Yaoundé - 30/09/2020

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Lutte contre le Vih/Sida : Synergies Africaines lance la 18ième édition de « Vacances sans Sida»

Ils sont 120 pairs éducateurs à avoir pris part à la cérémonie de lancement de cette énième édition de « Vacances sans Sida » le mercredi 09 septembre 2020 à l’esplanade de Synergies Africaines contre le Sida et les souffrances.

Pendant les deux prochaines semaines à compter du 09 au 23 septembre 2020, 600 pairs éducateurs repartis dans les dix régions auront pour mission de sensibiliser les jeunes scolarisés ou non  et en particulier les jeunes filles contre le Vih/Sida.  Il sera question pour ces ambassadeurs de la lutte contre cette pandémie de susciter la prise de conscience des jeunes et réduire la contamination aux Infections sexuellement transmissibles (Ist) et au Vih/Sida.

Pendant cette descente, 700 mille jeunes scolaires, universitaires et jeunes sans emploi seront les cibles prioritaires de cette action, ceci dans le respect des mesures barrières contre la Covid-19. « Avant que nous ne sortions, nous avons reçu une formation  sur comment nous allons faire cette sensibilisation. Normalement, on le faisait en groupe, mais cette année à cause du Covid-19, nous allons approcher nos cibles une à une, ceci dans le respect des mesures barrières éditées par le gouvernement. Nous allons les approcher et leur faire comprendre que le Vih est une réalité, et qu’ils doivent continuer à se protéger. Dans la même mesure, ils doivent se protéger et respecter les mesures barrières pour se protéger du Covid-19» renseigne une paire éducatrice.  « Cette année, nous plaçons cette campagne sous le signe du renforcement des capacités, des dispositions qui ont été prises face à la pandémie de coronavirus. Nous allons mettre l’emphase sur la lutte contre la Covid-19. Nous devons prendre cela en compte, c’est pourquoi nos pairs éducateurs sont formés pour lutter contre ces pandémies. Cette année est vraiment spéciale, le programme habituel a été modifié, c’est pour cette raison que nous avons décidé de le faire en deux semaines parce qu’on sait que l’école ouvrira ses portes en octobre», renseigne Jean Stéphane Biatcha, secrétaire exécutif de Synergies Africaines.

Un accent particulier sera mis sur la sensibilisation de la jeune fille et des femmes car celles-ci sont les plus vulnérables : « Cette année nous sommes ravis de voir comment la lutte n’est pas seulement pour le Vih mais aussi pour la Covid. N’oublions pas que le Vih tue beaucoup plus, c’est important de ne pas baisser la garde. Il faut continuer à informer, à sensibiliser, et à prévenir ces pandémies surtout chez les jeunes.  Vous savez que les filles et les femmes sont beaucoup plus susceptibles d’être infectées par le Vih donc l’accent doit être mis sur la prévention parmi les femmes et les filles. Cette initiative sous le très haut patronage de la première dame est très essentiel » déclare le Dr. Savina Ammassari, Directrice pays de Onusida. On rappelle que les chiffres de 2019 montrent que 473 757 jeunes  ont été sensibilisés soient 298 739 hommes et 175 018 femmes ; 32 396 personnes ont été dépistées soit 22 691 hommes et 9 705 femmes. 348 personnes ont été testées positives dont 169 hommes et 179 femmes. De plus pour mieux se protéger du Vih/Sida. 184 868 préservatifs ont été distribués dont 181 688 masculins et 3 180 féminins.

Brenda NGOUFACK

Laisser un commentaire

onze + seize =

Catégories

Visiteurs


ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR