Élection des bureaux provinciaux de la Croix Rouge gabonaise, plusieurs irrégularités décriées dans le processus électoral

La Croix-Rouge Gabonaise a procédé le 15 mai 2021 sur l’ensemble du territoire national à l’élection des membres de ses différents bureaux provinciaux. Des élections entachées de plusieurs irrégularités décriées par plusieurs candidats et responsables d’arrondissement, malgré la victoire à l’Estuaire de Dina Ibouanga Madeke au poste de présidente provinciale et d’Estelle Benga Amvane au poste de vice-présidente. 

De l’Estuaire au Haut-Ogooué, en passant par le Woleu-Ntem, la revendication est la même, les pétitions pleuvent, l’organisation du scrutin est décriée. « Ces élections ne se sont pas déroulées dans les normes, surtout au niveau de la sélection des candidats. Nous avons constaté une disqualification de certains candidats au profit des candidats soutenus par certains hauts responsables de la maison. Il y a des candidats qui ont été validés sans avoir eu tous les documents leurs permettant d’être candidats. Nous sommes un mouvement humanitaire, nous partageons des valeurs d’humilité, d’impartialité et de paix. Et malgré ces multiples irrégularités, les organisateurs ont procédé à la validation du scrutin ce qui n’est pas normal. Il faut relever que c’est pareil pour les autres provinces du pays, d’où ces multiples pétitions que nous avons signé pour dénoncer et rejeter ce processus électoral », a laissé entendre un membre de la Croix-Rouge Gabonaise interrogé le jour du scrutin. 

Du côté des organisateurs, on affirme que tout se passe bien, le processus électoral a respecté toutes les procédures sur l’étendue du territoire national. Ce que rejettent en bloc les différents sons de cloches en provenance des provinces du pays. « Ce qui se passe dans la province du Haut-Ogooué est déplorable, madame TSAKOURA Véronique détruit l’engagement des membres et des volontaires du Comité Provincial du Haut-Ogooué pour maintenir son protégé EBO EBO Bellamy, un démissionnaire. Nous apprenons à l’instant que le candidat de la Présidente Nationale Intérimaire et Superviseur dans le Haut-Ogooué Bellamy EBO EBO a été élu par les membres inactifs. Ce qui n’est pas acceptable », a déploré un électeur.

.

Conformément à ces statuts, la Croix-Rouge Gabonaise est tenue de renouveler tous les 4 ans ses différents bureaux provinciaux. La dernière en date remonte à 2013. Il est à souligner que c’est dans le strict respect des gestes barrières que ces élections se sont déroulées. Et de rappeler que la Croix-Rouge Gabonaise est membre du Comité international Croix-Rouge et ne ménage aucun effort dans le service de l’action humanitaire.


SCK 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 4 =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR