Yaoundé - 04/08/2020

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Mbam et Inoubou : le village Kananga s’engage contre le Covid-19

Les habitudes séculaires sont de tout temps vivaces. Ainsi en est-il du partage de la noix de kola, du vin de palme qui se boit dans des calebasses communes, ou encore des embrassades spontanées administrées en guise de salutation, tel que cela se pratique notamment chez les mbamois.

C’est pour alerter les populations du village Kananga au sujet des risques potentiels que constituent ces us qu’une campagne de sensibilisation en langue locale le Nulibié, a été menée en direction de celles-ci. Il s’agissait de contrer la pandémie du coronavirus en terrain qui théoriquement reste encore épargné par cette maladie. Le danger n’est cependant pas si loin, Kananga n’étant situé qu’à une centaine de kilomètres de Yaoundé. Bien que le message de sensibilisation ait eu le don de bousculer certaines mentalités durement établies, le gros des populations y a vu la sollicitude et l’élan de cœur des bienfaiteurs, de même que l’impérieuse nécessité de réajuster les comportements.

L’initiative lancée il y a quelques semaines par certains fils et filles de ce village du Cameroun et de la diaspora, a connu la contribution significative de cette élite dynamique. Elle qui n’a pas hésité à mettre la main à la poche pour constituer l’important kit sanitaire qui a été remis aux populations le samedi 30 mai 2020. A l’issue de la campagne sanitaire menée durant six jours, chaque habitant du village a reçu au moins un cache-nez et du savon, ainsi que du gel hydro-alcoolique. Un accent tout particulier a été porté sur les élèves du CM2 de l’école publique de Kananga qui ont reçu une double dotation, en prévision de la reprise des classes annoncée pour le 1er juin 2020. Par ailleurs une trentaine de points de lavage des mains ont été équipés de seaux avec robinets.

Cette opération pilotée sur le terrain par le Comité de Développement du village Kananga (CDK), a connu l’accompagnement technique du Réseau d’Actions et d’Initiatives pour la Gouvernance, l’Education, le Développement, l’Environnement et la Santé (RAIGEDES). L’événement, placé sous le parrainage du Maire de la commune de Bokito devrait, de l’avis de l’édile Zachée Amatagana, faire tâche d’huile. Ceci dans le sillage de la solidarité nationale impulsée par le Chef de l’Etat.

Luc Etoga Bekidé, Président du CDK a pour sa part, engagé les populations à mériter du sacrifice des élites. La stricte observation des mesures barrières constitue le meilleur remerciement qu’elles peuvent adresser aux frères, sœurs, fils et filles d’ici et d’ailleurs qui se sont mobilisés pour combattre le Covid-19 à Kananga. Il en a profité pour louer et saluer chaleureusement toutes ces élites qui, depuis les Etats-Unis, l’Europe et certains pays d’Afrique n’ont pas hésité à manifester un élan de générosité envers les leurs. Assurément, d’autres actions tout aussi fortes seront posées dans un futur proche, pour un village Kananga qui capitalise ce soleil levant.

Thomas Michel Anana Bétiléné

 Correspondance particulière

    • ENEBIKUINE Didier
    • 1 juin 2020
    Répondre

    Très belle initiative à saluer, et si possible à dupliquer dans toutes les localités du Cameroun afin de donner une réponse appropriée en réponse à la lutte contre le Covid19.

Laisser un commentaire

16 − neuf =

Catégories

Visiteurs


ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR