GABON/ LUTTE CONTRE LA COVID-19, LA CARAVANE MOBILE DE DÉPISTAGE SE DÉPLOIE À NTOUM

Site du dépistage à ntoum

Lancé depuis plusieurs jours par le ministère de la santé et le comité technique de pilotage COPIL, la caravane mobile de dépistage poursuit son périple urbain et c’est la ville de Ntoum qui a accueilli le 2 décembre 2020 les équipes de la caravane mobile de dépistage c’était en présence du préfet du département du komo mondah et du maire du premier arrondissement de la commune de Ntoum.

Dépistage gratuit

La lutte contre la COVID-19 est une affaire de tous et de chacun, c’est l,esplanade du carrefour cocobeach non loin du marché de Ntoum qui a accueilli la caravane mobile de dépistage de masse lancée par le gouvernement. Dans le stricte respect des mesures barrières, les populations affluents par petits groupes et se font enregistrés, et se font dépister.<<Nous avons bien démarrer les activités depuis ce matin, les populations viennent au dire et à mesure, nous les accueillons, nous les expliquons le procédé, nous les enregistrons et nous procédons au dépistage. Actuellement nous sommes à une vingtaine de personnes déjà dépister, et nous allons les contacter plutard une fois le résultat disponible soit 72heures après.>> A expliqué steeve Hermès MBOMO responsable du site de dépistage. L’objectif étant de dépister le plus grand nombre, les populations venus se faire dépister saluent l’initiative.<<lorsque j ai suivi que le gouvernement avait lancé cette campagne de dépistage gratuite j ai prié pour que ils arrivent aussi ici à ntoum et aujourd’hui c’est chose faite je suis venu me faire dépister par ce c’est très important pour chacun de connaître son statut je n’ai pas peur vue que avec le nombre de guérison que le COPIL nous communique chaque fois ça suppose que le Gabon est entrain de vaincre la pandémie occasion pour moi de dire à toute la population de ntoum de venir se faire dépister. Je me suis déjà faite enregistré j’attends mon tour pour me faire dépister.>> A laissé entendre Marie pulcherie Mba habitante de la commune de ntoum tout comme Jean Louis Mabende qui vient de se faire dépister.<<je viens de me faire dépister, ça ne fait pas mal, ça ne dure même pas on t’accueil bien je demande à la population de venir se faire dépister c’est simple et c’est gratuit. Maintenant je vais juste aller à la maison attendre que dans 3 jours on m appel pour me communiquer mon résultat je dis encore merci au gouvernement d’avoir pensé à nous ici à ntoum.>> a-t-il ajouté.

Enregistrement des populations

Présente sur les lieux pour constater le bon fonctionnement du dépistage, la première citoyenne de la commune de ntoum n’a pas manqué d’invité ses populations à venir massivement se faire dépister non sans remercier les plus hautes autorités pour cette initiative.<<C’est une fierté pour nous de recevoir dans cette commune aujourd’hui les équipes de la caravane mobile de dépistage, je demande aux populations de venir massivement se faire dépister car la COVID-19 est belle et bien dans notre pays et à ntoum par ce que nous n’avons jamais eu l’occasion de nous dépister comme nous le faisons aujourd’hui donc c’est l’occasion pour nous de savoir si nous avons des cas positif à ntoum et ces cas seront prises en charge par les services compétents.>> A souligné Cécile Ache BEKALE le maire du premier arrondissement de la commune de ntoum.

Rappelons que seul le respect stricte des mesures barrières et le port du masque reste et demeure une meilleure protection contre cette pandémie. Après la ville de ntoum, la caravane mobile va se déployer ailleurs pour les mêmes procédés.

Saint Clair kengue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 2 =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR