Yaoundé - 03/07/2020

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Lutte contre le Covid19 : l’université de Maroua produit le gel-hydro alcoolique

Le laboratoire de chimie de la faculté de science compte fabriquer selon le protocole de production locale de l’OMS 200 échantillons de 500ml par jour de gel-hydro alcoolique.

Depuis le début de la crise de la pandémie du Covid 19 au Cameroun, la ruée de la population vers les pharmacies sont perceptibles. La chasse à l’achat du gel hydro-alcoolique figure en bonne place. « Nous avions eu une forte demande de la population de Maroua en gel hydro-alcoolique. Non seulement, aussi certaines formations sanitaires s’approvisionnent chez nous » souligne Fadimatou, caissière dans une pharmacie de Maroua. Pas une personne sans son gel hydro alcoolique à Maroua suscitera bientôt une rupture du précieux gel. Ainsi, prévenir vaut mieux. Réagissant à la stratégie du Minesup contre le coronavirus, l’Université de Maroua à travers son laboratoire de Chimie opter la production du gel hydro-alcoolique made in Maroua. Enseignants et étudiants du département de chimie de la faculté de science de l’université de Maroua sont mobilisés. Une initiative qui va permettre de couvrir les besoins de la couche fragile de la population, des hôpitaux et formation sanitaires de l’Extrême-Nord afin de faire face à l’épidémie du Covid19.

Face à une situation qui devient critique en termes d’approvisionnement, la rupture des gels hydro-alcooliques seraient bientôt perceptibles. Pour éviter cela, parmi les mesures prises par le gouvernement  la production locale du gel hydro-alcoolique figure en bonne place. Ce gel qui a été présenté au Recteur de l’université de Maroua, le professeur Idrissou Alioum, comprend l’éthanol, le peroxyde d’hydrogène, le glycérol et l’eau distillée. « Notre logique n’est pas de répondre aux exigences du marché mais surtout de proposer notre expertise en fabrication de gel hydro-alcoolique à ceux qui sont intéressés. L’objectif est de pouvoir réduire la pandémie du corona virus ». explique le recteur de l’institution universitaire de Maroua. Tout est prêt pour réaliser des lots de 200 échantillons par jour, de  flacons de 500 ml. La faculté de science de l’université de Maroua compte pallier au problème de rupture de gel avec une production de gel de qualité. Professeurs et étudiants ont été mobilisés et d’autres se sont portés volontaires pour réaliser ces solutions hydro-alcooliques. « Cette production suppose qu’on ait des intrants et qu’il n’ait pas de rupture sur le marché pour continuer la production » psalmodie Benoit Koubala, doyen de la faculté de science de l’université de Maroua.

L’Université de Maroua met ainsi à profit la matière de production locale. « Ce gel est obtenu avec une molécule extraite ici à Maroua. Elle respecte le protocole de l’organisation mondiale de la santé. » Souligne Mohamadou Halidou, chef de département de chimie à l’université de Maroua. Cette action permettra à toutes les couches de la population de l’Extrême-Nord à se procurer du précieux gel-hydro alcoolique.

                                                                                                                         Martin Kalaina

«  Nous sommes en rupture de bouteilles vides pour les gels-hydro alcooliques » Emmanuel Foka, leader  les Associations le Septentrion—A4EP à l’Extrême-Nord.


Emmanuel Foka,
leader  les Associations le Septentrion—A4EP à l’Extrême-Nord

Qu’est-ce qui vous à motiver à fabriquer les gels hydro-alcooliques ?

En tant que leader de la société civile, face à la menace de la pandémie de l’heure, nous avons jugés bon d’apporter notre contribution dans la prévention contre covid_19 dans notre communauté à travers l’initiative lance sur la plateforme WhatsApp de l’association Le Septentrion et Action and Education. Le gel hydro alcoolique est un produit pratique, mobile et dont on peut aller n’importe où avec. C’est également un produit non accessible chez plusieurs personnes donc les plus démunis de notre communauté alors que la méthode de fabrication est la plus simple si on dispose de tous les ingrédients. Ceci est aussi une action pour amener d’autres personnes à faire de même chez eux une fois la formation terminée. Cette action est une aide sociale à contribution à l’endroit de nos élites.

Quelles sont vos ressources ?

Nous disposons des ingénieurs et personnels bénévoles au sein de notre association et nous avons lancé un appel à contribution auprès de nos membres et personnes de bonne volonté qui voudraient bien évidemment apporter leur modeste contribution dans cette action. Pour fabriquer le gel hydro alcoolique, nous avions : Alcool (qui tue les virus et bactéries), eau Oxygénée (élimine les spores bactériennes dans les flacons), glycérol (qui agit comme émollient et humectant). Et pour obtenir 100 ml il faut : 833 ml d’alcool (éthanol 96% ou isopropanol 99.8%), 41.7 ml d ‘eau oxygénée (peroxyde d’hydrogène 3%), 4.5 ml de glycérine (glycérol 98%), eau distillé ou bouillie.

Aviez-vous des difficultés ?

Bien sûr, nous avions des difficultés. Nous n’avons pas encore pu réunir la somme nécessaire pour atteindre notre objectif qui est déjà fabriquer et distribution au moins 100 litres de gels hydro alcoolique par jour .Présentement nous ne sommes qu’à la moitié et la recherche de bouteille qui fera office des contenants. Impossible également d’avoir les bouteilles vides ici à Maroua. Toutes les bouteilles doivent être commandées depuis Yaoundé ou Douala. Nous le faisons dans le beneovolat, notre objectif est de barrer la route au Covid 19 à l’Extrême-Nord.

                                                                                          Propos recueillis par Martin Kalaina

Laisser un commentaire

18 + 7 =

Catégories

Visiteurs


ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR