Yaoundé - 13/11/2019

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Cameroun : les populations de Makénéné réclament un hôpital de district

Le Maire de la commune de Makénéné  a exprimé se besoin, le 11 septembre 2019 aux autorités sanitaires du pays au cours de la cérémonie de lancement officiel de la deuxième phase de la campagne nationale 2019 de déparasitage des enfants d’âge scolaire au Cameroun.

« Compte tenu de la démographie de la population, Makénéné sollicite la transformation de son Centre médical en hôpital de district de santé; la création d’un centre de santé intégré à Kinding –Ndé, distant de plus de 12 km du CMA de Makénéné.  Dieu seul sait combien de femmes ou d’enfants ont perdu la vie à cause du manque de ses infrastructures », a déclaré le Premier magistrat municipal de cette commune.

« On reçoit environ 150 à 200 malades par mois. Il faut noter que, il y a environ deux à trois ans le taux de fréquentation avait considérablement chuté et ceci à cause du personnel  en service en ce moment-là.  Alors, depuis un certain temps la fréquentation est plutôt croissante. Les infrastructures se montrent de plus en plus exiguës au regard du boom démographique», explique Dr  Ingrid Flore Dombou Ngoukong, Médecin chef  par intérim depuis janvier 2019 au Centre médical d’Arrondissement de Makénéné.  Outre cela, le Porte-parole des populations de cette localité souligne avec acuité le manque des infrastructures. « Il convient de préciser ici que, un membre de l’élite a fait il y a quelques  mois, un don d’équipement en matériel est malheureusement en chômage et attend l’affectation d’un chirurgien pour soulager les populations en détresse et intervenir dans les délais, pour être à l’abri des risques y afférents », regrette le Maire de Makénéné.

Pour une meilleure prise en charge des patients,  les populations de cette commune sollicitent : « la dotation en matériel informatique avec vidéo projecteur et écran ; la dotation en matériel de bureau ; la dotation  en matériel médical pour accouchement et consultations ; la dotation en groupe électrogène adéquat et la réhabilitation de son réseau électrique ; la dotation en ambulance médical pour évacuation, compte tenu de  l’axe-lourd qui traverse Makénéné et de sa situation accidentogène ; la réhabilitation des blocs médicaux, blocs d’astreintes … La contractualisation des infirmiers et autres personnels médicaux  et l’affectation des infirmiers et techniciens médico-sanitaires », conclut le Maire.

L’arrondissement de Makénéné compte à ce jour plus de 25 mille âmes qui vivent sur une superficie de 885 km2. Il est situé dans le département du Mbam et Inoubou, Région du Centre. Limité au Nord par le fleuve Noun ; au Sud par le département du Nkam ; à l’Ouest par l’arrondissement de Tonga et à l’Est par l’arrondissement de Ndikiniméki.  Makénéné est la porte d’entrée et de sortie de la région du Centre et de l’Ouest. C’est également le carrefour de la communication nationale voire même internationale avec son marché qui tourne 24h/24.

Le Centre Médical d’Arrondissement (Cma) de Makénéné est situé sur le national n° 4 entre deux grandes métropoles que sont Yaoundé et Bafoussam. Ce centre reçoit régulièrement des accidentés de la voie publique. Le manque de personnel qualifié et des équipements adéquats plombe la qualité de la prise en charge.

Joseph MBENG BOUM

Laisser un commentaire

dix-neuf − 14 =

Catégories

Visiteurs


ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR