Douala : Dr Manaouda Malachie libère une vingtaine de patients insolvables à l’hôpital Laquintinie

Sur haute instruction du  ministre de la Santé de publique, le Pr Noel Emmanuel Essomba, directeur de l’hôpital Laquintinie de Douala a procédé à  libération, ce 02 janvier 2021 d’une vingtaine de patients indigents dans sa formation hospitalière. Le patron de la santé au Cameroun s’est engagé à payer la facture de tous les indigents de cet hôpital qui s’élève à plus de 75 millions de Fcfa.

Pr Noel Emmanuel ESSOMBA, Directeur de l’hôpital Laquintinie de Douala avec les patients indigents suite à leur libération.

Une fois de plus, le ministre camerounais de la santé vient de redonner leur sourire  à plus familles de la capitale économique du pays. Après l’hôpital Gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé, c’est au tour  des indigents de Laquinitinie de bénéficier de politique de l’humanisation des soins et services du Minsanté.

Les éclaires du directeur de l’hôpital Laquintinie face à la presse

« En réalité, il s’agit de l’exécution d’une instruction du ministre de la Santé publique que nous avons reçu hier. Il nous a adressé une correspondance à travers laquelle il nous demandait sans autre forme de procédures de procéder à l’élargissement d’un certain nombre de patients que nous avons ici. Lesquels  ont séjourné dans notre hôpital et qui ont bénéficié entièrement de leurs soins mais qui sont dans l’incapacité de pouvoir solder leur dette. C’est ce type de patients que nous appelons des indigents », le directeur de l’hôpital Laquintinie de Douala.

« Dans l’application de la politique humanitaire du gouvernement suivi par le ministre de la santé, il nous a donc instruit de libérer ses indigents dans notre formation sanitaire. Vous savez bien que le ministre a lui-même procéder hier à l’élargissement d’un certain nombre d’indigent dans la ville de Yaoundé. C’est dans cette continuité qu’il nous a demandé de le faire au niveau de notre formation sanitaire qui est la plus grosse en termes de capacité d’accueil des patients dans la capitale économique du Cameroun », précise le Pr Noel Emmanuel Essomba.

Lire aussi: Nouvel an 2021 : Dr Manaouda Malachie visite inopinément les hôpitaux de Yaoundé http://echosante.info/nouvel-an-2021-dr-manaouda-malachie-visite-inopinement-les-hopitaux-de-yaounde/

Les services concernés sont entre autre la pédiatrie, la gynécologie, et le Centre de prise en charge des patients bénéficiant des soins respiratoires. Le service des affaires sociales de cette formation hospitalière s’est chargé de définir l’ensemble des patients répondant aux critères des indigences conformément aux orientations du Minsanté.

Suite à leur libération, c’est avec les larmes de joies que ces derniers ont exprimé leur gratitude au Chef de l’Etat, au Minsanté et à l’ensemble du personnel de la santé de l’hôpital Laquintinie pour leur humanisme et la qualité des soins offerts.

Cette opération n’est pas la première du genre et s’inscrit dans la politique d’humanisation des soins dans les  hôpitaux telle que souhaitée par le Dr Manaouda  Malachie. Le ministre prends sur lui la charge de solder ces factures qui s’élèvent à plus de 10 millions cfa.

« Nous sommes contents de savoir que le ministre nous apporte ce coup de main. Il faut préciser que l’état financier de ses patients lui sera adressé afin que le Ministère de la Santé puisse payer ce manque à gagner. Donc l’hôpital Laquintinie remercie le Minsanté pour cet accompagnement. Faut-il le rappeler, notre hôpital supportais près de 75 millions de pertes dû aux indigences. Mais le ministre s’est engagé à payer la totalité de cette somme.   Ce geste qui s’ajoute aux félicitations et encouragements du président camerounais, Paul Biya au personnel de la santé vient booster les soldats de la santé dans leur noble mission », se réjouit le directeur de l’hôpital Laquintinie.  Le secteur de la santé est plus que jamais au centre de toutes les préoccupations.

L’Hôpital Laquintinie de Douala est situé en plein cœur du quartier AKWA. Il s’étend sur 09 hectares, c’est un Hôpital de référence de 2ème catégorie. Il a pour mission d’assurer la prise en charge médicale et médico sanitaire qualitative et quantitative quotidienne des cas et réponse adaptée lors de grands évènements ; qu’il s’agisse d’évènements sportifs, de catastrophes ou des épidémies. Joseph MBENG BOUM/ Cathy Mintsa Tsogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 7 =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR