Yaoundé - 04/07/2020

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

GABON COVID-19 /CEEAC: LES MINISTRES DE LA SANTE VALIDENT LE PROJET DE STRATÉGIE RÉGIONALE DE RIPOSTE POUR L’AFRIQUE CENTRALE

Le ministre de la santé gabonais et les institutions régionales en visioconférence

Les ministres de la santé de la communauté des économiques des états de l’Afrique centrale CEEAC se sont réunis par  visioconférence le 24 juin 2020 pour, la présentation de  la situation globale de la pandémie dans les pays respectifs de la CEEAC, les mécanismes mis en place pour contenir, examiner et la validation du projet de la stratégie régionale de riposte contre la covid-19 en Afrique centrale. C’était en présence du représentant des nations unies, de la représentante de l’union africaine, du représentant de l’OMS, et du président de la commission de la CEMAC.

Les ministres de la santé en visioconférence

Selon les statistiques de l’organisation mondiale de la santé, la sous-région Afrique centrale demeure la moins touchée par la pandémie Covid-19 malgré le manque d’infrastructures sanitaires adéquates capable de faire face à la pandémie. « Craignant le pire pour le continent africain au sujet duquel certains acteurs majeurs prédisaient l’apocalypse, et afin de soulager les populations angoissées, la commission de l’union africaine s’est résolue à apporter une réponse immédiate et globale à cette pandémie avec l’adoption d’une stratégie continentale conjointe de résistance le 22 février 2020 au cours d’une réunion de haut niveau des ministres en charge de la santé public et donc le but et les objectifs étaient basés sur la prévention des maladies graves et les décès dus à l’infection au Covid-19 dans les états membres, minimiser les perturbations sociales et les conséquences économiques provoquées par la pandémie de covid-19, coordonner les efforts des états membres, des agences de l’union africaine, de l’organisation mondiale de la santé et d’autres partenaires pour assurer la synergie et éviter les doubles emplois, promouvoir des pratiques de santé publique fondées sur des preuves pour la surveillance, la prévention, le diagnostic, le traitement et le contrôle de la Covid-19. » A déclaré le Dr Hortense Nguema représentante de l’union africaine, chef du bureau liaison de l’Afrique centrale au cours de cette conférence.

La Communauté économique des états de l’Afrique centrale(Ceeac) soucieuse de consolider la vitalité de la coopération qui existe entre les états membres et ses institutions respectives n’a ménagé aucun effort dans la mobilisation toute azimut des équipes de riposte dans la sous-région Afrique centrale « Pendant les deux semaines qui ont précédé cette rencontre, les équipes du Secrétariat Général ont élaboré un plan opérationnel et un plan de financement détaillés en vue de faciliter la mise en œuvre de la stratégie régionale proposée. Nous avons également procédé à l’évaluation de la situation globale de la pandémie et des mécanismes mis en place pour la contenir. Ledit plan a conservé ses quatre axes stratégiques à savoir : la prévention de la transmission du virus, la prévention des décès ou la prise en charge des cas, la prévention des préjudices socio-économiques et des risques liés aux conflits ainsi que le renforcement de la coopération transfrontalière. La pandémie du covid-19 continue de progresser rapidement dans l’ensemble de nos états membres comme en témoigne l’évolution du nombre de personnes contaminées. Des efforts soutenus doivent être maintenus pour éviter que ce virus ne continue à endeuiller un plus grand nombre de familles dans notre communauté», a exprimé Marie Thérèse Chantale Mfoula secrétaire générale adjointe de la CEEAC durant les travaux de la conférence.

Photo de clôture des travaux

A l’ouverture comme à la clôture des travaux, le président en exercice du conseil des ministres de la santé de la CEEAC a souligné toute la nécessité pour la sous-région d’unir les forces afin de lutter efficacement contre la pandémie covid-19 à travers l’adoption et la validation du document de projet de la stratégie régionale de riposte à la Covid-19 de l’Afrique centrale. « Nous venons de validé le document de projet de la stratégie régionale de riposte au covid-19 dans notre sous-région, c’est l’occasion pour moi de remercier mes paires et toutes les institutions qui se sont mobilisés pour l’aboutissement de ce projet. Depuis l’annonce au début du mois de mars 2020 du premier cas de contamination au coronavirus dans notre sous-région, les systèmes de santé de chacun de nos pays ont été mis à rude épreuve. La pandémie nous a révélé une fois de plus, la nécessité de développer une industrie pharmaceutique régionale performante afin de réduire notre indépendance vis-à-vis des importations des médicaments essentiels. Il n’est un secret pour personne que nous importons la quasi- totalité des médicaments et produits pharmaceutiques donc populations ont besoin en dehors de notre espace communautaire. Nous ne pouvons continuer à entretenir un tel niveau de  dépendances vis-à-vis de l’extérieur, nous devons construire une marge d’autonomie stratégique dans le domaine de la santé», a laissé entendre le Dr Max Limoukou, ministre de la Santé du Gabon au terme des travaux.  

La sous-région Afrique centrale est désormais apte à faire face plus que par le passé à la pandémie Covid-19. Cette  rencontre ministérielle et institutionnelle avait été précédée d’une réunion des experts des différents Etats membres qui se sont réunis par visioconférence les 22 et 23 juin 2020. 

Saint clair KENGUE     

Laisser un commentaire

quatre × trois =

Catégories

Visiteurs


ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR