Médecine traditionnelle: le kit «Ngulbe Tara » efficace contre la Covid-19

Ce  19 octobre 2020 s’est tenu un point de presse portant sur les résultats préliminaires justifiant l’efficacité et la tolérabilité du « Ngulbe Tara », remède traditionnel mis au point par un ensemble de chercheurs camerounais.

Des chercheurs ont entretenu à l’hôtel des députés plusieurs organes de presse quant à l’action positive d’un remède fait à base d’ingrédients naturels retrouvés localement. Il s’agit du kit Ngulbe Tara, qui est présenté par Dr Marlyse Peyou Ndi comme un produit curatif et préventif efficace contre la Covid-19. Ce point de presse intervient dans le cadre de l’atelier de validation du plan d’Appui au développement et à la valorisation des médicaments traditionnels améliorés en Afrique qui se tient ce 21 octobre 2020.

Ce remède voit le jour dans le contexte de cette pandémie qui touche la majorité des pays du monde et fait des centaines de milliers de morts. C’est ainsi qu’un ensemble de chercheurs s’est mobilisé pour trouver un remède qui serait efficace pour combattre le Coronavirus. Ce groupe de chercheurs s’est penché sur une solution « bio » composée d’éléments naturels que l’on retrouve dans notre milieu tropical aux bienfaits déjà prouvés scientifiquement tels que l’ail, le gingembre ou même le moringa.

Accompagnée du Dr Pierre Malongte et du Dr Jason Aaron Carver, le Dr Marlyse Peyou Ndi a  principalement axé son entretien sur la présentation des résultats préliminaires du Ngulbe Tara sur les patients à qui le remède a été administré. D’après le Dr Marlyse Peyou Ndi, les résultats observés sont plutôt satisfaisants par rapport à ceux produits par la chloroquine. « Pour les cas sévères avec lésions pulmonaires, avec le kit Ngulbe tara, la durée moyenne des symptômes est de cinq jours. Pourtant avec la chloroquine la durée allait jusqu’à dix jours», explique-t-elle. Elle ajoute : « concernant le taux de guérison, celui du Ngulbe tara s’élève à 100% pourtant celui de la chloroquine est presque de 80%. De toutes les personnes ayant pris le Ngulbe Tara à titre préventif, aucune n’a été testé positif plus tard.» d’après ces analyses, le Ngulbe Tara donne de meilleurs résultats que la chloroquine, adoptée par plusieurs gouvernements dans le monde comme moyen de guérison contre la maladie à Coronavirus. Concernant les effets indésirables, il a été remarqué que toutes les personnes qui suivaient scrupuleusement la posologie toléraient très bien le médicament.

Le Ngulbe Tara a été mis au point par Rirco (Reece International Research Consortium) qui est une association internationale créée en 2012 qui œuvre pour un meilleur développement dont le développement sanitaire à l’aide de nouvelles technologies et de la recherche. C’est une association à but non lucratif qui aide les scientifiques, les professionnels et la communauté à mieux utiliser les résultats de recherche, sans exclure la médecine traditionnelle afin d’améliorer le bien-être quotidien et visant l’émergence des pays en voie de développement.

Ces chercheurs ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin et visent haut. Ils se projettent dans la production industrielle de leurs médicaments, et même ceux d’autres tradipraticiens et chercheurs. Ils ambitionnent même la commercialisation de ce produit dans les pharmacies. « Nous allons faire le suivi de dossiers pour avoir un brevet, réalisé d’autres études et la validation d’un plan d’appui pour le développement de la médecine traditionnelle », explique le Dr Peyou.

Liliane NKODO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 2 =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR