Yaoundé - 22/05/2019

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Lutte contre Ebola : Plus de 100.000 personnes déjà vaccinées

Le ministère de la Santé publique a annoncé que le cap de 100.000 personnes vaccinées contre Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri a été atteint dimanche 14 avril. Dans un communiqué, le ministre de tutelle l’a confirmé expliquant que cette stratégie se veut efficace en vue de stopper la flambée de cette épidémie meurtrière.

Parmi ces 100.470 personnes, 27.766 sont des agents de santé de première ligne, 26.328 sont des contacts à haut risque de cas confirmés et 46.376 sont des contacts de contacts“, détaille-t-il dans ce document présentant l’évolution de la riposte.

Le seul vaccin à être utilisé dans la riposte est le vaccin rVSV-ZEBOV fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après l’approbation du Comité d’Éthique dans sa décision du 19 mai 2018.

La stratégie utilisée de vaccination lancée le 8 août 2018, une semaine après l’apparition de l’épidémie semble résoudre progressivement le problème. Et ce, en créant un cercle de personnes immunisées contre le virus Ebola autour d’un patient confirmé afin de briser la chaîne de transmission.

L’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont publié samedi 13 avril les résultats préliminaires d’une étude sur l’efficacité du vaccin rVSV-ZEBOV-GP afin de contrôler l’épidémie d’Ebola. D’après les données collectées, l’efficacité du vaccin est estimée à 97,5%.

Selon les informations, plusieurs dizaines de nouveaux cas confirmés ces dernières semaines sont particulièrement à Butembo et Katwa, deux foyers actifs de la maladie au Nord-Kivu.

Cette flambée s’explique en partie par “l’arrêt momentané des activités de vaccination au mois de mars suite à la montée de la violence contre les équipes de la riposte“, lit-on dans le communiqué parvenu au journal ‘’Echos Santé’’.

La même source ajoute qu’à cause de l’insécurité alimentée par des groupes armés, 45 cercles (rings) de vaccination n’ont pas pu être ouverts autour de cas confirmés, soutient le ministre.

Pour votre information, l’épidémie a déjà fait 814 décès dont 748 confirmés et 66 probables parmi les 1264 cas. La RDC combat sa 10ème épidémie d’Ebola depuis la découverte du virus sur son territoire en 1976.

BADIBANGA POIVRE D’ARVOR

Laisser un commentaire

treize − cinq =

Catégories

Visiteurs