Journée Nationale de l’Éducation Physique – La Région de l’Adamaoua au cœur de la 12eme édition

Le lancement national de la JNEP Ngaoundéré a eu lieu le 24 novembre 2020 à l’esplanade des services du gouverneur. Présidée par le Ministre des Sports et de l’éducation physique, il était question de sensibiliser les populations de l’Adamaoua à la pratique des activités physiques pour améliorer leur capitale santé.

L’Adamaoua dispose désormais d’un espace dédié à la pratique du sport de masse, le parcours Vita. Construit sur plus de 40 hectares, l’infrastructure s’offre déjà au pratiquant des sports de tout genre. La cérémonie de lancement de la journée nationale de l’éducation physique 2020 dans la ville de Ngaoundéré est un prétexte tout trouvé pour remobiliser les populations autour de la pratique régulière et saine des activités physiques pour améliorer leur santé et leur performance.

Tenue sur plusieurs sites, notamment l’université de Ngaoundéré qui a abrité  une causerie éducative et une table ronde, le collège de Mazenod, le Lamidat de Ngaoundéré. Les panelistes ont au cours de ces causeries éducatives et table ronde, expliciter la pertinence du thème qui sous-tend l’organisation de la journée nationale de l’éducation physique, « ensemble pour une éducation physique vectrice de bien-être, de paix et d’espoir, afin de barrer la voie à la Covid-19 ».

Avec la construction des infrastructures sportives dans la ville de Ngaoundéré, le maire de la ville se réjouit de la sollicitude du chef de l’État et espère voir d’autres sortir des terres, notamment un stade avec pelouse en gazon naturel afin de permettre aux populations de jouir d’une plaine santé par la pratique du sport. Dans la ville de Ngaoundéré, de nombreuses associations qui ont fait de la pratique du sport leur crédo ont vu leurs efforts récompensés. Ils ont bénéficié du matériel sportif constitué de  15 Revoflex Xtreme, 15 Tummy Trimmer, 15 cerceaux, 30 cordes à sauter avec compteur et 05 abdominal wheel. « Je remercie monsieur le ministre des sports et de  l’éducation physique. Ça va aider les enfants puisqu’on a des enfants qui font du sport », se réjouit Mme Haoua Koulou, du centre d’accueil des enfants de la rue, Yiidé Bikoï de Ngaoundéré. Comme elle, les personnes âgées ont également été à l’honneur, « nous sommes honorés et ont va l’utiliser avec soin. Nous remercions le président de la république à travers son ministre d’avoir pensé à nous », avance papa, président de l’association de soutien aux personnes âgées, antenne de l’Adamaoua.

Le ministre Mouelle Kombi qui présidait la cérémonie à Ngaoundéré inscrit l’activité dans le cadre de la politique de la promotion de la santé par le sport, « il s’agit de mettre l’emphase sur l’importance et la pertinence du gain des activités physiques et sportives en rapport avec le développement non seulement individuel, mais également collectif et aussi national. Pour atteindre l’émergence, notre nation a besoin des personnes en bonne santé », relève le Minsep. A la délégation régionale des sports et de l’éducation physique pour l’Adamaoua, les dispositions sont prises l’encadrement des sportifs à tous les niveaux.

Jean BESANE MANGAM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit + douze =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR