Yaoundé - 09/08/2020

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

GABON/GESTION DES DÉCHETS BIOMÉDICAUX, GUY PATRICK OBIANG NDONG PEAUFINE LA STRATÉGIE AVEC LE HCECV

Echange entre le Haut commissaire à l’environnement et le Ministre de la santé

Le ministre de la santé a reçu en audience dans son cabinet le 4 juillet 2020, le haut-commissaire à l’environnement et au cadre de vie. Au menu des échanges entre les deux personnalités, la gestion des déchets biomédicaux issus des différentes structures sanitaires du pays.

la stratégie gestion des déchets biomédicaux au cœur des échanges entre les deux personnalités

La problématique de la gestion des déchets biomédicaux au cœur de la rencontre entre le ministre de la santé Dr Guy Patrick OBIANG NDONG et son hôte. Si les déchets biomédicaux sont régulièrement considéré comme des vecteurs de dégradation de l’environnement, à cause du manque d’incinérateur dans certains structures sanitaires qui sont obligés de déverser ces déchets dans la nature, il était urgent pour le haut-commissaire à l’environnement et au cadre de vie de s’y penché sur la question avec le patron de la santé.<< Ma présence ici au cabinet du ministre de la santé se justifie par le faite qu’il était important pour moi de rencontrer le ministre de la santé afin que nous fassions un point sur la problématique de la gestion des déchets biomédicaux. C’est un problème qui nécessite une parfaite coordination de tous les acteurs, pour améliorer le système actuel. Nous avons ensemble avec le ministre décidé de mettre en place une commission et de passer très rapidement à l’action sur le terrain en faisant le point réel sur la situation, mettre de l’ordre là où il y a le désordre et proposer un plan d’action à moyen et long terme pour améliorer cette gestion. Le problème de la gestion des déchets biomédicaux ne concerne pas que Libreville, il consiste d’abord à faire un état des lieux structurels, organisationnels et réglementaires. Donc c’est tout l’objet du travail que nous devons réaliser très prochainement. >> A laissé entendre Yannick Sonnet Ongonwou le haut-commissaire à l’environnement et au cadre de vie au sortir de cette audience.
Avec la pandémie à coronavirus, qui sévit dans le monde et au Gabon en particulier la gestion des déchets biomédicaux devient un impératif et nécessite une véritable stratégie sanitaire environnementale.

Saint Clair kengue

Laisser un commentaire

trois + 3 =

Catégories

Visiteurs


ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR