Jeux universitaires 2023 : L’ACMS à pied d’œuvre

0
140

Les acteurs de la santé ont apporté leurs contributions aux actions du ministère de la Santé lors des jeux universitaires de Ngaoundéré du 29 avril au 06 mai 2023. Parmi ces acteurs, figurait en bonne place l’Association camerounaise pour le marketing social (ACMS).

Lors des jeux universitaires qui viennent de se tenir à Ngaoundéré, plusieurs organisations intervenant dans le domaine de la santé se sont déployées sur le terrain. Chacune avec un cahier des charges bien défini, elles ont porté le message de la prévention des différentes pathologies. C’est le cas par exemple de l’ACMS, Association Camerounaise pour le Marketing Social. Cette organisation qui intervient dans la prévention des Ist, Vih et Sida, mais également de son projet Epic, qui met l’accent sur le covid-19. S’agissant de la prévention des infections sexuellement transmissibles, Ist, elle a mis en place une campagne de sensibilisation en poste fixe et mobile. L’objectif recherché étant de toucher un maximum de personnes. Selon Salamatou Blanche, chargée de la communication de risque et de l’engagement communautaire pour Epic à l’ACMS, la mobilisation de cette organisation sur le terrain a été segmentée.

« Il y a 2 sortes de personnes qui viennent visiter notre stand. Les premières sont curieuses et se disent que nous distribuons les préservatifs, donc passent par les préservatifs et nous demandent est-ce qu’ils peuvent avoir des préservatifs gratuits » explique-t-elle. Et d’ajouter, « On a les 2ème qui viennent remettre les tickets parce que nous donnons à nos champions des tickets de référencement, ils nous remettent les tickets et disent qu’ils vont revenir le lendemain se vacciner et ne reviennent pas ». A côté de la sensibilisation des visiteurs sur les infections sexuellement transmissibles, des  démonstrations sur le port correct des préservatifs sont aussi faites au niveau du stand. Selon un visiteur rencontré, il avait des appréhensions sur le préservatif.

Vaccination                                   

« Je ne suis pas sexuellement actif. J’avais beaucoup de chose que je ne comprenais pas sur le préservatif. Je me disais que ça peut se retirer lors des rapports sexuels. Mais avec les explications, je suis maintenant mieux renseigné », déclare Ousmanou, visiteur. Bien que le covid-19 ne soit plus déclaré urgence de santé publique par l’OMS, lors de la campagne menée par l’ACMS, l’accent était aussi mis sur la vaccination contre cette maladie. « Notre objectif n’était pas fixé sur le nombre de personnes / visiteurs de notre stand. Nos objectifs sont fixés sur le nombre de vaccinés. Nous avons comme cibles, 800 personnes vaccinées durant tous les jeux U. Les chiffres sont bons ».  

Jean Besane Mangam 

TagsACMS

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR