Yaoundé - 22/01/2019

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Alerte : Le tabac fait sa rentrée scolaire

L’Enquête mondiale sur le tabagisme chez les jeunes (Gyts) réalisée en mars 2008 relevait que 15,2% des élèves âgés de 13 à 15 ans avaient déjà fumé une cigarette.

Les élèves disent non au tabac en milieu scolaire.

Le tabagisme demeure un problème de santé publique majeur dans les pays du Sud où sa prévalence est en constante augmentation. La mutation comportementale observée au cours de l’adolescence rend cette population vulnérable et fait d’elle une cible importante pour de l’industrie du tabac.  Les facteurs indépendamment associés au tabagisme étaient : la consommation d’autres substances psychoaffectives (alcool, drogue), le sexe masculin, le redoublement des classes, l’argent de poche et le fait d’avoir eu à acheter la cigarette pour quelqu’un.

Pour le ministre de la Santé, André Mama Fouda : « L’épidémie de tabagisme a un impact sur la santé publique des pays en développement, dont le Cameroun. L’usage du tabac est une cause majeure de décès prématuré et d’incapacité évitables, qui touche principalement la population économiquement productive dans les zones urbaines et rurales. Au Cameroun, à moins que des politiques fortes soient mises en place pour dissuader les jeunes à s’initier à la consommation du tabac, et en encourageant les utilisateurs à cesser de consommer, la consommation de tabac pourrait être l’un des plus importants facteurs de risques de mortalité et d’invalidité ».

L’Enquête mondiale sur le tabagisme chez les jeunes (Gyts) réalisée en mars 2008 dans sa région centrale avec l’appui de l’Organisation mondiale de la Santé (Oms) et du cdc Atlanta, relevait que 15,2% des élèves âgés de 13 à 15 ans avaient déjà fumé une cigarette, dont 9,2% des filles. 31,2% des jeunes de cette tranche d’âge avaient expérimenté le tabac avant l’âge de 10 ans, et 10% de ceux qui n’avaient jamais essayé de fumer étaient susceptibles de le faire dans les 12 mois suivant l’Enquête. Environ 23% étaient exposés à la fumée du tabac dans leur domicile. Par ailleurs l’Enquête globale sur le personnel enseignant (Gsps) réalisée en 2008 dans les écoles de la région centrale du Cameroun relevait que 27% des enseignants sont des usagers actuels de tabac et que 19% sont des fumeurs de cigarettes. Environ 5% des enseignants fument dans l’enceinte des établissements scolaires.

«Il y aura effectivement un désinvestissement sur le plan scolaire», prévient Dr Laure Menguene, psychiatre, par ailleurs sous-directeur de la santé mentale au ministère de la Santé publique (Minsanté). A ce propos, Arthur, 19 ans, élève au Lycée Leclerc de Yaoundé, se souvient de son camarade de classe Enama, exclu l’année dernière pour consommation de cigarette. Nous sommes à la sortie des classes et Arthur fait un flash-back à la fois douloureux et amusant en parlant de cet ami. «Il arrivait en classe déjà pinté, avait un comportement bizarre et comptait parmi les plus turbulents», se souvient le jeune homme en fronçant les sourcils.

Eddy-Yan MBARGA

  1. Répondre

    I needed to send you this bit of note to help give many thanks once again with the pleasant suggestions you’ve provided here. It has been certainly surprisingly open-handed with people like you giving extensively just what a lot of folks might have distributed as an ebook in making some bucks on their own, most notably considering the fact that you might well have done it in case you wanted. These secrets additionally worked as a fantastic way to be sure that other individuals have similar desire like my own to know the truth good deal more related to this condition. I’m certain there are several more fun periods ahead for those who read through your blog.

  2. Répondre

    I and also my buddies appeared to be looking at the great information and facts from your web blog and so all of a sudden came up with an awful suspicion I never expressed respect to the website owner for them. My young men were certainly joyful to read through all of them and have extremely been taking advantage of those things. I appreciate you for being well kind as well as for opting for certain tremendous subject areas millions of individuals are really wanting to discover. My sincere apologies for not expressing gratitude to you sooner.

Laisser un commentaire

Catégories

Visiteurs