CHU de Libreville, vers la mise en place d’une commission ad’hoc pour harmoniser et optimiser la session annuelle budgétaire

Les conseillers membres lors des travaux

Le centre hospitalier universitaire de Libreville a tenu le 26 mars 2021, son premier conseil d’administration pour l’année en cours. Présidé par Alphonsine Mbie N’na avec à ses côtés le Dr Marie Thérèse Vane directrice générale du centre hospitalier universitaire de Libreville, plusieurs points étaient à l’ordre du jours parmi lesquels la présentation et la validation du budget, la validation des projets clés du CHUL en adéquation avec le projet d’établissement médical 2021-2023. 

Un budget adopté pour la réalisation des projets du CHUL

Réuni dans la salle des actes du centre hospitalier universitaire de Libreville, les membres du Conseil d’administration se sont résolus de mettre sur pied une Commission ad’hoc devant plancher dans les meilleurs délais, sur les observations et recommandations formulées au terme de l’examen du budget initial de l’institution hospitalière pour l’année en cours. Un budget fixé avec dotations de l’Etat et ressources propres à près de 8 milliards de Francs CFA, en hausse de plus de 06% par rapport au budget 2020 qui s’élevait à près de 7 milliards et demi. Ce budget, validé sous réserves des optimisations attendues des travaux de la Commission ad’hoc et élaborer sur la base des orientations du Projet d’établissement médical du Chul 2021-2023, intègre les projets clés à savoir: l’entretien et la réparation des équipements médico-techniques; l’achat des médicaments, consommables médicaux et autres produits spécifiques, le renforcement des capacités de services de radiologie et de laboratoire, l’optimisation du bloc opératoire, la mise en route de l’endoscopie, la réfection des ascenseurs, la finalisation de l’informatisation du circuit du patient et l’alimentation des malades. 

Avant l’examen du projet 2021, la présidente du conseil d’administration Alphonsine Mbie N’na et les membres ont formulé d’autres observations et recommandations sur le rapport financier de l’exercice 2020. Une année que les administrateurs ont reconnu particulièrement éprouvante pour le CHUL, privé de source d’entrée propre six mois durant par ce que réquisitionné et exclusivement dédié à la prise en charge des personnes atteintes de Covid-19. 


Saint Clair Kengue

3 réflexions sur “CHU de Libreville, vers la mise en place d’une commission ad’hoc pour harmoniser et optimiser la session annuelle budgétaire

  • 29 mars 2021 à 5 h 26 min
    Permalien

    Hi there, just became aware of your blog through Google, and found that it is really informative.
    I am gonna watch out for brussels. I will appreciate if you continue this in future.
    Numerous people will be benefited from your writing.
    Cheers!

    Visit my web blog: AlphaGorge XL (www5f.biglobe.ne.jp)

    Répondre
  • 30 mars 2021 à 23 h 34 min
    Permalien

    This is really interesting, You’re a very skilled blogger.
    I’ve joined your feed and look forward to seeking more of your fantastic post.
    Also, I have shared your web site in my social networks!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − 12 =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR