Yaoundé - 29/09/2020

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Lutte contre la malnutrition :le Minsante salue les actions de l’Ong HELEN KELLER INTL

Une mission de terrain dirigé par Dr Fanne Mahamat, directrice de la promotion de la santé au ministère de la santé publique et le directeur de Helen Keller intl Dr Ismael Teta s’est rendu à Kaele dans le département du Mayo-Kani à l’Extrême-Nord mettre au scanner les activités de HELEN KELLER NTL le 08 septembre dernier.

Malgré les efforts du gouvernement Camerounais et ses partenaires, la malnutrition constitue toujours un problème de santé publique au Cameroun. Selon une enquête nutritionnelle de SMART réalisé en 2018, la malnutrition aigüe globale chez les enfants de 06 à 59 mois à l’Extrême-Nord est de  09,7%  et la malnutrition aigüe modérée 86%. Soit environ plus de 30.000 enfants de 0 à 59 mois qui sont malnutris dont 6500 dans le district de santé de Kaele. Le programme de bons d’alimentation « Food Voucher » est une réponse à la situation alarmante de la malnutrition. Il vise à améliorer l’état nutritionnel des enfants de moins de cinq(5) ans à l’Extrême-Nord Cameroun. Ayant démarré depuis 2017, le projet à pour sa phase pilote impliquer deux districts de santé : Kaele et Guidiguis. Nonobstant, il s’est étendu à quatre autres districts en 2019 : Kaele, Guidiguis, Moulvoudaye et Kar-Hay. La descente du Dr Fanne Mahamat représentante du ministre de la santé publique empêché à Kaele était consacrée ce jour à la visite des activités menées avec l’appui de l’ONG Helen Keller.

Ainsi, au cours de la cérémonie de circonstance à la visite, le maire de la commune de Kaele  en prenant la parole à saluer l’initiative de l’ONG  Helen Keller et ses partenaires pour ces activités intenses à Kaele. « 01/3 enfants dans les districts de santé de Kaele sont tous malnutris, les actions initiées par Helen Keller ont eu un impact positif. Désormais la malnutrition des enfants sera aux oubliettes si les mamans respectent toutes les mesures. Il faut que la sensibilisation sur les actions essentielles en nutrition se poursuivent.» souligne dans ces propos le bourgmestre de la commune de Kaele,  Krumah Jean. Dans le district de santé de Kaele, plusieurs activités ont été menées pour la gestion de la malnutrition aigüe via l’approche des bons alimentaires. « Il y a la promotion de pratiques préventives appropriés au niveau des ménages et des communautés, les activités régulières de dépistage de la malnutrition aigüe, l’orientation des enfants malnutris vers les formations sanitaires pour traitement. Tels sont les activités intenses autour du projet. Dans le district de santé de Kaele, les résultats sont louables.» à signifier Kidi Menta Marius, chef de district de santé de Kaele lors de son intervention. Unicef, apporte une contribution à l’amélioration de l’accès aux services de nutrition par la mise en œuvre d’interventions communautaires à haut impact. Le programme STUNTING qui est implémenté par Helen Keller sous financement et en partenariat avec Unicef vise un paquet d’interventions. « Cela concerne la prévention de la malnutrition chronique, la prise en charge de la malnutrition aigüe et l’engagement des autorités locales dans les districts de santé.» souligne la représentante de l’ONG Unicef  Imam cherif dans ses propos. Grace à la mobilisation main dans la main, selon cette dernière, la malnutrition pourra être réduite.

Le Directeur pays de l’ONG Helen Keller dans son discours a fait savoir que sa présence à Kaele était celle de pouvoir toucher du doigt les activités de l’ONG Helen Keller. « 98% des enfants sont guéris de la malnutrition dans l’ensemble à travers la mise en œuvre des activités de Helen Keller et ses partenaires. Helen Keller ne s’implique pas seulement dans la lutte contre la malnutrition mais aussi contre les maladies tropicales négligées. »À expliquer le Dr IsmaelTeta, directeur pays de Helen Keller-Cameroon. Les réalisations sont ainsi louables grâce à l’appui du ministère de la santé publique, de l’Unicef, la Kfw et le gouvernement Américain. Coté retombé de la prise en charge des enfants malnutris, une maman n’a pas caché son sentiment pour remercier Helen Keller : «  Mon enfant était malnutris sévère aigue, grâce à Helen Keller mon enfant se porte déjà bien. Les relais communautaires sont venus me sensibiliser à la maison. Mon enfant a été référer au centre de santé il est en très bonne santé. Ce projet à aider mon enfant il faut que cela continue. » S’exprime une mère d’un malnutris guéris.

La représentante du ministre de la santé publique dans son intervention à signifier que la situation de la malnutrition s’est améliorée au Cameroun mais à l’Extrême-Nord, elle continue à être préoccupante. « Cette visite de terrain est une opportunité pour nous de sensibiliser les populations et surtout les mamans pour qu’elles puissent réaliser,  qu’elles se rendent comptent qu’autour de nous, de notre environnement, la rigueur du climat ou tout ce qui va à l’encontre de la qualité de la nutrition. Si nous avions un minimum, nous pouvions bien alimenter nos enfants avec ce qu’on a. Cela va éviter que les enfants souffrent de malnutrition», souligne Dr Fanne Mahamat. Au cours de la cérémonie, l’ONG Helen Keller à profiter de la présence de la représentante du ministre de la santé publique pour remettre des dons au district de santé de Kaele dans la lutte contre le covid 19.Ce sont : 23 pulvérisateurs, 23 seaux à robinets, 300 masques réutilisables, 23 cartons de savons, 63 poubelles plastiques de 50litres, 23 combinaisons imperméables à usage multiple. Une dotation qui sera reparti aux formations sanitaires que compte le district de santé de Kaele. La visite s’est achevée à Kaele par le tour des ateliers mise en œuvre dans la lutte contre la malnutrition.

Bon à savoir, Helen Keller international est une organisation internationale non gouvernementale fondée en 1915 par Helen Keller et Georges Kessler. Sa mission est celle de sauver la vue et la vie des populations les plus vulnérables et les plus défavorisées. Depuis 1992, elle renforce les capacités du gouvernement, de la société civile et du secteur privée. Son appui est considérable  dans l’efficacité de la santé oculaire et dans la lutte contre la malnutrition au Cameroun.

Martin Kalaina

Laisser un commentaire

trois × deux =

Catégories

Visiteurs


ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR