Yaoundé - 06/12/2019

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Gouvernance: Un traumatologue à la tête de l’hôpital de district d’Efoulan

Suite à l’arrêté du ministre de la Santé publique du 04 septembre 2019, Dr Mohamadou Guemse Emmanuel devient le nouveau directeur de l’hôpital de district d’Efoulan dans l’arrondissement  de Yaoundé 3.

Une nouvelle ère souffle à Efoulan. L’un  des défis majeur pour Dr Mohamadou Guemse Emmanuel, chirurgien Orthopédiste et traumatologue avec des compétences viscérales est d’humaniser les soins et services au sein de cette formation sanitaire. Pour ce faire, il devra achever les mutations engagées par son prédécesseur  Dr Paul Eloundou Onomo, Rhumatologue chevronné muté. L’ex- directeur de l’hôpital de district de Mbankomo devra exorciser les démons du mercantilisme qui se sont réveillés suite au départ du Rhumatologue. Au-delà du mercantilisme à outrance dans cette formation sanitaire, l’enseignant international AO-Alliance Suisse Davos devra user de son savoir pour humaniser l’accueil et la prise en charge des patients ; œuvrer pour améliorer l’hygiène et la salubrité au sein de cette formation sanitaire.  

Agé de 38 ans, Dr Mohamadou Guemse Emmanuel est nanti d’un doctorat en médecine générale obtenu en 2007 à la faculté de Médecine et Sciences biomédicales de l’Université de Yaoundé I. En 2010, il décroche un Dssc en chirurgie général et quatre ans plus tard, il obtient un autre Dssc en chirurgie orthopédique. Au cours des six dernières années, il a traité 1 432 cas dans le cadre des activités chirurgicales de traumatologie et viscérales. Ce père de trois enfants est une fierté pour le pays en matière de traumatologie. En sa qualité d’enseignant, il participe aux renforcements des capacités des professionnels de la santé dans la prise en charge des fractures. Passionné de sport, il est président de l’Association sport et charité du Cameroun.

En bon humaniste, il organise régulièrement des campagnes de santé et de remise de dons dans les orphelinats.  Il porte la lourde charge de faire de l’hôpital de district d’Efoulan, un hôpital humaniste, accueillant et performant. Le challenge se veut grand mais pour plusieurs de ses confrères, il a les moyens nécessaire pour atteindre cet objectif. Ne dit-on pas que aux âmes bien-nées la valeur n’atteint point le nombre d’années.

Joseph MBENG BOUM

Laisser un commentaire

18 − 15 =

Catégories

Visiteurs


ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR