Vaccination : le Cameroun introduit le vaccin contre le cancer du col de l’utérus le 12 octobre 2020

Dans l’optique de réduire le fardeau de cette maladie qui pèse sur le pays, les autorités sanitaires ont décidé d’introduire le vaccin contres les infections à papillomavirus humain (HPV) dans son calendrier de vaccination pour les jeunes filles âgées de 09 ans.

Le cancer du col de l’utérus, responsable de plus de 1500 décès annuels au Cameroun, peut être évité par un dépistage et un traitement précoces. Les infections à papillomavirus humain (HPV), transmises en grande partie sexuellement, sont une cause majeure du développement de ce cancer. L’absence d’un dépistage systématique, avec prise en charge appropriée des cas détectés, explique la forte mortalité dans les pays à faibles ressources où la vaccination préventive est encore inaccessible. L’OMS a déclaré le cancer du col utérin comme une priorité de son Plan d’action contre les maladies non transmissibles.

Le cancer du col de l’utérus est causé dans plus de 99% des cas par les types cancérogènes du HPV. La quasi-totalité des cas de cancers du col est due au virus du Papillome Humain (HPV) transmis principalement par voie sexuelle (contact peau à peau pendant l’activité sexuelle avec une personne infectée). Les types 16 et 18 sont à 70% à l’origine du cancer du col de l’utérus. Les facteurs de risque de ce sont : les relations sexuelles précoces, les partenaires sexuels multiples, l’infection à VIH et autres IST, l’usage du tabac.  Le virus HPV s’installe sur les muqueuses, parfois persiste pendant plusieurs années et peut alors provoquer des lésions précancéreuses pouvant aboutir à l’apparition d’un cancer.

Il existe 03 vaccins homologués par l’OMS contre ledit cancer. Il s’agit du vaccin (Cervarix) qui agit contre le type 16 et 18 ;  le quadrivalent(Gardasil4 ): contre le type 6, 11, 16 et 18 ; le nonavalent (Gardasil 9): contre le 6, 11, 16, 18, 31,33,45,52 et 58. Les responsables du Programme élargi de vaccination précise que « le vaccin qui sera utilisé au Cameroun est le quadrivalent et protège contre le cancer du col et les condylomes acuminés ».

A en croire les experts nationaux et internationaux, le vaccin Gardasil est efficace et sûr, sans aucun problème majeure de sécurité. Le GardasilTM est un vaccin quadrivalent pour empêcher : les infections dues au HPV de types 16 et 18 qui causent la majorité des cancers du col de l’utérus et les types 6 et 11 qui causent les verrues génitales.

Les vaccins contre le HPV réduisent le risque de lésions précancéreuses associé aux types de VPH les plus impliqués dans la survenue du cancer du col de l’utérus de 164 à 2 pour 10 000 femmes. Il est bien toléré, sans aucun problème majeur de sécurité. On enregistre toutefois les réactions possibles au niveau de la zone d’injection: rougeur, douleur et gonflement. Il n’’augmente pas le risque de fausse couche ou d’interruption de grossesse et n’induit pas de stérilité.

Joseph Mbeng Boum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − un =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR