Grossesse précoce/impressionnant stock de contraceptifs et autres à la direction nationale de la santé maternelle et infantile

les trois personnalités unis dans la lutte contre les grossesses précoces au Gabon

Coopération Gabon-UNFPA, le Ministre de la Santé, Dr.  Guy Patrick Obiang Ndong, accompagné du représentant résident du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA), Keita Ohashi, a procédé le 1er février 2021, à la visite du stock des contraceptifs et médicaments traceurs de lutte contre les grossesses précoces non désirées et de prise en charge des femmes enceintes. Stock disponible à   la Direction nationale de la santé maternelle et infantile (DNSMI).


stock des contraceptifs et médicaments traceurs de lutte contre les grossesses précoces non désirées et de prise en charge des femmes enceintes.

 La protection de la mère et de l’enfant, plus que jamais au cœur des priorités système de santé au Gabon. Acquis après un plaidoyer du Ministre de la Santé auprès de l’agence onusienne, cet important lot de médicaments et d’autres produits médicaux servira considérablement à la réduction de la morbidité et à la mortalité du couple mère-enfant dans notre pays.  C’est environ 4.320.000 préservatifs, 47.560 cycles de contraceptifs oraux, 8.00 implants de type jadelle ainsi que 15.000 ampoules de sulfate de magnésium qui ont été réceptionnés par la Direction Nationale de la Santé Maternelle et Infantile. Ceci afin de matérialiser la vision du Chef de l’État Ali Bongo ONDIMBA sur la santé maternelle et infantile.

le ministre de la sante Dr Guy Patrick Obiang Ndong et le représentant résidant de l’UNFPA au Gabon
Keita Ohashi

Au cours de cette visite, le Ministre a invité L’agence Onusienne l’UNFPA à s’investir d’avantage et à travailler en synergie avec la DNSMI dans la lutte contre le phénomène des grossesses précoces et non désirées afin que la santé de la mère et de l’enfant retrouve son rôle de programme prioritaires de notre système de santé. 

Pour une meilleure analyse situationnelle des décès maternels et en vue de l’amélioration des informations sanitaires, le Ministre va diligenter dans les prochains jours, une mission de la Direction nationale de la santé maternelle et infantile (DNSMI) dans les structures sanitaires publiques, militaires et privées du Grand Libreville.    

Saint Clair kengue

Une réflexion sur “Grossesse précoce/impressionnant stock de contraceptifs et autres à la direction nationale de la santé maternelle et infantile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − huit =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR