Solange Venerande Douanla : La boussole de l’optique médicale au Cameroun

0
80

Présidente de l’Ordre national des Opticiens du Cameroun, l’épouse du professeur Douanla est la présidente fondatrice du cabinet de lunetterie médicale Golden eyes optic.

Elle a plutôt l’air timide, mais derrière cette timidité se cache une grande passion entrepreneuriale et sociale. Solange Venerande Douanla est native de Ballesing, un village en pays Bamiléké,  dans l’arrondissement de Penka-Michel, département de la Menoua. Comme elle a pour habitude de le dire, son parcours atypique. La mère de 04 enfants obtient son baccalauréat série A en 1989,  au collège polyvalent  Fotso Victor. Elle entre ensuite à l’Université de Yaoundé 2, Soa où elle ressort avec une licence en droit  privé  francophone en 1994. Elle ne s’arrête pas là, en 1999, Solange Venerande Douanla, sort conseillère juridique et fiscale de  la  CGM/FNE. C’est ainsi qu’elle commence sa carrière professionnelle dans une chaîne de magasins optiques en tant que conseillère juridique. Seulement, la législation de l’Ordre national des opticiens l’a contraint à faire des études en optique.

Elle s’envole ainsi vers Paris où elle obtient le BEP  en optique  lunetterie, en 2011 à Greta. Toujours dans cette académie, elle obtient en 2015, un BTS en opticien lunetier après création de son cabinet Golden Eyes Optic en 2013. « A la base j’ai fait des études de droit à Soa. Par la suite de Conseil juridique et fiscal d’entreprise. Mais je me retrouve dans une chaîne de magasins pour les problèmes juridiques et de gestion. Lorsqu’on nous porte à la tête de la structure, l’Ordre nous impose que ce poste ne peut être occupé que par un opticien. C’est ainsi que je repars à l’école et je pars ajouter les études d’optique médicale à l’académie de Paris pour pouvoir répondre à la législation ». Avec une foi chrétienne, la présidente de l’Ordre national des opticiens depuis 2021, a, tour à tour,  été Vice-présidente de la maison des opticiens en 2018, gérante à Italia optique  de 2012 à 2009 et Conseillère juridique et fiscale à Janus conseil de 1999 à 2003.

Projets à venir

Faire de son cabinet une référence dans la sous-région Afrique centrale est l’ambition que se donne l’avant dernière-née d’une famille de 08 enfants. Son amour pour l’entrepreneuriat et son humanisme la propulse  encore plus dans la recherche pour des solutions pouvant répondre aux besoins des populations du Cameroun. De plus en plus dans ses nombreux voyages, elle allie l’utile à l’agréable et se bat à régulariser le métier d’opticien au Cameroun dans le respect de la législation y afférente. ‹‹ J’aime voyager et quand je ne suis pas en train de m’occuper de ma famille, j’apprends les avancées du domaine optique. La priorité est de régler les problèmes visuels de la population sous régionale ››.  En attendant, Solange Venerande Douanla demande aux jeunes entrepreneurs d’avoir un projet et une vision, se donner les moyens pour y parvenir et le reste se fera ‘’crescendo’’. Pour le reste, elle continue de faire de l’optique au Cameroun, un domaine de référence.

Divine KANANYET

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR