Yaoundé - 03/07/2020

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Nécrologie : décès du Dr Ayuk Njock Léo à Bamenda

Agé d’une cinquantaine d’années, Dr Ayuk Njock Leo,  médecin de santé publique, Coordonateur du programme national de la tuberculose dans le Nord-Ouest,  est décédé ce matin à l’hôpital régional de Bamenda des suites d’une courte maladie.

C’est une ambiance de deuil depuis l’annonce du décès de ce meuble du système de santé, ce 30 juin 2020 à 12h30 dans le chef lieu de la Région du Nord-Ouest. Joint au téléphone, Pr Gloria Ashutantang est déboussolée.  Autour d’elle, pleures, cris envahissent l’environnement.  Pour le Dr Jean Louis Abena, c’était un « excellent médecin de santé publique parfaitement bilingue à l’aise dans la recherche, excellent clinicien » qui s’en va.   

Malgré sa maladie qu’il traînait depuis quelques années, Dr Ayuk Njock n’a jamais abandonné ses patients.  Il meurt les armes à la main.   « Vu son ancienneté, c’était l’un des piliers du programme pour nous au niveau central. Tous les documents qu’on a eu à élaborer, sa contribution a été toujours importante dans la mise en place de ceux-ci à savoir : le plan stratégique, revue des programmes, actualisation du guide. Il a toujours été présent car il était encore l’un des anciens en service, plus de 10 ans dans le programme national de lutte contre la tuberculose », témoigne  Dr Vincent Mbassi, Secrétaire permanent du Programme national de lutte contre la tuberculose au Cameroun, les larmes aux yeux.

« C’est une grande perte pour le programme pour ne pas dire le Ministère de la Santé publique. Diabétique connu et suivi depuis quelques années déjà. Apparemment  c’est depuis hier qu’il a présenté des malaises. Il est décédé ce jour  des suites d’une courte maladie », regrette Dr Vincent Mbassi.

Une fois de plus, le corps médical est frappé de plein fouet dans un contexte où, le ministre de la Santé publique appelle à plus d’humanisme et d’efficacité. 

A en croire de nombreux témoignages, Dr Ayuk était un homme humble, respectueux, dévoué et dynamique. Il laisse une famille éplorée et des confrères abasourdis. Nous y reviendrons…Ariane Makamte

Laisser un commentaire

17 + dix-neuf =

Catégories

Visiteurs


ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR