Département du Ndé : L’élite médicale au secours des populations

0
82

Consultations, soins et distributions de médicaments gratuits sont offerts aux populations du Ndé et de ses environs, par des médecins de la région de l’ouest à l’hôpital de district de Bagangté, jusqu’au 15 septembre prochain.

Les populations du département du Ndé, qui se sont faites enregistrer depuis la semaine dernière, bénéficient gratuitement depuis ce lundi 11 septembre 2023, des services de près de 15 médecins spécialistes. « Cette campagne de santé, la 4e du genre, est organisée par l’élite médicale de la région de l’ouest afin d’accompagner le ministère de la santé publique dans la prise en charge des patients. L’état ne pouvant tout faire seul, l’élite médicale du Ndé en particulier et de l’Ouest en général, s’est sentie concernée. Il est donc question de mobiliser les populations afin de leur offrir un certain nombre de prestations sanitaires dans des domaines divers ; notamment des consultations de pédiatrie, de gynéco-obstétrique, de dermatologie, de cardiologie, de chirurgie générale ; buccodentaires et bien d’autres » déclare Dr. Christian BITJOKA, Médecin, Coordonnateur de la campagne.

Cette initiative plutôt onéreuse est motivée par la charité et l’amour de l’humain, tel que le souligne Dr. Christian BITJOKA « le  rôle du médecin est de soigner. Il ne vit que parce qu’il recherche le bien-être physique et mental des populations. Donc pour une raison ou une autre, l’élite médicale du Ndé peut organiser ce type de campagne de santé. Mais pour cette campagne, nous avons saisi le prétexte de la réhabilitation de l’hôpital de district de Bagangté, des écoles et la voie d’accès à Bachingou par le CERAC dont la présidente fondatrice, Chantal Biya est engagée à contribuer à l’accessibilité de tous à l’éducation et aux soins de santé de qualité.» Et d’ajouter « il faut garder à l’esprit que tous les médecins qui prennent part à cette campagne le font de manière volontaire et bénévole ; ceux venant de Yaoundé, Douala et d’autres villes séjournent à Bagangté depuis le 10 septembre à leurs frais. Les fonds de tout ordre que l’organisation a pu mobiliser viennent du personnel médical, des élites du Ndé et de l’Ouest, et également du CERAC. »

Les enregistrements des patients entamés la semaine dernière pour cette campagne, tardent à atteindre les prévisions des organisateurs qui oscillent entre 1000 et 2000 patients pour cette campagne. Rendus au jour dit pour le début effectif des consultations, ces enregistrements ne sont estimés qu’à environ 500 patients. Ce qui pousse le Coordonnateur de ladite campagne, Dr Christian BITJOKA,  à apporter quelques précisions « Je tiens à marteler le fait  que les patients ne débourseront rien, pas un seul kopek. Tout est gratuit, de la consultation jusqu’à la délivrance des différents médicaments.».

Outre l’adhésion lente des populations à cette campagne, des difficultés sont relevés par le Coordonnateur de la Campagne, Dr Christian BITJOKA « Nous rencontrons d’énormes difficultés,  au rang desquelles la mobilisation des fonds car jusqu’à présent il nous est difficile d’atteindre le montant du budget prévisionnel, ensuite nous faisons face au problème de disponibilité de médicaments, bien que ce ne soit pas que l’apanage seul de cette campagne, en effet la pénurie de médicament est un phénomène qui touche tout le pays. Mais avec l’appui de certains de nos partenaires, il nous a été possible de réunir un certain nombre de médicaments. ».

Les populations sont donc invitées à se rendre à l’hôpital de district de Bagangté, munies de leur carnet médical pour bénéficier de ces soins de santé gratuits avant le 15 Septembre 2023.

Adèle BITGA

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR