25 ans de Dafra-Pharma : le laboratoire rénoe et équipe l’Hôpital de district d’Obala

4
211

Le Régional Business Manager de Dafra-Pharma, Darius Dogo a inauguré le 03 juin 2022, en présence du Directeur de l’Hôpital de district d’Obala, Dr. Georges Bouting Mayaka,  la salle de conférences de cette formation sanitaire rénovée et équipée de matériels ultramodernes par le laboratoire pharmaceutique Dafra-Pharma.  L’ouvrage dont les clés ont été remises au Dr. Georges Bouting Mayaka a été équipé d’un téléviseur écran plasma, la climatisation,  d’un vidéoprojecteur. Cette salle a une capacité allant de 8 à 30 places assises, elle permettra d’organiser des conférences, présentations, débats, réunions. En réceptionnant ce don, le Directeur a assuré le Régional Business Manager de Dafra-Pharma que sa formation sanitaire, dont il est le responsable en ferait bon usage.

La salle de conférences de l’Hôpital de district d’Obala est désormais flambant neuve.  « Les grands esprits ne meurent jamais », assure un adage populaire. Ils vivent perpétuellement à travers nos pensées et ce que celles-ci laissent comme empreinte de vie. C’est la destinée de Darius Dogo, Régional Business Manager de Dafra-Pharma qui a rénové et équipé la salle de conférences de l’Hôpital de district d’Obala, dans le département de la Lékié, région du Centre. Difficile, en pareille circonstance, de ne pas retenir le cliché de la joie débordante des heureux bénéficiaires.

 L’infrastructure inaugurée le vendredi 03 juin 2022, en présence d’un important parterre de personnalités, notamment, le Régional Business Manager de Dafra-Pharma Darius Dogo, le Directeur de l’Hôpital de district d’Obala, Dr. Georges Bouting Mayaka, le  représentant Dafra-Pharma-Cameroun François Guembu et le superviseur Dafra- Pharma Douala Gildas Nzeunga Ndinou. De quoi inspirer une action de qualité dans cette formation sanitaire qui est à 30 km de la capitale politique du Cameroun, Yaoundé. C’est le surveillant général de cette formation sanitaire qui était le maître de cérémonie.

Il y avait trois temps forts. La cérémonie protocolaire, avec la prise de parole, du Directeur de l’Hôpital de district d’Obala, du Régional Business Manager de Dafra-Pharma et le  représentant Dafra-Pharma-Cameroun. Le deuxième temps fort fut la visite de la salle de conférences rénovée et équipée par le personnel soignant et enfin le… onzième point inscrit à l’ordre du jour.

Dès sa prise de parole, le Directeur de l’Hôpital a salué le geste fort de Dafra-Pharma. « L’inauguration de cette salle va permettre aux personnels soignants de l’Hôpital de district d’Obala, d’unifier les conditions de travail, de repos et de réunions. Cette salle va également nous permettre de travailler dans les conditions idoines », souligne le Directeur de l’Hôpital de district d’Obala, Dr Georges Bouting Mayaka. Tout comme lui, le Régional Business Manager Darius Dogo a dévoilé le secret de ce choix à Obala.

 « Au cours d’une réunion avec le Directeur de Dafra-Pharma, j’ai demandé ce que Dafra-Pharma peut offrir à l’Hôpital de district d’Obala pour ses 25 ans. C’est comme ça que François est venu voir le Directeur de l’Hôpital de district d’Obala. Le Directeur a demandé une belle salle de réunion pour le personnel soignant. C’est comme ça que le projet voit le jour », laisse entendre le Régional Business Manager Darius Dogo. Après cette étape protocolaire, la salle de conférences new-look sera visitée par le personnel soignant et l’équipe de Dafra-Pharma. Cette dotation, est le fruit d’un besoin identifié avec l’appui du staff médical de cette formation sanitaire.

L’ouvrage dont les clés ont été remises au Dr. Georges Bouting Mayaka, Directeur de l’Hôpital de district d’Obala a été équipé de matériels ultramodernes dont un téléviseur écran plasma, de la climatisation, d’une capacité allant de 8 à 30 places assises, la salle de conférences/visioconférence de l’Hôpital de district d’Obala permettra d’organiser des conférences, présentations, débats, réunions. Elle est équipée d’un écran de 2.40m et vidéoprojecteur. En réceptionnant ce don, le Directeur de l’Hôpital de district d’Obala, Dr Georges Bouting Mayaka, a assuré le Régional Business Manager de Dafra-Pharma que sa formation sanitaire, dont il est le Directeur en ferait bon usage. Chacun a tenu à immortaliser ce moment historique et symbolique, scandant des slogans pour la promotion des produits pharmaceutiques mis en vente par Dafra pharma, et pour la longévité de ce laboratoire dont la réputation en 25 ans a impacté le métier de la pharmacie.

Cet appui, selon le Directeur de l’hôpital arrive à point nommé, au regard de la vétusté de la salle de conférences de l’Hôpital de district d’Obala. Tous les bénéficiaires du don ont remercié chaleureusement Darius Dogo, Régional Business Manager Dafra-Pharma, pour sa sollicitude.

Entreprise créée en 1997 à Turnhout, en Belgique, Dafra pharma est basée dans son pays d’origine. Elle dispose d’une gamme de 35 marques parmi lesquelles: une gamme antipaludique constituée de Co-arinate, Co-artésienne; une gamme antipaludique constituée de Cetafor, Ticasse, Trisporin et Meronia; une gamme des produits respiratoires faite de Sekrol, Hactosec, Loratol et Momex. Mais également de bien d’autres produits cardio-métaboliques, de douleurs et cutanés. La marque est disponible sur tout le territoire national qu’il couvre grâce à « un personnel dynamique, rompu à la tâche ».

Elvis Serge NSAA                                         

Réactions

« Chaque fois que nous prescrivons les produits Dafra-Pharma,  le résultat est excellent »

Dr Georges Bouting Mayaka, Directeur de l’Hôpital de district d’Obala

Vous venez d’inaugurer la salle de conférences de l’Hôpital de district d’Obala, avec le business Manager de Dafra-Pharma Darius Dogo. Quelles sont vos impressions ?

Mes impressions sont très bonnes parce que cette salle de conférences vient rehausser la qualité. Vous avez, un hôpital ce n’est pas seulement les malades, c’est aussi l’environnement dans lequel les malades sont reçus. C’est encore plus le cadre  qu’on offre aux soignants que nous sommes.  On n’avait pas de salle de conférences ici à l’Hôpital de district d’Obala. L’inauguration de cette salle va permettre aux personnels soignants de l’Hôpital de district d’Obala, d’unifier leur condition de travail, de repos et de réunions. Cette salle va également nous permettre de travailler dans les conditions idoines. Parce qu’avant de porter quelque chose, il faut se réunir. Avant de faire n’importe quoi, la concertation est importante. Pour moi, je me sens à l’aise quand je me réunis avec mes collaborateurs et collègues et même eux-mêmes aussi, quand ils se réunissent entre eux pour qu’on réfléchisse ensemble sur la prise en charge des patients.

Quelle appréciation faites-vous de cette salle de conférences, rénovée et équipée par le laboratoire pharmaceutique Dafra-Pharma ?

Nous sommes contents de ce partenariat qui existe déjà  entre l’Hôpital de district d’Obala et le laboratoire Dafra-pharma. Et qui continue parce que, non seulement nous sommes contents de recevoir ce don du laboratoire Dafra-Pharma, contents de magnifier les produits que ce laboratoires offre aux patients. Parce que, nous sommes dans un monde aujourd’hui, où on n’a du mal avoir la qualité, surtout dans les médicaments. Vous savez que ça va dans tous les sens maintenant avec les médicaments de la rue. Les laboratoires comme Dafra-Pharma foisonnent beaucoup, mais très peu font de la qualité. C’est sans publicité. Nous avons essayé les médicaments du laboratoire Dafra-Pharma, chaque fois que nous prescrivons les produits Dafra-Pharma,  le résultat est excellent. Notre travail est d’administrer les soins aux patients tout en prescrivant des produits de qualités pour qu’ils guérissent. Je peux promettre à ce laboratoire que le partenariat continuera.

Comment comptez-vous pérenniser ce partenariat qui existe entre le laboratoire Dafra-Pharma et l’Hôpital de district d’Obala ?

La pérennité est là. Quand on voir la stèle qu’on vient d’inaugurer là, c’est ça la pérennité. Quand on va s’assoir ici, on saura que c’est Dafra-Pharma qui a rénové et réhabilité l’Hôpital de district Obala. Nous sommes confortés par la qualité des produits de Dafra-Pharma. Si Dafra-Pharma n’avait pas des médicaments de qualité, je pense que j’allais faire la comédie. Je ne suis pas là.

Quelles sont les réalisations du laboratoire Dafra-Pharma à l’Hôpital de district d’Obala ?

Depuis par mal d’année, le laboratoire Dafra-Pharma a commencé par mettre le ventilateur dans les salles d’hospitalisations, salles de réunions, un vidéo projecteur pour les réunions de coordination. Parce qu’il fallait qu’on fasse des journées scientifiques. Dafra Pharma a installé le plafonnier parce qu’il faisait très chaud ici.  Ça commencé par là. Ils ont senti le besoin et ils ont agi.

Qu’est-ce que vous pouvez souhaiter au laboratoire Dafra-Pharma pour ses 25 ans ?

Nous demandons au laboratoire Dafra-Pharma de continuer dans cette lancée. C’est bien, nous ne pouvons pas dire plus que ça. On espère que lors du 30ème anniversaire, ils feront mieux que ça.  C’est l’occasion pour moi de dire merci à ce laboratoire citoyen, qui allie parole et acte. Quand il promette, ils réalisent. Merci au délégué, au Busines Manager, qui a quitté son Cotonou pour arriver ici afin de présider la cérémonie.

« Le Directeur a demandé une belle salle de réunion pour le personnel soignant  et c’est ainsi que le projet voit le jour »

Darius Dogo, Régional Business Manager du laboratoire pharmaceutique Dafra-Pharma

C’est un plaisir pour le laboratoire Dafra-Pharma d’être ici aujourd’hui à l’Hôpital de District d’Obala. Moi c’est ma deuxième fois d’être à Obala. J’étais là, il y a deux ans. C’est à cette occasion que nous avons mis des ventilateurs dans la salle de vaccination. Cette année, c’est les 25 ans des laboratoires Dafra-Pharma.

C’est au cours d’une réunion avec le Directeur de Dafra-Pharma, que j’ai demandé ce que le laboratoire Dafra-Pharma pouvait offrir à l’Hôpital de district d’Obala à l’occasion de la célébration de ses 25 ans. C’est comme ça que François est venu voir le Directeur de l’Hôpital de district d’Obala. Le Directeur a demandé une belle salle de réunion pour le personnel soignant. C’est comme ça que le projet voit le jour.  C’est plaisir pour moi de revenir au Cameroun, surtout qu’il y a beaucoup de camerounais qui sont des écoles de médecines au Bénin. Pour moi, le Cameroun, c’est ma deuxième patrie.

Nous avons commencé la célébration de nos 25 ans par une marche sportive avec les femmes de l’Association nationale des Sages-femmes et assimilés du Cameroun (Asfac), après nous avons lancé le concours d’éloquence et de la communication scientifique dans une université privée, l’Institut Supérieur de Technologie Médicale de Yaoundé (ISTM), parce que l’année dernière c’était une université publique, la Faculté des sciences de la santé de l’université de Buea. Les vainqueurs ont décroché une bourse scolaire d’une valeur de 250 000Fcfa à 150 000Fcfa en fonction du classement par ordre croissant. Il a pour objectif de contribuer à l’émergence d’une élite médicale. Aujourd’hui, nous venons clôturer la célébration des 25 ans du laboratoire pharmaceutique Dafra-Pharma ici à l’Hôpital de district d’Obala.

Propos recueillis par Elvis Serge NSAA

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR