Marie Chantal Abomo Eloumndéné: « La question de l’hygiène menstruelle appelle plusieurs intervenants »

0
25

Selon la Directrice du Centre de la Promotion de la Femme et de la Famille de la commune de Yaoundé II, le ministre de l’Eau et de l’énergie, de la santé, des différents ministères de l’enseignement et le ministre des Affaires sociales, devraient s’impliquer dans la gestion de l’hygiène menstruelle.

 

Madame la Directrice du Centre de la Promotion de la Femme et de la Famille de la commune de Yaoundé II, votre centre a inauguré un atelier de formation des jeunes filles et femmes sur la fabrication des serviettes hygiéniques réutilisables. Comment est-ce que vous avez accueilli cette formation?

Je vais commencer par dire que ça a été pour moi un privilège d’être choisie parmi les sept Centre de la Promotion de la Femme et de la Famille CPFF du département du Mfoundi. Mais ce n’est pas un coup du hasard, c’est parce que, depuis plusieurs années, nous sommes sur le chemin de la gestion de l’hygiène menstruelle et, ce n’est que justice. Et nous avons accueilli cette formation avec beaucoup de joie. Beaucoup sont venus et cherchaient, et ils ne savaient pas où le CPFF de Yaoundé 2 se trouvait. Maintenant, ils savent où ça se trouvait, et ça a été pour nous une occasion de nous faire connaître, et ce n’est pas seulement au niveau de la gestion de l’hygiène menstruelle. Beaucoup ont cherché à savoir qu’est-ce que nous faisons en plus, qu’est-ce que….. Alors, c’était un plaisir que nous avons accueilli avec beaucoup de joie.

La formation consistait en quoi concrètement ?

La formation avait deux volets. Le premier volet, ce que nous avons eu le 24 mai 2024, était une formation purement théorique. Il s’agit de tous les formateurs, d’outiller les apprenants, de leur donner des informations sur le genre parce que la question de l’hygiène menstruelle est une question de genre sur le genre. Ensuite sur la gestion même de l’hygiène menstruelle. La compréhension de la gestion de l’hygiène menstruelle qui consistait d’abord à briser le silence, sensibiliser nôtre cible pour qu’elle puisse briser le silence autour des tabous qui règnent autour de l’hygiène menstruelle.

Maintenant, les amener à confectionner de manière théorique hein le bien fondé d’avoir les serviettes hygiéniques réutilisables parce que tout le monde n’a pas toujours la possibilité d’acheter chaque mois des serviettes hygiéniques jetables. Donc, il était question de leur apprendre, de leur donner le bien fondé d’avoir, de connaître, de confectionner les serviettes hygiéniques réutilisable qu’elles peuvent-elles même utiliser. Elles peuvent amener les membres de leur famille à les confectionner, ou alors…ah ça peut aussi devenir une activité génératrice de revenu. C’est à dire qu’elles peuvent confectionner les serviettes hygiéniques réutilisables et les vendre.

Pourquoi est-il important pour elle de savoir confectionner les serviettes hygiéniques réutilisables ?

Elles sont couturières à la base, on n’a pas choisi n’importe quelle apprenante des CPFF, nous avons plusieurs filières, décoration, esthétique, coiffure. Mais on a choisi celles qui font la couture (TIH), parce qu’elles savent déjà coudre. Alors on a facilement un tissu en coton quand on sait coudre, facilement on va savoir confectionner des serviettes hygiéniques et puis pour un certain temps on va les utiliser sans avoir besoin de dépenser de l’argent pour. Il y en a qui sont des futures mamans, il y en a qui sont déjà qui ont même déjà, certaines en ont besoin, il y en a qui ont déjà des problèmes de… Beaucoup en tout cas presque toutes ont des problèmes de serviettes hygiéniques et elles n’ont pas toujours les moyens nécessaires pour s’acheter, celles qui sont à usage unique, donc il est important pour elles au lieu qu’on trouve souvent un rideau coupé à la maison, au lieu qu’on trouve le matelas coupé par ci par là, il est bon qu’elles aient des serviettes hygiéniques réutilisables pour que la période menstruelle ne soit plus un souci, qu’elle soit gérée avec aisance.

Vous avez l’impression qu’elles ont apprécié la formation ?

Depuis hier, elles sont rayonnantes, elles ont bien accueilli la formation, la sélectionnées, l’organisation et le traitement, c’est à dire le repas, les pauses café et les pauses déjeuner. Elles ont apprécié le contenu de la formation tout était bien, elles ont apprécié.

Alors on vous voit avec des kits. Les kits sont composés de quoi concrètement ?

Les kits ont été gracieusement offerts par l’UNFPA parce que c’est une formation organisée à la fois par l’UNFPA et ONU- femmes. Ils se sont mis ensemble avec le ministère de la promotion de la femme et de la famille pour organiser cette formation. Les kits nous viennent de l’UNFPA. Les kits sont constitués d’un seau; c’est un seau de toilette, et dans le seau nous avons les pâtes dentifrices, brosse à dents, serviettes hygiéniques réutilisable. C’est elles qui sont le modèle hein de ce qui ont confectionné. Le savon, les slips qui permettent de porter les serviettes hygiéniques. Il y a le livret. Le livret là ça s’appelle : « ma première fois d’avoir les règles ».

Donc c’est un livret qui aide à briser le silence, qui prépare la jeune fille à la venue des règles qui leur apprend comment gérer les règles et comment gérer les serviettes après usage. ici nous avons un bracelet, le bracelet leurs permet de compter le cycle, de maîtriser leur cycle pour que les grossesses non désirées soient évitées. Nous avons le sifflet. Nous avons des filles dans des zones reculées et à risques. Pendant qu’elle est en train de se changer, elle peut avoir une visite inopinée. Le sifflet c’est pour alerter ça permet d’alerter pour qu’on vienne la secourir c’est à ça que sert le sifflet.

Cette formation coïncide avec la journée mondiale de l’hygiène menstruelle, qui se célèbre chaque 28 mai de chaque année.

Nous sommes rendus à la 10ème édition, et avec l’aide des partenaires, il a été important pour nous de marquer un temps d’arrêt pour faire large écho, parce que depuis on n’avait pas mené une activité qui portait, alors cette fois-ci à l’occasion du 10ème anniversaire, vraiment la mobilisation est assez intéressante. Le ministre de la promotion de la femme et de la famille porte l’activité. La question de l’hygiène menstruelle appelle plusieurs intervenants: nous avons le ministre de l’eau avec le problème de l’eau et l’assainissement; nous avons le ministre de la santé parce que c’est aussi une question de santé; nous avons les différents ministères de l’enseignement qui regroupent les jeunes filles, les adolescentes. Donc nous avons tous ces ministères-là. Le ministre des affaires sociales, tous ces partenaires-là, ils vont se joindre à nous pour la célébration ce 28 mai 2024.

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR