Yaoundé - 15/09/2019

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Sud-Kivu : Quatre millions des moustiquaires à distribuer !

C’est la stratégie adoptée en vue de pouvoir renforcer la lutte contre la malaria en province. Le ministre de la santé, Dr Vincent CIBANVUNYA l’a déclaré lors d’un point de presse le mardi 7 mai 2019 à Bukavu en l’occasion du lancement de la campagne de distribution de ces moustiquaires.
A l’en croire, il s’agit d’une distribution gratuite des moustiquaires imprégnées d’insecticides à longue durée. Et ce, sur toute l’étendue du Sud-Kivu qui s’inscrit dans la droite ligne de la vision de la RDC, à savoir l’élimination de la malaria à l’horizon 2030.
La même source précise, en outre, que la campagne proprement dite de déploiement de ces moustiquaires dans les 34 zones de santé de la province commence en juin prochain.
Pour la réussite de cet évènement qui irait jusqu’en début du mois de juillet, le ministre appelle les leaders communautaires à s’en approprier afin que chaque ménage soit à l’abri du paludisme. Concernant les défis liés à l’insécurité et au difficile accès à certaines zones de santé, il invite les services habilités à s’activer pour des solutions idoines.
Abordée par la presse sur ce sujet, la Directrice générale de la fondation ”Notre Fortune pour les Bébés du Monde” estime que cette campagne tombe à point nommé.
“De nombreux enfants continuent de mourir du paludisme vu qu’ils ne dorment pas sous des moustiquaires imprégnées d’insecticides. Ils n’ont pas d’accès au traitement susceptible de leur sauver la vie dans les 24 heures suivant l’apparition des premiers symptômes ».
Et de renchérir :
” Si on peut avoir une moustiquaire pour deux personnes, ce sera une méthode simple et efficace qui pourrait entrainer une réduction de la mortalité de l’enfant, voire des femmes enceintes jusqu’à 20 % “.
Cette compatriote intéressée aux questions de santé, et spécifiquement, celle des tout-petits, rappelle que la distribution des moustiquaires à grande échelle est une intervention antipaludique qui a sauvé 1,1 million de vies et diminué d’un tiers le taux de mortalité à cause de cette maladie en Afrique depuis 2000.
Au stade actuel, le ministère provincial du Sud-Kivu de la santé procède au dénombrement de la population bénéficiaire.

BADIBANGA POIVRE D’ARVOR

Laisser un commentaire

seize + dix-huit =

Catégories

Visiteurs