif intermittent et seulement 13 264 ont reçu une Milda, soit une couverture en Milda de 27,8%. Par ailleurs,  le nombre de décès liés au paludisme ne cesse de croitre. Une situation qui inquiète, « Elle pourrait encore s’aggraver en 2020, si nous restons toujours sur cette position, », a confié un médecin. Il convient de rappeler que sur les 1589 décès enregistrés  en 2019 dans les formations sanitaires, 29% de ces décès sont dû  au paludisme confirmé. Les décès chez les moins de 5 ans constituent plus de 69,4% de tous les décès liés au paludisme. Au niveau de l’Adamaoua, l’objectif est clair, « Notre défi est d’acheter les Milda pour les femmes enceintes, dans le but de réduire la menace », rassure, Dr Fando Nadine, coordinatrice technique du programme national de lutte contre le paludisme dans l’Adamaoua. La prochaine livraison est prévue pour le mois de juillet 2020.

Jean BESANE MANGAM à Ngaoundéré

Laisser un commentaire

4 × 3 =

Catégories

Visiteurs


ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR