Jean Guy Nloga : « MATIPLA élu meilleur première fournisseur des services de santé numérique aux patients »

0
21

Dans une interview exclusive, le promoteur de l’application MATIPLA Digital Health, Jean Guy Nloga explique que cette application permet au praticien suivre la santé ses patients, de générer les carnets de vaccination, les carnets de grossesse, de mettre en place les traitements, de suivre les patients, les paramètres médicaux et de prendre en charge le patient. A ce jour, cette application compte 23.000 usagers qui utilisent la plateforme dont plus de 16.000 enfants et près de 6.000 adultes. 478 Praticiens utilisent régulièrement la plateforme. Matipla a été élu première plateforme digitale de santé lors de la première édition du Prix Africain du Leadership en Santé

Pour ceux qui ne connaissent pas encore. C’est quoi MATIPLA ?

MATIPLA c’est un projet de Santé Numérique. MATIPLA c’est une start-up de santé numérique qui à travers sa plateforme fourni des services de santé numérique aux patients, aux praticiens, aux formations sanitaires, aux entreprises et aux institutions publiques et privées. MATIPLA c’est une Espace Santé Numérique (ESN) qui donne à chacun la possibilité de suivre sa santé de manière efficace et régulière.

Quand avez-vous mis sur pied ce projet ?

Ce projet a démarré officiellement avec la création de l’entreprise en juillet 2021 et le lancement de la plateforme numérique dans sa version Web. Nous avons progressivement mis en place la solution qui depuis les débuts a fortement évoluée.

Pourquoi l’aviez-vous mis sur pied ?

MATIPLA a été mise sur pied pour répondre à un certain nombre d’impératifs.

Rendre la Santé accessible à tous à tout moment et en tout lieu. Nous n’avons pas tous la chance d’être proche d’une Formation sanitaire. Alors MATIPLA offre cette possibilité de pouvoir entrer en contact avec un médecin rapidement. Mettre en place un outil de suivi spécifique pour les populations vulnérables que sont les enfants, les femmes enceintes et surtout les personnes vivant avec les maladies chroniques comme le diabète. Le déclencheur ici a été le décès de mon père il y a 24 ans de suite de diabète et d’hypertension artérielle. Je pense que ces personnes qui vivent souvent loin des médecins spécialistes, méritent d’avoir un suivi régulier et permanent

Fournir des outils aux praticiens et au Système de santé publique pour suivre les épidémies et anticiper la riposte. La COVID-19 a été pour nous un révélateur qui a permis de voir les limites du système actuel et valider les apports des outils numériques.

Combien de temps avez-vous pris pour ficeler la plateforme ?

Le projet en lui-même démarre en 2018 quand je prends la décision d’apporter ma modeste contribution dans la résilience de notre système de santé. J’ai construit le modèle, mis en place et testé la solution technique avant de la lancer officiellement en juillet 2021. Mais en réalité c’est une plateforme en constante évolution. Chaque mois nous apportons de nouvelles innovations en matière de fonctionnalités, en matière de services.  Nous travaillons avec des médecins qui nous permettent d’adapter la solution à leurs besoins, aux besoins de santé publique, de la rendre plus proche de leurs préoccupations. Nous avons donc une solution en constante évolution, en innovation permanente. C’est un outil ouvert, qui a aussi démontré sa capacité à intégrer la Couverture santé Universelle (CSU) si chère au Président de la République son Excellence M. Paul BIYA.

Avez-vous bénéficié d’un soutien ou d’un accompagnement du ministère de la Santé publique dans le processus ?

Je profite de l’occasion pour remercier Monsieur Malachie MANAOUDA, le Ministre de la Santé qui nous a permis de déployer la solution en site pilote dans plusieurs formations sanitaires de la Région Centre. A ce titre nous sommes accompagnées sur le terrain par le personnel de la Délégation Régionale de la Santé Publique du Centre qui assurent la coordination du travail avec les médecins et les formations sanitaires. Nous espérons dans les jours qui viennent recevoir des appuis financiers et même matériel du Ministère de la Santé pour déployer la solution dans l’ensemble des Formations Sanitaires de la Région Centre. En outre, nous sommes prêts pour couvrir l’intégralité du territoire national avec le soutien financier du Ministère de la Santé que nous sollicitons.

Quel type de problème spécifique le projet MATIPLA vient-il résoudre ?

MATIPLA apporte des solutions à plusieurs niveaux

Au niveau du patient : La solution lui permet de disposer gratuitement d’un Espace Santé Numérique pour organiser son parcours de santé. Ceci est très important car la Santé ne se limite pas aux soins. La Santé c’est la Prévention, la Vaccination, le soin, le suivi médical. La Santé c’est aussi la documentation médicale numérique qui permet à chacun d’avoir avec lui l’information médicale qui permettra d’accélérer la prise en charge et le suivi médical. Par exemple Le patient va recevoir des rappels de rendez-vous et de vaccination, il aura à sa disposition tous ses antécédents médicaux et ses traitements qu’il pourra même évaluer dans l’intérêt de son suivi.

