Yaoundé - 04/08/2020

Journal africain d'informations sanitaires, environnementales et de développement durable

Covid-19 : la région du Littoral dispose d’un centre d’isolement et de prise en charge

Le secrétaire d’Etat à la santé publique, chargé des épidémies et des pandémies Alim Hayatou a procédé à l’inauguration de cet édifice jeudi 16 juillet 2020.

Coupure du ruban

Construit sur 1000m2, le bâtiment qui accueille désormais les patients atteints de la Covid-19 a une capacité de 21 lits. A cela s’ajoute, quatre lits pour les soins intensifs. Cette bâtisse construite dans l’enceinte de l’hôpital Laquintinie de Douala est isolée des autres bâtiments de cette formation sanitaire. « Ce centre d’isolement est  entièrement équipé pour répondre aux normes de traitement contre la Covid-19. Nous avons également une centrale à gaz pour les gaz médicaux, une alimentation en énergie autonome pour permettre qu’on offre des soins adéquats à tout moment aux malades », explique Gérard Muluem, ingénieur de Glodys Etablissement, entreprise en charge des travaux, au secrétaire d’Etat  à la santé publique, chargé des épidémies et des pandémies Ailm Hayatou.

Jeudi 16 juillet 2020, Ailm Hayatou a procédé à l’inauguration du premier centre témoin d’isolement et  de prise en charge des patients atteints du Covid-19 à l’hôpital Laquintinie de Douala. « Je suis venu témoigner à l’ensemble de la communauté nationale la livraison du premier centre d’isolement instruit par le président de la République qui, a demandé à chaque région de faire le maximum pour que les malades soient normalement traités dans de très bonnes conditions », affirme-t-il avant de poursuive. « Donc à défaut d’un système de santé qui dispose d’un certain nombre d’équipements, le  gouvernement a instruit de construire dans chaque hôpitaux de région un centre d’isolement. D’autres centres seront également construits à Ebolowa, Bertoua, Garoua, Maroua, Buea et Bamenda ».

Au cours de sa tournée de travail dans la région du Littoral, le Secrétaire d’Etat  à la santé publique, chargé des épidémies et des pandémies, a ensuite fait une visite d’inspection et de contrôle de l’effectivité des travaux et acquisitions des biens dans le cadre de la riposte contre la Covid-19. Notamment dans, les installations des centres spécialisés de prise en charge des patients atteints du Covid-19 au stade Mbappe Leppe et dans les logements sociaux de Mbanga Bakoko, situés au quartier Yassa.

Au centre spécial de prise en charge des patients atteints de Covid-19 du Stade Mbappe Leppe, tout est enfin prêt pour accueillir les malades. A défaut de l’énergie électrique pour assurer la climatisation qui pose problème, le responsable de ce centre Dr Biholong assure : « Cela n’empêche pas le fonctionnement du centre… nous avons un minimum pour commencer, nous avons tout ce qu’il faut pour prendre les patients modérés ».  Ce centre a une capacité de  184 lits. Il est équipé pour  pouvoir recevoir à peu près 20 malades en réanimation. « Il  est pour l’instant opérationnel puisque nous avons toute l’équipe médicale, paramédicale et administrative qui est en place », affirme le Cardiologue en présentant ce centre de campagne au représentant du Ministre de la santé publique.  

Concernant le centre de Mbanga Bakoko, à Yassa, il a une capacité de 350 lits.  « Il y a sept bâtiments qui sont dotés chacun de 50 lits et un bâtiment administratif qui sert également de logement au personnel en plus il y a le centre de soin dans lequel on reçoit et on consulte les différents malades », explique  le Dr Mekoko Owondza David.  Opérationnel depuis le premier juin, ce centre a déjà reçu 88 patients parmi lesquels 85 guéris.

Ghislaine DEUDJUI

Laisser un commentaire

six + 11 =

Catégories

Visiteurs


ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR