Médecine spirituelle : L’eau bénite, l’héritage médical du prophète « Père Soffo »

0
94

Pendant ses 30 ans de magistère sur la ceinture verte du mont Mbankolo, à Yaoundé, le prophète « Père Soffo », à l’état civil, Wambo Jean Ernest, a revisité presque tous les grands miracles consignés dans les saintes écritures.

Enseigner, guérir, délivrer, conseiller et imposer les mains, c’est l’une des missions que s’est assigné Ernest Wambo, plus connu sous le nom de père Soffo, pendant plus de 30 décennies sur le mont Mbankolo, dans le deuxième arrondissement de la ville de Yaoundé. « Des dizaines de milliers de fidèles suivent l’enseignement thérapeutique à l’hôpital spirituel » de Mbankolo, à Yaoundé.

Père Soffo, durant sa mission, a revisité presque tous les grands miracles consignés dans les saintes écritures (la guérison des paralytiques, des aveugles nés, des pathologies qui de nos jours sont cliniquement incurables, à l’exemple du cancer, du sida, etc.). Le recouvrement de la fécondité féminine et masculine Sur le plan spirituel, le désenvoutement, la délivrance des adeptes des sectes, la résurrection des morts. Le travail de père Soffo ne sera pas de tout repos parce qu’il s’oppose aux forces du mal, in le journal en ligne, pere-soffo-un-prophete-au-cameroun-le-prophete-pere-soffo-de-son-vrai-nom-jean.

Le bureau Lumière fut une structure bien organisée, avec des hommes et des femmes, qui travaillèrent pour le bien-être des malades. « En chaque début d’année scolaire, je viens ici prendre les bénédictions ». Ce bidon contient de l’eau. Dès que Marie Lumière l’aura bénie, elle deviendra le bonheur. C’est comme cela que nous l’appelons ici. « C’est un médicament efficace contre toutes sortes de maux », in le journal en ligne docteurangelique.forumactif.com Ernest Wambo s’installe sur la ceinture verte de la ville de Yaoundé en 1978, après son départ dans son village natal, Bandjoun.

À chaque célébration, c’est une marée humaine qui prenait d’assaut la colline du mont Mbankolo, à la recherche de la guérison. Pendant la prière, des chants et des louanges étaient entonnés en chœurs par ces derniers. Par la suite, survient l’instant fatidique qui était la bénédiction des malades par l’aspersion de l’eau bénite.

Par la suite, les malades ouvraient les bidons ou des bouteilles d’eau, qu’ils élevaient au ciel pour la bénédiction. « L’eau qu’il a apportée dans sa mission, il dit que cette eau purifiera la terre, cette eau qui a des vertus que je ne saurai qualifier. »

« Il chasse par exemple les esprits dans la maison hantée, guérit toute sorte de maladie, se transforme en sang chez les malades anémiés, chez d’aucuns il devient tout simplement amer, d’autres retrouvent à l’intérieur des comprimés pour leur mal, elle coupe l’hémorragie lors de l’accident de circulation par exemple. » Bref, elle agit dans toutes les situations de la vie de l’homme. « Dans la Bible, on nous parle de l’eau de vie », peut-on lire dans le journal en ligne docteurangelique.forumactif.com/t4423-Le-Père-Soffo-est-il-le-Messie.

 Le prophète « Père Soffo », à l’état civil, Wambo Jean Ernest est né à Bandjoun en 1946, de feu Djepe et de feue Chemgne Victorine. Dans les années 1992 et 1993, le corps qui porte « Père Soffo » manifeste des signes de fatigue. Cette situation persistera jusqu’au jour de grâce du jeudi 17 novembre 2005, jour de son rappel à Dieu, la 30e année de sa mission comme il l’avait prédit.

Elvis Serge NSAA

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR