Cameroun : Dr Guy Sandjon laisse plus de deux milliards de FCFA à l’Ordre national des médecins

1
136

-Cette créance à recouvrer provient de 6 ans de subventions non reversées par le ministère de la Santé publique, des retombées de partenariat de 2022, des rémunérations des bons de caisse, du solde des arriérés des médecins militaires et des arriérés de cotisations des médecins.

-Le recouvrement de cette créance sera à coup sûr, l’un des premiers chantiers du prochain bureau de l’Ordre.

Un document rendu public le 09 janvier 2023 et dont nous avons obtenu copie, indique ledit bilan a été préparé et présenté par la trésorière de l’Ordre national des médecins du Cameroun, Pr Djimegne Félicité Epse Kamdem en collaboration avec le secrétaire financier, Dr Kamta Ngui Claude et le comptable, Jamael Talla. Découvrez dans cet article la répartition de cet argent.   

A quelques jours des élections au sein de l’Ordre national des médecins du Cameroun (ONMC), beaucoup l’ont réclamé, il est enfin là. Il s’agit du bilan du Dr Guy Sandjon à la tête de l’ONMC de janvier 2020 au 07 décembre 2022. Dans un document de 29 pages, la trésorière de l’Ordre national des médecins du Cameroun, Pr Djimegne Félicité Epse Kamdem en collaboration avec le secrétaire financier, Dr Kamta Ngui Claude et le comptable, Jamael Talla, ont dressé le bilan du président sortant de l’Ordre. Lequel bilan est découpé en quatre parties : le bilan financier ; le bilan administratif ; le bilan comptable et celui des projets. Concernant le bilan financier du mandat, il est découpé selon qu’il suit : les encaissements ; les dépenses d’investissements durables et les dépenses de fonctionnement. Concernant les encaissements, L’ONMC a encaissé en 2020, un total de 139 millions 303 mille 820 FCFA ; en 2021, un total de 145 millions 917 mille 133 FCFA et en 2022, 197 millions 846 mille 204 FCFA. S’agissant des dépenses d’investissements durables, les montants sont de 9 millions 396 mille FCFA ; 22 millions 583 mille 253 FCFA et 19 millions 727 mille 560 FCFA respectivement en 2020, 2021 et 2022.

Dans les dépenses de fonctionnement des bureaux, l’ONMC a dépensé 20 millions 783 mille 405 FCFA en 2020 ; 31 millions mil 559 FCFA en 2021 et 45 millions 413 mille 270 FCFA. Les dépenses de fonctionnement liées aux activités du conseil sont de : 36 millions 314 mille 493 FCFA ; 38 millions 83 mille 315 FCFA et 56 millions 401 mille 529 FCFA. Dans la catégorie des dépenses de fonctionnement liées aux services extérieurs et d’accompagnement, le bureau sortant de l’Ordre a dépensé 10 millions 919 mille 731 FCFA en 2020 ; 11 millions 381 mille 460 FCFA en 2021 et 14 millions 275 mille 848 FCFA en 2022. Les dépenses de fonctionnement relatives aux charges du personnel étaient de : 18 millions 575 mille 884 FCFA en 2020 ; 24 millions 257 mille 204 FCFA en 2021 et 19 millions 961 mille 405 FCFA en 2022. Les dépenses de fonctionnement relatives à l’assistance et au soutien des médecins se chiffraient à 4 millions 270 mille FCFA en 2020 ; 12 millions 866 mille 350 FCFA en 2021 et 5 millions 314 mille 500 FCFA en 2022.

Trésorerie actuelle

La trésorerie actuelle (trésorerie disponible+trésorerie immobilisée) est de 193 millions 681 mille 666 FCFA. Et les créances à recouvrer sont de 2 milliards 987 millions 992 mille 500 FCFA réparties comme suit : MINSANTE (150 millions de FCFA qui représentent 6 ans de subventions non versées) ; SEMC, retombées de partenariat de 2022. (20 millions de FCFA) ; MINDEF, solde arriérés des médecins militaires (29 millions 569 mille 400 FCFA) ; les arriérés de cotisations des médecins (2 milliards 786 millions 23 mille 100 FCFA) ; rémunération de bon de caisse (2 millions 400 mille FCFA). Concernant l’évolution du patrimoine de l’Ordre, les biens immobiliers se chiffraient à 222 millions de FCFA en fin 2019 ; 224 millions 337 mille 825 FCFA en 2020 ; 216 millions 142 mille 175 FCFA en 2021 et 243 millions 987 mille 988 FCFA en 2023. Sur les biens mobiliers de bureaux, l’ancien bureau de l’ordre a acquis des biens mobiliers de 44 millions 377 mille 350 FCFA en fin 2019 ; 51 millions 436 mille 350 FCFA en 2020 ; 61 millions 665 mille 253 FCFA en 2021 et 72 millions 536 mille 513 FCFA en 2022.

Au plan administratif et des partenariats, le bilan de l’ONMC en interne est de : plus de 2650 nouveaux médecins inscrits ; la digitalisation de certains processus administratifs ; la mise en place d’une plateforme Web de suivi des dossiers déposée auprès de l’Ordre ; la mise en place d’une commission administrative Ad-hoc et l’acquisition de nouveaux locaux pour un meilleur confort des médecins. En externe, l’ONMC a : renforcé le partenariat avec TANGUI pour l’amélioration des services de santé publique ; obtenu un partenariat avec SN Bruxelles pour accorder de meilleurs tarifs aux médecins lors de voyage à l’étranger ; renforcé le partenariat avec ORANGE CAM pour la réduction des coûts du service téléphonique pour les médecins et a créé et renforcé les relations avec la diaspora médicale. Sur le plan de la comptabilité, le bureau sortant a doté l’ordre, entre autres, d’une comptabilité répondant aux exigences du droit comptable OHADA.

Projet et perspectives

Au moment où le mandat du Dr Guy Sandjon est rentré en gare, il a laissé comme projets et perspectives de développement : le projet de construction de l’ « hôtel du médecin » à 100 m de l’aéroport international de Douala (terrain déjà acquis) ;  le projet de construction des représentations régionales de l’ONMC dans l’ensemble des 10 régions ; le projet de souscription d’une assurance décès avec une prime d’un million de FCFA pour chaque médecin et le lancement sur le satellite de CMC/ONMC TV déjà disponible en mode Web TV à l’adresse http://onmc.tv. Des projets, que devront certainement poursuivre le bureau qui sera élu le 18 janvier 2023 au terme de l’Assemblée générale élective de l’Ordre des médecins du Cameroun.

Rostand TCHAMI

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR