CTA de Nkembo, groupe de parole et repas communautaires autour de la thématique “vieillir avec le VIH”

Le centre de traitement ambulatoire de Nkembo dans le 2e arrondissement de Libreville a abrité le 23 juillet 2021 les échanges et le partage de repas communautaires avec ses patients autour du thème “vieillir avec le VIH.” Des échanges présidés par le Dr Gisèle Ogouliguende indjele épse mibindzou.

Tradition respecté une fois de plus au CTA de Nkembo. Le personnel et les patients échangent et partagent un repas communautaire autour de la thématique “vieillir avec le VIH.” <<Notre objectif à travers ces échanges et partages de repas communautaires, c’est de mettre nos patients en confiance, les données le goût de vivre, le VIH n’est pas seulement médical, il est aussi psychologique et social. Alors pour bien vieillir ou bien vivre avec son VIH il faut pouvoir s’adapter déjà, il faut pratiquer une hygiène alimentaire saine et équilibrée, bien respecté ses rendez-vous médicaux, bien prendre ses médicaments aux heures indiqués. Le but finale étant de permettre aux patients d’atteindre la charge virale indétectable.>> a laissé entendre le Dr Gisèle Ogouliguende indjele épse mibinzou au cours de ces échanges.

Dans un jeu de questions réponses, les patients ont été édifiés sur la charge virale indétectable avant d’être invité à faire le choix d’une vie saine et plaine de vitalité.<<lorsque un patient à une charge virale indétectable, elle ne peut pas transmettre le VIH à son bébé en cas de grossesse, il ou elle ne peut pas transmettre le VIH à son ou sa partenaire, il ou elle ne peut pas transmettre le VIH lors des accidents sur la voie publique ou lors des accidents domestiques par ce que le traitement est respecté et la charge virale indétectable est au meilleur des niveaux. Donc nous conseillons beaucoup de légumes et beaucoup de poisson l’immunité, nous conseillons aussi à nos patients d’éliminer les cubes dans leur alimentation, nous conseillons le sucre naturel, le miel ou le sucre dans les fruits, beaucoup consommer les légumes, les haricots, et réduire au maximum la consommation de l’huile.>> a-t-elle ajouté.

L’activité qui n’est pas le premier du genre au CTA de Nkembo rencontre l’assentiment de nombreux patients. Le partage du repas communautaire après la sensibilisation à constituer le point final de cette journée.


Saint Clair Kengue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 3 =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR