GABON/L’ASSOCIATION NATIONALE DES SAGES-FEMMES EXPRIME SA GRATITUDE AU MINISTRE DE LA SANTE

REMISE DU DOCUMENT LÉGAL PAR LE MINISTRE DE LA SANTE A LA PRÉSIDENTE DE L’ANSFG

Le ministre gabonais de la santé Dr Guy Patrick Obiang Ndong a reçu en audience le 10 septembre 2020 dans son département ministériel le bureau directeur de l’association nationale des sages-femmes du Gabon. Au menu des échanges, l’adoption du projet d’ordonnance portant création, attribution, et organisation de l’ordre nationale des sages-femmes du Gabon par le conseil des ministres en sa séance du 14 août 2020.

ECHANGE ENTRE L’ANSFG ET LE MINISTRE DE LA SANTE

Elles étaient toutes  joviales, la délégation ayant à sa tête Olga Mavoungou Epse Boukouyi Mabiala la présidente nationale du bureau de l’association nationale des sages-femmes du Gabon (ANSFG) venue échanger avec le patron de la santé après adoption en conseil des ministres et approbation de leur association désormais reconnu par les plus hautes autorités du pays. « C’est une audience qui nous a été accordé par  le ministre, le but de cette rencontre était de féliciter le ministre pour sa nomination et également lui remercier par rapport à l’adoption du projet d’ordonnance portant création, attribution, et organisation de l’ordre nationale des sages-femmes du Gabon par le conseil des ministres en sa séance du 14 août 2020. Donc nous sommes dans la joie depuis le 14 aout 2020 une date qui restera à jamais graver dans nos cœurs après plus de 20 ans de bataille nous avons grâce à l’appui de la première dame qui s’est impliqué de façon personnelle et significative et aussi le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba qui a accorder que ce texte soit adopter en conseil des ministres. Ce texte vient renforcer notre cadre juridique par rapport à notre profession par ce qu’il y avait un vide, alors la mission première c’est de veiller sur la  sécurité et la qualité des soins que l’on octroie aux publics, mais surtout défendre l’éthique et l’indépendance de la profession.» A laissé entendre Olga Mavoungou Epse Boukouyi Mabiala la présidente nationale du bureau de l’association nationale des sages-femmes du Gabon (ANSFG) au sortir de leur entretien avec le ministre de la santé Dr Guy Patrick Ndong Obiang donc l’histoire des sages-femmes au Gabon retiendra les efforts en faveur de cette association. « Cet ordre a une histoire, celle de la rencontre du centre hospitalier régional de Franceville dans le Haut-Ogooué où l’antenne locale de de l’association nationale des sages-femmes du Gabon (ANSFG) avait interpellé la Première Dame pour solliciter son soutien à l’adoption du projet de décret en conseil des ministres. Sensible à cette question, la Première Dame avait tout de suite saisie le Gouvernement. C’est donc grâce à son leadership et son engagement constant aux questions de santé ce projet a vu le jour. » A rappelé le Dr Guy Patrick Obiang Ndong ministre Gabonais de la santé.

Face au problème de vieillissement des sages-femmes, le ministre de la santé l’appui de l’association nationale des sages-femmes du Gabon (ANSFG) pour le recensement des différentes sages-femmes sorties de l’université des sciences de la santé et des écoles privées d’enseignement supérieur pour la régulation des situations administratives. S’agissant de l’organisation de l’édition 2020 de la campagne dénommée Octobre Rose, le Ministre de la santé a également sollicité une implication totale de l’association nationale des sages-femmes du Gabon (ANSFG). L’audience a pris fin avec la remise symbolique de l’ordonnance portant création, attributions et organisation de l’ordre nationale des sages-femmes du Gabon à la Présidente nationale par le ministre de la santé sous les ovations des sages-femmes.

Saint clair KENGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − un =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR