Yaoundé - 30/09/2020

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Lutte contre le Coronavirus, Manaouda Malachie évalue le plan de riposte

Durant quatre jours, le ministre de la Santé publique, Dr Manaouda Malachie a évalué avec l’ensemble des partenaires techniques de son département ministériel, une série de consultations et de concertations ceci relatives au plan de riposte sanitaire depuis la survenance du Covid-19.

C’est depuis le 06 mars dernier que le système de santé camerounais a connu un changement. Dès lors le gouvernement à travers le ministère de la santé a mis sur pied un plan de riposte qui obéit aux exigences du président de la république. Depuis le 24 Aout comme à l’accoutumée le Minsanté a marqué un temps d’arrêt pour faire le point sur les différentes actions menées jusqu’ici avec les acteurs engagés dans cette riposte. De prime abord, la première session a rassemblée l’ensemble des responsables des services centraux ainsi que le délégué régional du Centre. Au cours des travaux, l’analyse a porté sur la riposte par les acteurs internes. De ce fait, dans son discours de circonstance le ministre a rappelé pour la mémoire de chacun que le contexte de la mise en œuvre du plan de riposte qui est passé de la phase de préparation à celle de la réponse. Tout en rappelant la survenance des deux premiers cas positifs.

Comme un curriculum vitae, le gouvernement a mis régulièrement à jour sa stratégie. Pour la première étape, il s’agissait de rechercher activement les cas à travers un dépistage massif des cas suspects et en deuxième étape la prise en charge précoce de ces cas. Toutes ces stratégies ont vu naitre les 3 T à savoir Tracking-testing and treat. Il faut donc noter que cette stratégie a permis de stabiliser la propagation du virus à travers les dix régions. Ainsi le taux de guérison est porté à 91%, le taux de létalité de 2,1% contre 0,5% de sévérité. Bien que le Cameroun connaisse particulièrement une baisse significative de l’évolution du virus, il s’agit de faire le point sur les semaines à venir. Ceci notamment avec la réouverture progressive des frontières terrestres, maritimes et aériennes, la rentrée scolaire, universitaires, les championnats nationaux et bien d’autres.

Au regard des forces et faiblesses du plan de riposte, le ministre de la Santé publique a exhorté les responsables des services centraux de son département ministériel à redoubler les efforts pour la mise en œuvre de toutes les activités programmées ceci conformément à l’agenda de transformation du système de santé à travers la mise en œuvre de la couverture santé universelle. D’où la nécessité de rester tous mobilisés, vigilants et proactifs pour garantir une parfaite maitrise de la situation sanitaire du territoire camerounais.

Ariane Makamte

Laisser un commentaire

un × 1 =

Catégories

Visiteurs


ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR