Epidémie de choléra à Kribi : une centaine de cas enregistré depuis le mois de décembre 2021

13
280
L’Organisation Mondiale de la Santé a ainsi tiré la sonnette d’alarme au cours d’une réunion concertation, ce mercredi 9 mars 2022, avec les 11 aires de santé que compte le District de santé de Kribi.

« Halte au choléra », tel est le slogan de la prochaine campagne de vaccination contre cette épidémie dans les 11 aires de santé du « District de santé » de Kribi, pourrait se tenir entre les mois de mars et d’avril 2022. L’information a été rendue publique par les responsables de l’Oms. Une réunion de concertation avec les différents responsables des 11 aires de santé de Kribi, ce mercredi 9 mars 2022, a permis aux uns et aux autres de tirer la sonnette d’alarme face aux nombreux cas de malades de choléra enregistrés depuis le mois de décembre 2021, ce jusqu’à ce jour, dans les trois aires de santé. Il s’agit notamment de celles de Londji, de Kribi et de Grand Batanga.

Des statistiques qui font froid au dos au regard de la forte sensibilisation qui est faite autour de cette épidémie depuis des mois. Dr Elhadji Mbaye, chargé de la communication des risques et engagement communautaire (Crec) pour la riposte à l’épidémie de choléra à l’Oms a voulu au travers des échanges avec les responsables des 11 aires de santé de Kribi, lancer un appel pour une intensification de la sensibilisation qui doit déjà se faire dans les différentes communautés. Cela permettra à coup sûr de renverser la tendance et à réduire le nombre des cas des personnes exposées au choléra. « La vaccination contribue efficacement à lutter contre le choléra. Faisonsnous vacciner et respections les règles d’hygiène. En sensibilisant les populations sur la vaccination contre le choléra, nous pouvons à renverser la tendance au sein de nos communautés », a-t-il rassuré.

Cependant, dans la cadre de la sensibilisation sur les moyens de prévention et la vaccination, l’Oms a ainsi apporté des outils qui vont ainsi faciliter la communication au sein des différentes communautés. Il s’agit notamment des flyers, des dépliants et des spots radio pour les médias et les plates-formes numériques. Ceux-ci vont être distribués dans les communautés pour intensifier la sensibilisation sur les moyens de prévention et la vaccination contre le choléra. M. Mintya Eyi Maurice, chef bureau santé au District de santé de L’Organisation Mondiale de la Santé a ainsi tiré la sonnette d’alarme au cours d’une réunion concertation, ce mercredi 9 mars 2022, avec les 11 aires de santé que compte le District de santé de Kribi. Catherine Aimée BILOA Kribi. « Pour le choléra, notre district a des aires de santé beaucoup plus exposées pour l’épidémie de choléra. En ce jour, dans la région du Sud, c’est le seule district qui est en épidémie de choléra nous remercions l’Oms, qui vient en appui pour pouvoir pallier à cette épidémie. Mais, ils nous ont demandé de renforcer les moyens de prévention. Nous pouvons vacciner la population. Mais, si les moyens de prévention n’accompagnent pas, nous ne pouvons pas venir à bout du choléra. Ces moyens de prévention sont beaucoup plus les mesures d’hygiène avec un environnement sain, la propreté et laver les mains avant de consommer les aliments (légumes et fruits) et à la sortie des latrines. Nous sommes une grande communautés qui ne respecte pas ces mesures d’hygiène », a-t-il affirmé. Au regard de ce qui précède, les vaccins contre le choléra sont déjà arrivés à Yaoundé. Un programme de dispatching en accord avec les responsables du Ministère de santé va se faire pour permettre aux différentes aires de santé d’entrer en possession de doses de vaccins pour administrer aux populations dans les communautés.

Catherine Aimée BILOA

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR