Hôpital de district d’Efoulan: Dr. Landry Lombo, pour l’union entre le personnel

Nommé il y a quelques jours à l’hôpital de district d’Efoulan par le ministre de la Santé Publique Malachie Manaouda, le jeune médecin généraliste se dit très anxieux pour la lourde tache que lui a été confié.

L’hôpital de district d’Efoulan a été jadis au cœur de plusieurs polémiques qui à la suite ont fait couler beaucoup d’ancre et de salives. Le personnel soignants accusait l’ex directeur de cette formation sanitaire de corrompu, tandis que l’ex directeur dans sa logique de bonne pratiques managériales était mal compris par ses collaborateurs. Une nouvelle ère souffle dans cet hôpital.

Bien que cela soit réduit, mais il y existe toujours une recrudescence des agents véreux dans cette institution sanitaire malgré la lourde bataille qu’a livre son prédécesseur. Landry Lombo aura pour tache d’assainir se milieu afin de créer une atmosphère agréable entre les patients et le personnel soignants. Selon certains personnes ayant requit l’anonymat, il y a également des personnes qui ne font pas partir du personnel de santé de l’hôpital qui jonchent les couloirs de l’hôpital afin d’extorquer de l’argent aux patients. Le médecin généraliste devra humaniser les soins et services de la formation sanitaire dont il a la charge. Et à ceci, joint au téléphone, il indique que « je vais dans cet hôpital pour rassembler et non diviser. Je serais le directeur de tout le personnel de l’hôpital. Que le personnel se dise confiant qu’on va travailler en collaboration avec des relations amicales et fraternelles ». Existant une atmosphère de résiliente entre l’ex directeur qui par son dévouement pour la lutte contre la corruption était incompris, le nouveau patron devra créer une confiance entre lui et ses collaborateurs pour le bien des patients. C’est fort à propos de cela qu’il déclare que « en tant qu’ancien chef de service des urgences de l’hôpital de district de la Cite Verte, je vais partager mon expérience passée déjà aux cote de celle qui était un modèle pour la gestion du personnel et des hôpitaux, j’ai nommé feue Dr. Anastasie Akamba. ». Poursuivre le chantier de construction d’un nouveau bâtiment engagé par son prédécesseur sera aussi un défi majeur pour le nouveau directeur. Le nouveau bâtiment qui était en cours de validation devra être remit sur la table pour une décision définitive pour ce qui est du démarrage des travaux. 

Age de 36 ans Landry Lombo Lombo fait études en médecine en 2009 et obtient un doctorat en médecine sept ans plus tard. Il fait un stage au centre Médico-social de l’université de Yaoundé II et à la même année en 2017 il est affecté à l’hôpital de district de la Cité Verte à Yaoundé. Au moment où il quitte cette formation sanitaire, il était le chef du service des urgences.

Jean-Claude KENDEG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − dix =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR