Yaoundé - 10/08/2020

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Covid19 : Alim Hayatou évalue le dispositif de riposte de la région de l’Est

Au cours d’une séance de travail de deux jours, le secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Santé Publique chargé de la lutte contre les Épidémies et les Pandémies, Alim HAYATOU, a visité les principales structures de la région mises en place pour barrer la voie au Covid19.

La séance de travail a commencé par une visite de la Délégation Régionale de la Santé Publique de l’Est au cours de laquelle Monsieur le Délégué a saisi l’occasion pour poser quelques doléances afin de rendre les équipes plus efficaces sur le terrain à savoir : la dotation en respirateurs, en matériel de protection et en tests. L’étape suivante consistait à visiter le Fonds régional pour la promotion de la santé, notamment le QG du système régional de gestion des incidents. Après avoir visité les locaux de la prison centrale de Bertoua, le cap a été mis à l’Hôpital Régional de Bertoua : ici, les nouvelles sont plutôt bonnes ; les 24 patients mis en observation dans l’isoloir prévu pour la circonstance sont hors de danger de même, les deux cas confirmés sont sur la voie de la guérison. Le Centre de Prise en charge (d’une capacité de 24 places) sera bientôt à disposition.

Le cap a été ensuite mis sur le centre des Réfugiés de Gado Badzere où il a pu observer les mesures préventives mises en application sur ce site d’une capacité d’accueil de 25000 réfugiés. La visite s’est achevée à Garoua-Boulaï (à la frontière Cameroun/RCA), après la visite du Poste de Santé aux Frontières, de l’Hôpital de District (isoloir, dortoir, salle des urgences) ainsi que la mairie de Garoua-Boulaï.

Au terme de cette visite de travail, c’est un secrétaire d’état ravi qui quitte la région de l’Est « le défi sanitaire dans le cadre de la lutte contre le Covid19 est parfaitement relevé dans la région de l’Est. Nous avons visité toutes les organisations et touché du doigt tout le matériel mis à disposition, tout ceci sous la coordination du gouverneur Grégoire MVONGO ». Malgré le sentiment de satisfaction, il a tout de même inscrit une recommandation majeure « le Centre de Prise en Charge de l’Hôpital Régional de Bertoua doit être extrait de son enceinte dans les plus brefs délais pour éviter d’éventuelles contaminations ».

Murielle ESSON

Laisser un commentaire

quatorze − dix =

Catégories

Visiteurs


ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR