Yaoundé - 18/04/2019

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Minsanté : la rumeur rend malade Malachie Manaouda

Depuis quelques jours, des informations circulent dans les réseaux sociaux informant l’opinion que le successeur de Mama Fouda serait dans un état de santé critique et qu’il serait interné dans une formation sanitaire de la place. Ces informations sont fausses et non fondées.

Malachie Manaouda à l’hôpital Central de Yaoundé ce 16 janvier 2019

Après son installation le 07 janvier 2019 comme nouveau ministre de la Santé publique au Cameroun, Malachie Manaouda a pleinement pris fonction. Le 08 janvier, il a pris contact avec son cabinet et les services rattachés à son cabinet.

Le16 janvier 2019, il a effectué une visite de travail à l’hôpital Central de Yaoundé et à l’Hôpital de District de Biyem-assi. Ces visites de terrain font suite à la réunion de prise de contact avec les responsables des formations sanitaires déroulée la veille, où les recommandations édictées par son prédécesseur, relatives au bon fonctionnement sur l’accueil, l’orientation et la prise en charge des patients dans les formations sanitaires ont été évoquées. Face à la presse, le Ministre Malachie Manaouda, a dit vouloir replacer l’être humain au centre des préoccupations que sont les soins. « Nous voulons replacer l’être humain au centre de nos préoccupations, au centre des soins. Nous avons effectué cette visite de travail pour apprécier le circuit du malade, de l’accueil jusqu’à la prise en charge. Ensuite, nous avons regardé globalement comment les hôpitaux visités, sont entretenus en matière d’hygiène et salubrité ».

Rappelons qu’au cours de la réunion de prise de contact avec les Directeurs Généraux des Hôpitaux de Première catégorie et les Directeurs des hôpitaux de Deuxième et assimilés, le 15 janvier 2019 dans la salle des Conférences de son département ministériel, il a évoqué les recommandations édictées par son prédécesseur, relatives au bon fonctionnement sur l’accueil, l’orientation et la prise en charge des patients dans les formations sanitaires. Il a également abordé le fonctionnement des centres d’hémodialyse logés dans les Hôpitaux de Première catégorie que sont les Hôpitaux Généraux de Yaoundé et Douala, ainsi que le Centre Hospitalier Universitaire de Yaoundé.

Jusqu’au moment où  nous publions cet article ce 16 janvier 2018, Malachie Manaouda se porte bien. Il est engagé à faire de la santé des populations un défi personnel et collectif.

Joseph MBENG BOUM

Laisser un commentaire

7 + 11 =

Catégories

Visiteurs