Au niveau des Praticiens : Nous leurs offrons un accès à un Espace Santé numérique qui leur permettra de suivre plus efficacement leurs patients et un tableau de bord pour suivre leur activité médicale. Par exemple le praticien peut identifier l’occurrence des pathologies sur une période, il peut mettre en place un suivi des paramètres médicaux chez un diabétique, Il peut échanger de manière sécurisée et confidentielle avec son patient.

Au niveau des Formations Sanitaires et du système santé publique, nous apportons aux Formations Sanitaire les outils nécessaires au suivi de l’activité des différents services. En vaccination nous suivons l’ensemble des vaccins des enfants, nous identifions les perdus de vue afin de les ramener à la vaccination. En consultation prénatale, nous avons un Carnet de grossesse qui permet d’identifier et de suivre les risques de grossesse. Nous avons une interface dédiée à la Délégation Régionale de la Santé Publique du centre qui lui permet de suivre l’activité des Formations Sanitaires, des Aires de santé et des Districts de Santé. Un bon outil pour suivre l’activité au niveau national.

Comment est-ce que ça fonctionne ? Expliquez de manière claire les conditions d’accès aux services qu’offre MATIPLA…

Le point de départ est la création d’un Espace Santé Numérique. L’usager peut le faire depuis la version web (matipla.com) ou en téléchargeant l’application sur PlayStore. Pour un patient, il dispose ainsi d’un espace où sera créée et stockée sa documentation médicale (carnet de Santé, Carnet de Vaccination, Carnet de grossesse, ordonnances). Depuis cet espace numérique, il peut prendre un rendez-vous en ligne, il peut discuter avec un praticien et même avec le call center MATIPLA, il peut suivre ses traitements, il peut demander la mise en place d’un suivi médical qui permettra à un médecin de suivre ses paramètres médicaux. Le patient peut également obtenir de manière ciblée des informations utiles en matière de prévention. Il aura des informations globales, mais aussi des informations uniquement liées à sa tranche d’âge et à son sexe. Depuis cet Espace le patient gère l’accès à ses données, c’est-à-dire que c’est au patient de décider qui aura accès à ses données, qui pourra échanger avec lui à travers notre outil de messagerie sécurisé.

Le praticien dispose aussi d’un Espace de santé Numérique à travers lequel il va suivre la santé de ses patients. C’est lui qui va par exemple générer les carnets de vaccination, c’est lui qui va générer les carnets de grossesse, c’est lui qui va mettre en place les traitements que devront suivre les patients, c’est lui qui va générer les paramètres médicaux que le patient va suivre régulièrement et dont les alertes lui seront remontées. Le praticien aura aussi un tableau de bord pour suivre son activité, pour suivre la récurrence des pathologies et organiser une riposte adéquate.

Chaque Formation sanitaire du projet dispose d’un Espace d’admission pour créer les Espace Santé de ses patients, des tableaux de bord pour suivre l’activité médicale. Ceci permet à chacune des formations sanitaires du projet de connaitre de manière précise chacun de ses patients. Cet Espace est mis en place dès que la Formation sanitaire intègre le projet. Nous avons donc une solution Orientée-Patient, une solution ouverte et qui s’adapte aux évolutions de notre système de santé.

À date, combien de personnes utilisent la plateforme MATIPLA ?

A ce jour, nous avons plus 23.000 usagers qui utilisent la plateforme dont plus de 16.000 enfants et près de 6.000 adultes. 478 Praticiens utilisent régulièrement la plateforme. Il faut ajouter qu’au-delà de ces usagers régulièrement inscrits au Cameroun, nous avons des sollicitations des usagers et des médecins d’autres pays qui sollicitent la plateforme au quotidien. Nous mettons tout en œuvre pour l’ouvrir au plus grand nombre en Afrique. Notre objectif bien que national, est aussi de porter ce projet de santé numérique au niveau international.

Qu’est-ce que ces utilisateurs pensent et disent de MATIPLA ?

Les retours des utilisateurs sont divers et très intéressants. Concrètement nous avons eu des cas de mamans qui ont perdu le carnet de vaccination physique de leur enfant, des mamans qui sont arrivées au centre de vaccination sans le carnet. Elles étaient très heureuses que nous puissions permettre aux vaccinateurs de reconstituer les parcours de vaccination afin de savoir réellement le vaccin à prendre.

Nous voyons des patients très reconnaissants d’avoir reçu un rappel de rendez-vous ou de vaccination. Ces patients sont de plus en plus intéressés par leur santé car ils nous disent qu’ils ont désormais les sentiments d’avoir entre leurs mains des outils pour suivre leur santé, pour avoir des informations de prévention.

Pour ce qui est des praticiens, ils nous parlent de la facilité qu’ils ont avec cet outil à suivre leur patient, à avoir les informations de santé sur leur parcours de soins. Ils sont très intéressés par les tableaux de bord qui leur donnent par exemple un état des pathologies récurrentes sur une période. Un véritable outil de surveillance de l’évolution des pathologies.

Certaines formations sanitaires avec lesquelles nous travaillons, reconnaissent une augmentation de la fréquentation grâce à cet outil. Car nous incitons beaucoup les usagers à se rendre dans une formation sanitaire, à voir un médecin en cas de problème de santé. Nous avons également travaillé avec certaines Formations Sanitaires dans le cadre des campagnes de vaccination Poliomyélite. L’impact de la solution dans la mobilisation des populations a été reconnu.

Plus globalement, nous voyons les choses changer progressivement. La solution MATIPLA est adoptée, les utilisateurs y trouvent chaque jour de l’intérêt et nous en demandent encore plus.

Rencontrez-vous des difficultés ? Si oui, lesquelles ?

Nous rencontrons deux difficultés principales. La première difficulté porte sur l’accès Internet. Nous travaillons avec la sous-direction des Infrastructures du MINPOSTEL sur recommandation de Mme la Ministre LIBOM LI LIKENG Minette que nous tenons à remercier ici, pour trouver des solutions à ce problème. La seconde difficulté qui en fait est plutôt un bon problème, est la forte sollicitation des Formations Sanitaires qui veulent intégrer le projet. Pour une jeune entreprise comme la nôtre, c’est une très bonne chose, c’est la preuve que la solution répond à des besoins réels et attendus. Partant, nous sollicitons un appui fort du MINSANTE pour couvrir toutes les Formations sanitaires.

 Quelles sont vos ambitions à court, à moyen et à long terme ?

A court terme, nous avons pour ambition de faire de MATIPLA la solution de référence en santé numérique. Nous voulons offrir à chaque camerounais un Espace Santé numérique afin qu’il puisse recevoir la bonne information de santé et une bonne organisation de son parcours de santé. Nous visons à mettre en place notre solution de prévention et de suivi de l’activité médicale dans toutes les Formations sanitaires du pays. A moyen terme, nous travaillons pour faire de la solution un système de d’aide à la décision médicale. C’est-à-dire un outil qui permettra de détecter la survenance des complications ou des pathologies chez les patients, un système qui mettra en place une prévention encore plus ciblée sur chaque usager car notre santé est unique, un système qui fournira aux praticiens des informations susceptibles d’accélérer la prise en charge du patient. A long terme, nous souhaitons couvrir toute l’Afrique avec cette solution camerounaise.

Lors de la dernière édition du Prix de l’Excellence du Leadership en santé organisé par le Groupe Echos santé, vous avez été reconnue comme étant la meilleure application digitale en santé au Cameroun.

Comment vous êtes-vous déployée pour arriver à ce résultat ?

Nous travaillons beaucoup avec les praticiens. Nous sommes très proches des patients avec lesquelles nous sommes en contact de manière permanente pour répondre à leur sollicitation. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous avons mis en place un call center. Ce travail de proximité, ce travail de terrain grâce auquel nous construisons une solution pragmatique et efficace, nous a permis de mieux comprendre les besoins de santé, d’innover de manière permanente et de développer des fonctionnalités qui répondent aux besoins réels des patients et des praticiens. MATIPLA n’est pas qu’une simple application qui vend les services des praticiens ou qui met en relation les Patients et les Praticiens comme nous le voyons sur le marché. Nous innovons dans la relation Patient-Praticien, nous reconstruisons le lien entre le Patient et sa Santé, entre le Patient et le praticien, nous bâtissons la Santé de demain, celle-là qui garantit le bien-être de chacun et de tous à travers un traitement innovant de l’information médicale.  C’est ainsi qu’en moins de deux ans, nous avons mis en place une solution orientée-patient, une solution proche des usagers qui est parfaitement adaptée à leurs besoins. Ce prix arrive au bon moment pour confirmer une stratégie gagnante mise en place

Avez-vous un mot de fin ?

Nous avons en main une solution en manière de Santé numérique, une solution complète et adaptée aux besoins réels des patients, des praticiens et du système de santé publique. Notre solution permet de suivre l’activité médicale au niveau des formations sanitaires et même au niveau des aires de santé et des districts de santé. Nous avons une solution qui offre à chaque usager un Espace de Santé Numérique gratuitement pour suivre et organiser l’intégralité du parcours de santé depuis la prévention jusqu’au suivi à distance en passant par le soin. Nous avons un outil qui permet de numériser l’information médicale de santé, préalable à une bonne couverture santé universelle.

Nous avons un système flexible et complet, probablement le plus complet du marché, qui couvre tous les aspects qu’attentent un bon système de santé numérique. Nous attendons donc des institutions nationales qu’elles nous accompagnent, qu’elles nous soutiennent financièrement, afin que chaque camerounais puisse bénéficier de cette solution qui prouve son efficacité chaque jour.

Rostand TCHAMI, Rédacteur en chef Echos Santé

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR