Yaoundé - 19/10/2019

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Grand dialogue national: Dr Manaouda assure la couverture sanitaire des participants

Pour un déroulement sans risque sanitaire de ce moment important dans la vie du peuple camerounais, le ministre de la Santé publique a déployé des équipes dans les hôpitaux, sites d’accueil et de rassemblement pour couvrir les risques et évènements de Santé Publique pouvant subvenir.

Afin de se rassurer de l’effectivité de la mise en place des différents dispositifs pour la couverture sanitaire, le ministre de la Santé Publique, Dr Manaouda Malachie s’est rendu le dimanche 29 septembre dans les différents sites de couverture au Palais des congrès. « Je suis assez satisfait de ce que je viens de voir, le personnel est motivé et en poste et nous pouvons déjà prendre en charge les cas qui se présentent » martèle Dr Manaouda Malachie, ministre de la santé. En effet, prévue pour couvrir la période du 29 septembre au 04 octobre 2019, le grand évènement va réunir non seulement les forces vives de la nation, des visiteurs, des observateurs, des curieux qui viendront des dix régions mais aussi de la sous-région et de la diaspora. Cette gigantesque mobilisation des populations justifie la couverture sanitaire par le ministère de la santé publique qui tient compte des différents risques et évènements qui peuvent être générés. « Ce dont je peux vous assurer ce que nous allons prendre les dispositions idoines pour que chacun des participants s’il advienne qu’il a un petit malaise que nous puissions le prendre en charge rapidement. » déclare le ministre après sa visite.
Pour couvrir cet événement, les organisateurs ont mis à disposition 15 ambulances, sept hôpitaux et une quinzaine d’équipes mobilisées. De plus, six postes de premiers secours et quatre postes médicaux avancés sont déployés. La différence entre ces deux types se situe au niveau des contenus. « Les postes de premiers secours ont de quoi pouvoir lever rapidement l’urgence et le poste médical avancé est pratiquement un hôpital » définit Dr Kamga Simo Cyrille, directeur de l’organisation des soins et de la technologie sanitaire. «  Nous avons déployé les moyens matériels et humains afin de pouvoir couvrir tous les petits risques qui ont pu être identifié sur les sites. » ajoute ce dernier.
Cette prise en charge sera gratuite rassure le minsanté « nous ne demanderons pas un franc pour les cas qui seront prise en charge. Tout sera gratuit ». Après sa visite au quartier général de l’évènement, le ministre s’est rendu à l’hôpital central, l’un des hôpitaux retenu pour la couverture sanitaire de l’évènement. Il a fait le tour des différents sites retenus ainsi que les sites d’hébergements. « J’ai demandé aux collaborateurs de tout faire pour que le personnel qui sera d’astreinte puisse avoir un minimum de commodités leur permettant de bien faire leur travail » explique le minsanté.

Ariane Makamte

Laisser un commentaire

11 − dix =

Catégories

Visiteurs


ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR