Yaoundé - 04/08/2020

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Lutte contre le Covid 19 : l’honorable Mariam Goni en guerre dans le Logone et Chari

Pendant trois jours, l’élue de la nation à sensibiliser et  remis des  kits ramadans aux malades et personnes vulnérables de Goulfey, Blangoua et Kousseri afin de contribuer à la lutte contre le Coronavirus.

« Ensemble avec honorable Mariam Gonibarrons la route au COVID ». C’est le slogan de la   campagne de sensibilisation que l’honorable député est allé porter aux populations. Une descente de sensibilisation contre le corona virus qui l’a conduit dans trois arrondissements. L’honorable Mariam Goni et 15 animateurs ont sillonné les arrondissements de Goulfey, Blangoua et Kousseri pour édifier les populations sur les mesures de protection et surtout de contamination du Covid 19. « Nous avions informé la population sur l’ampleur du Coronavirus, un accent a été mis sur les mesures à prendre afin de ne pas être contaminé » souligne l’élue du peuple.  Ce sont les marchés, les lieux de rencontres, les cultes et les mosquées qui ont constitué les différents panneaux stop de la caravane de sensibilisation de la dame au bon cœur.

En trois jours, la caravane s’est déployée pour sensibiliser les populations des méfaits du Covid 19 et les attitudes à adopter pour éviter la maladie. A Goulfey, plus de 500 masques et savons ont été distribué, des savons, des gels hydro-alcooliques, des seaux, des tabourets sont remis à l’hôpital de district de Goulfey. 150 kits ramadans ont été distribués aux malades du district et aux nécessiteux du marché de Goulfey. Même scénario à Kousseri, honorable Mariam Goni à procéder le jeudi à l’exhortation de la population à barrer la route au Covid 19 en respectant les mesures prises par le gouvernement. Trois axes des artères de Kousseri ont été sillonné : axe du péage à kousseri, le carrefour Maltam et l’axe Kousseri-Goulfey très grouillant de monde. La stratégie participative de proximité a été mise en œuvre par l’équipe de la caravane du député.

La dernière escale de la caravane de riposte contre le coronavirus s’est arrêter à Blangoua. Pendant le passage de l’équipe de sensibilisation, la population aété honoré d’abriter les équipes de lutte contre le covid19 à Blangoua. Honorable Mariam Goni à procéder à une séance de démonstration du port du cache nez au marché de Blangoua. Les femmes commerçantes du lait et poissons, les mécaniciens, les gérants des restaurants ont été sensibilisés sur l’importance de laver les mains avec de l’eau et du savon. Des seaux ont été placés dans chaque coin du marché de Blangoua. A l’hôpital de district de Blangoua ; des seaux, des savons et gels hydro-alcooliques ont été offerts au personnel de la formation sanitaire. Des kits ramadans constitués de 03kg de riz, 02kg de sucre, du lait, 02 kg de spaghettis et des appuis ont été remis aux malades et personnes vulnérables. Pour l’initiatrice de la caravane, la descente a été porteuse de fruit. Elle contribue ainsi à sa manière à la lutte contre le Covid 19 dans le Logone et Chari. Trois jours de sacrifice auraient suffi, à l’honorable député pour sensibiliser les populations sur les méfaits du coronavirus et les attitudes à adopter pour éviter cette maladie. Celle-ci a donc prescrit que chacun se « protège et protège son entourage » en respectant les mesures barrières mises sur pied par le gouvernement.

Martin Kalaina correspondant à Maroua

INTERVIEW

Honorable Mariam Goni, député Logone et Chari

« Nous avions opté une caravane de sensibilisation de proximité contre le covid 19 dans le Logone et Chari »


Honorable Mariam Goni, député Logone et Chari

 Honorable pourquoi avoir organisé une caravane de riposte contre le Covid 19 ?

La caravane qui à durer trois jours, intervient après deux cas de Covid 19 confirmés à Kousseri. Après avoir été plébiscité par la population de Goulfey et Blangoua, il était important pour moi de descendre vers ces derniers les remercier.  J’ai choisi en cette période de pandémie au lieu d’organiser une cérémonie de remise de dons faire une descente. Il était important de faire une sensibilisation de proximité afin de mieux parler de l’ampleur du coronavirus et le port du cache nez. Avec une équipe de 15 animateurs, nous avions sensibilisé dans les marchés, les églises, les mosquées, les lieux publiques. Blangoua, Goulfey sont dès le départ les deux arrondissements choisis étant mes zones de compétence mais après avoir réfléchi fallait élargir à Kousseri qui est la capitale du département du Logone et Chari.

Qu’est-ce que vous aviez fait concrètement pendant cette caravane de lutte contre le covid 19 ?

Nous avions sillonné Goulfey, Kousseri et Blangoua. Dans chaque ville, nous avions sensibilisé la population sur les dangers du coronavirus. Plus de 500 masques ont été offerts, des seaux, des savons, des gels hydro-alcooliques (au personnel de santé).  150 kits ramadans remis aux malades et personnes vulnérables. Avec l’équipe des animateurs, nous avions sensibilisé les femmes commerçantes du poisson, du lait, les mécaniciens, dans les mosquées, sous les arbres les musulmans en plein jeun de ramadan ont été sensibilisés. Une séance de démonstration du port du cache nez a été d’ailleurs faite sur place.

Honorable êtes-vous satisfait par cette action ?

Oui, d’autant plus que l’initiative a été beaucoup appréciée par la population. La caravane de riposte contre le Covid 19 initié par honorable Mariam Goni a eu un impact positif. L’objectif était à travers l’initiative que la population de Goulfey, Blangoua et Kousseri prennent conscience que le coronavirus est réel. D’où l’importance de se laver les mains avec l’eau et du savon, porter son cache nez, respecter les mesures du gouvernement. Les autorités de la ville ont apprécié ma stratégie de proximité. Si la population s’est engagée pour ce combat c’est une mission accomplie.

Propos recueillis par Martin Kalaina correspondant à Maroua

Laisser un commentaire

2 + 1 =

Catégories

Visiteurs


ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR