Ordre national des médecins du Cameroun : 14 décembre 2022, date limite de recevabilité des candidatures

1
183

A neuf jours de la date limite de recevabilité des candidatures au secrétariat de la commission électorale de l’Ordre national des médecins du Cameroun (Onmc), l’on note un faible engouement. Sur plus 12 mille médecins inscrits au tableau de l’Ordre, seuls 3176 sont à jour de leur cotisation.  Face à cette situation, la commission électorale rassure quelle est prête pour l’enregistrement des candidatures et les médecins peuvent encore payer leurs cotisations à l’Onmc et en apporter la preuve pour être éligibles et électeurs au plus tard, le 14 décembre 2022 à la porte R19 au Ministère de la Santé publique. Découvrez les postes éligibles et le mode du scrutin.

Le faible  engouement et mobilisation  observé lors de la dernière Assemblée Générale Extraordinaire en dit long. Sur plus de 2000 médecins qui étaient attendus, seuls une centaine ont répondu présent. La sensibilisation autour de l’enjeu de ces élections sera-t-elle suffisante pour mobiliser les 2/3 à la veille de la fête de fin d’année ? Pour le Dr Yves Pierre Bassong, Neurologue, « tous les médecins doivent se mettre à jour et venir voter pour redorer l’image de cette institution ». Si certains médecins ont déjà annoncé leur intention de briguer le prestigieux poste de Président du Conseil de l’Ordre, d’aucuns pensent que cette institution ne défend pas les intérêts des médecins. « L’Ordre national des médecins ne fait rien pour améliorer le quotidien du corps médical. Les médecins l’ont compris. C’est pour cette raison que vous ne voyez plus le gens se battre à aller voter», souligne un chirurgien à Kribi. Une affirmation que ne partagent pas de nombreux médecins du pays et de la diaspora.  « C’est grâce l’Ordre que la formation des médecins a été harmonisé au Cameroun. Ils ont réussi à faire fermer plusieurs écoles de formations qui ne respectaient pas les règles. Ils ont permis aux médecins de la diaspora de pouvoir s’inscrire à l’Ordre et pouvoir revenir au pays et exercer. L’apport de l’Ordre n’est plus à démontrer », renchérit un médecin camerounais en Allemagne.

Ce que prévoit la Loi      

Le règlement intérieur  de l’Ordre national des médecins du Cameroun  approuvé par arrêté n°5816/A/MINSANTE/CAB du 21 juin 2022 stipule en son article 3 alinéa 1 que l’Assemblée Générale est composée de tous les médecins inscrits au tableau de l’Ordre. L’alinéa 4 précise qu’elle peut se réunir en session extraordinaire à la demande soit des trois-quarts (3/4)  de ses membres, soit à la demande du Conseil de l’Ordre ou du Ministre en charge de la Santé publique.  

Le Conseil de l’ordre est l’organe exécutif de l’Ordre national des médecins du Cameroun. Il comporte un (01) Président, douze (12) membres titulaires et trois (03) membres suppléants élus dans trois (03) collèges pour trois (03) ans dans les proportions suivantes : quatre (04) membres titulaires et un membre suppléant élus pour le collège des fonctionnaires ;  quatre (04) membres titulaires et un membre suppléant élus pour le collège des privés laïcs ; quatre (04) membres titulaires et un membre suppléant élus pour le collège privés confessionnels.  

Le collège des fonctionnaires regroupe tous les médecins travaillant dans les formations des secteurs publics et parapublics. Le collège des privés laïcs regroupe tous les médecins travaillant dans les formations sanitaires privées laïques.  Le collège des privés confessionnels regroupe tous les médecins travaillant dans les formations sanitaires relevant des congrégations religieuses reconnues.

Vote

L’Assemblée Générale élit le Président de l’Ordre au scrutin uninominal et à la majorité simple des voix ; les membres du Conseil de l’Ordre ; les membres de la Chambre d’Appel et un Commissaire aux comptes.  Sont électeurs, et éligibles tous les médecins inscrits au tableau de l’ordre et à jour de leurs cotisations. Les membres du Conseil de l’Ordre sont rééligibles.

Outre le Président de l’Ordre  élu par l’Assemblée Générale, les membres du bureau sont élus par les autres conseillers pour un mandat de trois (03) ans renouvelables deux fois, à savoir : un  Vice-président, un Secrétaire Général et un trésorier.  

Quand la tenue des élections, « toutes les dispositions sont prises pour l’enregistrement des candidatures.  Les médecins peuvent encore payer leurs cotisations à l’Onmc et en apporter la preuve pour être éligibles et électeurs au plus tard, le 14 décembre 2022 à la porte R19 au Ministère de la Santé publique », rassure le Pr Eugène Sobngwi, Commission électorale de  l’Assemblée générale élective de l’Ordre national des médecins du Cameroun, du 29 décembre 2022.   

Historique de l’Ordre

Créé en 1957, l’Ordre National des Médecins du Cameroun a connu de profondes mutations. Il est aujourd’hui le véritable interlocuteur du Gouvernement sur des questions relevant de la profession de médecin au Cameroun. Depuis sa création, deux présidents i ont marqué son histoire.  Le Professeur René Essomba, l’un des pères fondateurs. Il  préside l’Ordre de 1968 à 1998. Suite à son décède, il est succédé par le Docteur Daniel Muna  de 1998 à 2009. Lui aussi décède en fonction et il est remplacé par le Dr Guy Sandjon  en  Mars 2010.  Ce dernier  passe 12 ans comme président de l’Ordre. Son dernier mandat s’acheve en mars 2022. Il a décidé de ne plus se représenter. Il est présenté comme celui qui réformé, modernisé et consolidé cette institution.   A ce jour, l’O.N.M.C compte plus  de 12000 médecins régulièrement inscrits. Qui sera le quatrième président ? Rendez-vous le 29 Décembre 2022.

Joseph Mbeng Boum 

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR