Gabon : Ali Bongo décline sa stratégie à l’Union africaine contre le Covid-19 au cours d’une visioconférence

C’est en sa qualité de Président en Exercice de la communauté économique des états de l’Afrique central CEEAC que le président Ali BONGO ONDIMBA a pris part sur invitation de son homologue Sud-africain Cyril Ramaphosa, Président en exercice de l’Union Africaine à une réunion en visioconférence organisée par l’Organisation continentale.

La pandémie covid-19 qui sévit dans le monde et en Afrique en particulier ne laisse pas indifférent, l’Union africaine et les Chefs d’Etats du continent qui ont décidé de prendre le taureau par les cornes afin de trouver des stratégies de riposte commune et efficace face à cette pandémie à travers une Visio conférence tenue ce 29 avril 2020 entre cette institution et les présidents en exercice des différentes communautés économiques régionales.  

Prenaient également part à cette importante rencontre, les membres du Bureau de l’Assemblée, le Président de la Commission de l’Union Africaine et les Présidents de toutes les Communautés économiques régionales. A l’ordre du jour de ces échanges : la stratégie de riposte contre le Covid -19 au niveau continental et les mesures prises par l’Union africaine et les différentes organisations régionales sur le plan sanitaire, économique, politique et sécuritaire pour faire face à cette pandémie à laquelle l’Afrique est confrontée à l’instar du monde entier. Le Chef de l’Etat gabonais a au nom de ses Pairs, décliné la réponse à court terme de la CEEAC en soutien aux États membres qui vise notamment, à ralentir la pandémie, à mieux connaître sa propagation et à réduire son impact socio-économique.

A cet effet, la stratégie régionale de riposte de la région Afrique Centrale repose sur trois axes principaux, à savoir : le soutien à la gestion de la crise sanitaire ; le soutien à la gestion des implications économiques et la préservation de la sécurité alimentaire; et le soutien à la préservation de la paix, de la sécurité et de la stabilité politique. Le Président Ali BONGO ONDIMBA a invité ses homologues à développer des plans de riposte concertés et à créer des synergies face à cette crise sanitaire qui devront être prolongés par des plans post pandémie.

Le Gabon comme bon nombre de pays africains subit la pandémie et voit son nombre de cas positif s’augmenter au quotidien malgré les multiples rappels à l’ordre du comité de pilotage à l’endroit des populations toujours inconscient de la gravité de la maladie. « Les résultats du dépistage massif nous montrent chaque jour l’ampleur de la progression du Covid-19 dans la communauté avec une moyenne de 25 nouvelles contaminations par jour. Ce chiffre peut rapidement évoluer à cause du relâchement des gestes barrières que nous observons dans la population. En effet, trop de personnes continuent à sortir sans porter les masques, sans respecter la distanciation sociale avec pour risque d’attraper la maladie ou de contaminer d’autres personnes non protégées », a déploré le Dr Guy Patrick Obiang Ndong porte-parole du COPIL dans son traditionnel point de presse quotidien sur cette pandémie, avant de présenté la Situation épidémiologique  de la pandémie au Gabon ce jour.

 «Les chiffres épidémiologiques donnent trente-huit nouveaux cas déclarés au Covid-19 et quatorze  personnes guéries. Soit un total de 276 cas déclarés positifs, soixante-sept  guéris et trois décès. Notre responsabilité individuelle sera un facteur clé pour briser la chaine de contamination du Covid-19. Dans la phase communautaire de la pandémie du Coronavirus, les personnes atteintes de maladie chronique doivent veiller à la stabilité de leur pathologie. Les hypertendus doivent régulièrement surveiller leur tension. Les diabétiques doivent surveiller leur glycémie journalière et prendre correctement leurs médicaments. En effet, les patients atteints de maladie chronique sont plus vulnérables lorsque ces pathologies ne sont pas équilibrées. Ces personnes étant fragiles, nous devons tous les protéger en les aidants à respecter les mesures barrières. »


Rappel des gestes barrières


Se laver fréquemment les mains avec de l’eau et du savon ou un gel hydro-alcoolique ; en cas de toux et d’éternuement, se couvrir la bouche et le nez avec le coude fléchi ou un mouchoir. Jeter immédiatement le mouchoir et se laver les mains ;  éviter tout contact étroit avec une personne ayant de la fièvre et de la toux ; saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades ;  nettoyer les objets et les surfaces souillés. 

Saint clair KENGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × trois =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR