4e congrès de l’AMIC : les médecins camerounais en Italie se préoccupent de la gestion du Covid-19 au Cameroun

3
175

Sous le Haut Patronage de Son Excellence, Mr Sébastien FOUMANE, Ambassadeur du Cameroun en Italie et Représentant Permanent auprès des Institutions des Nations Unies basées à Rome, l’Association des Médecins Camerounais en Italie (AMCI) a tenu son congrès Extraordinaire, le 28 Mai 2022 dans l’amphithéâtre de la Fondation Culturelle Xavérienne sur le thème : expérience des médecins en première ligne dans la gestion de la pandémie du Covid-19 en Afrique (Cameroun) et en Europe (Italie). Ce congrès a été caractérisé par la présence du Docteur Massimo Fabi Directeur Général de l’Hôpital Général et Universitaire de Parme, le Recteur de l’Université de Parme représenté par le Professeur Tiziana Meschi, le Commissaire Extraordinaire de l’AUSL Parma représenté par le Docteur Faissal Choroma, le Docteur Guy Sandjon, Président de l’Ordre National des Médecins du Cameroun (ONMC), le Docteur Mario Scali Vice-Président de l’Ordre des Médecin-Chirurgiens et Chirugien-Dentistes de la Province de Parme représentant le Président empêché.

 L’Association des Médecins Camerounais en Italie (AMCI), qui promeut la solidarité l’intégration et l’insertion socioprofessionnelle de ses membres, a tenu son congrès extraordinaire le 28 mai 2022, dans l’amphithéâtre de la Fondation Culturelle Xavérienne. Il s’est articulé sur deux volets. Le premier porte sur un séminaire scientifique dont le thème est : ‹‹ expériences des médecins, en première ligne, dans la gestion de la pandémie Covid-19 en Afrique (Cameroun) / EUROPE (Italie) ›› et le second sur un échange éducatif et divulgatif avec la communauté camerounaise sur l’approche au système sanitaire italien et la gestion des principales contingences de santé particulièrement en milieu domestique et la formation de premier secours. Le séminaire, dont les modérateurs étaient le Docteur Faissal Choroma, spécialiste en Maladies Infectieuses, Directeur de Département soins primaire de AUSL Parma, en provenance de la République du Tchad et ami de l’AMCI, le Docteur Tangwa Martin, médecin Ophtalmologue de AUSL Parma, Doyen de l’AMCI, a posé un regard particulier sur l’approche et la gestion de la maladie Covid-19 dans le contexte pandémique, dans deux systèmes différents, dont la province de Parme et le Cameroun.

 À cet effet, le Professeur Tiziana Meschi, Directeur du service de médecine interne de continuité, réorganisé depuis le début de la pandémie en Covid-Hospital, Directeur de l’école de spécialisation en médecine d’urgence et son équipe ont présenté « Le modèle de Parme : nouvelles stratégies de gestion intégrée hôpital-territoire ». Il s’agit de ce qui a été vécu pendant la pandémie, les enseignements tirés et les actions entreprises, comme la création d’une unité mobile multidisplinaire pour la gestion et le traitement des patients à domicile présentée par le Dr Antonio Nouvenne, responsable de ladite unité.

La création d’une unité spéciale de continuité de soins (en italien USCA) qui est l’interface territoriale (extra hospitalière de l’UMM) et dont l’action a particulièrement bénéficié dans son efficacité du travail des résidents de médecine d’urgences. Un travail présenté par le Docteur Cristian Sellaro Résidant de médecine d’urgence. Le Docteur Kemta Michel, médecin de médecine générale et Gériatre, Responsable de l’unité alzheimer résidence sanitaire de soins Cerruti a Capriate San Gervasio, dans la province de Bergame, où la pandémie a commencé en Italie, a présenté la pandémie du point de vue du Médecin de famille.

À sa suite, Le Docteur Icilio Dodi, Directeur du service de pédiatrie et d’urgences a présenté un état des lieux de l’infection par SARS-Cov-2 de la Covid-19 chez l’enfant et l’adolescent, avec un accent particulier sur le MIS-C (Syndrome inflammatoire mullti système chez l’enfant), lié à l’infection par SARS-Cov-2, présentant ainsi les statistiques de la Et les urgences urologiques : colique néphrétique, hématurie, dysfonctions érectiles par Dr Kwe province de Parme. Son homologue, docteur Guy Sandjon, Président de l’Ordre national des médecins du Cameroun, présent comme à tous les congrès précédents de l’AMCI, et le Docteur Claude Bernard Kamta, Secrétaire financier de l’OMNC, ont présenté l’expérience camerounaise dans la gestion de la pandémie avec ses contingences socio-sanitaires, le traitement des patients et les prospectives.

 Echanges avec les compatriotes

Dans l’après-midi de la même journée, une rencontre avec la communauté des compatriotes avait pour objet des enseignements éducatifs et divulgatifs sur divers thèmes et problèmes particulièrement en milieu domestique. En effet, il s’agissait entre autres de comprendre le Système sanitaire national afin de savoir à qui s’adresser en cas d’urgence sanitaire. En sus, les problématiques de traumatismes et infections oculaires, perte subite et totale de la vue : comment se comporter par le Dr Tangwa Martin, médecin ophtalmologue Azienda AUSL Parma Jean Emmanuel, Service d’Urologie, AUSL di Piacenza Ospedale Civile di Piacenza ont aussi été évoquées et des urgences pédiatriques, le Dr Tchana Bertrand, Directeur du service de cardiologie pédiatrique, AOU Parma ont aussi été évoquées. En effet, l’AMCI a dans ses objectifs la réalisation et la promotion des initiatives pour l’amélioration des conditions socio-sanitaires des compatriotes camerounais en Italie et le développement d’un système de santé moderne et efficaces au Cameroun.

Le congrès est donc l’occasion de présenter et de promouvoir des projets d’impact comme les campagnes de santé SANTONGA de l’association Santé Pour Tous à TONGA (SANTONGA) qui arrive au mois de juillet prochain, à sa 7° édition, représentée par son Président le Docteur Njeumi Félix Médecin Vétérinaire, ancien de l’Université de Parme, fonctionnaire FAO actuellement coordonnateur du FAO and OIE joint Global Secrétariat for the Peste des petits ruminants Global eradication program et membres sympathisant de l’AMCI.

Ce 4e congrès du genre qui a vu la présence de plusieurs personnalités notamment Sébastien Foumane, Ambassadeur de la République du Cameroun auprès de la République d’Italie, Docteur Massimo Fabi, Directeur Général de l’Hôpital Général et Universitaire de Parme, le Recteur de l’Université de Parme représenté par le Professeur Tiziana Meschi, le Commissaire Extraordinaire de l’AUSL Parma représenté par le Docteur Faissal Choroma, le Docteur Guy Sandjon, Président de l’Ordre national des médecins du Cameroun (ONMC), le Docteur Mario Scali Vice-Président de l’Ordre des Médecin-Chirurgiens et Chirugien-Dentistes de la Province de Parme représentant le Président empêché ; s’est achevé par un dîner gala de charité. Ce dîner était présidé l’ambassadeur de la République du Cameroun en Italie. Dans son allocution d’ouverture, il a tenu à féliciter le président de l’AMCI, Docteur Jean Paulin Mbissoko et son équipe « pour son entregent, ses actions visionnaires et patriotiques au service de l’AMCI et partant de notre cher et beau pays le Cameroun, bravo à tous

Les membres du bureau exécutif de l’AMCI », reconnaissant alors l’AMCI comme un lieu de rassemblement des camerounais, qui mérite un accompagnement et le soutien totale de l’ambassade. La clôture de ces échanges a également permis de collecter les fonds destinés à l’acquisition d’un appareil d’échographie portatif destiné à l’hôpital de district de Nkondjock dans le département du NKAM, Région du Littoral au Cameroun et la remise des prix et des félicitations à quatre nouveaux lauréats en Médecine, sous la houlette de l’ambassadeur du Cameroun en Italie.

 

À propos de l’AMCI

 L’AMCI est une association à but non lucratif, créée à Parme en mars 2013 recueille une centaine de médecins et professionnels de la santé de nationalité camerounaise où d’origine camerounaise, diplômés et ou exerçant en Italie. En plus de promouvoir et promouvoir la solidarité, l’intégration et l’insertion socio-professionnelle de ses membres, elle travaille et interagit activement avec divers organismes et institutions, dans divers secteurs, académique, sanitaire, socio-culturel, pour la communauté camerounaise résidant en Italie et soutenir les initiatives et projets de développement socio-sanitaire au Cameroun.

Le congrès de novembre 2015 a été l’occasion pour le président de l’ONMC, le Dr Guy Sandjon, de rencontrer la diaspora médicale camerounaise en Italie, de prendre contact et d’échanger avec les médecins et opérateurs de santé de la diaspora camerounaise, sur la ressource, richesse et potentiel que représente la diaspora pour un pays en pleine expansion, et sur les voies, moyens et outils pour une interaction efficace et effective avec le système de santé du Cameroun. L’Association, qui compte de nombreux inscrits au tableau de l’Ordre National des Médecins du Cameroun, est depuis lors aussi le siège de la Représentation de l’ONMC en Italie, émanation du Président, et par voie du conseil de l’Ordre National des Médecins du Cameroun, dont il tire sa légitimité. Si elle ne dispose pas de pouvoirs de décision à des fins ordinaires, elle a un rôle important d’ambassadeur, étant un interlocuteur et intermédiaire privilégié de l’ONMC dans ses relations avec la communauté médicale italienne. Un des points importants de l’activité de l’Association des Médecins Camerounais en Italie (AMCI), et la tenue d’assemblée itinérantes dans les différentes régions du territoire italien, avec le soutien et l’appui constant du Président de l’ONMC, Dr Guy Sandjong qui a présidé nombreuses de ces assises, pour le recensement des médecins camerounais et d’origine camerounaise exerçant en Italie. Ces assemblées sont l’occasion de promotion d’initiatives locales, création et développement de relations avec les différentes composantes du système socio-sanitaire dans le but de lever des ressources humaines et matérielles pour le développement du système de santé au Cameroun.

C’est dans cet optique qu’une convention cadre lie l’AMCI et l’Association MedCamer. Ce sont aussi des moments de séminaires d’information et de divulgation, pour la communauté camerounaise locale, sur des thèmes de santé d’actualité (premiers secours pour non sanitaires, problèmes cardiovasculaires et facteurs de risques, infections par virus HIV), sur des problématiques socio-sanitaire récurrente (accès au système de santé italien, accès aux soins). En ce qui concerne la formation, l’AMCI Avec le Recteur de L’université de Parme avec le Bureau ONMC d’Italie a promu dans un passé récent des rencontres de travail entre la Faculté de Médecine de l’Université de Parme et les Facultés de Médecine des Universités des Montagnes et de Dschang, dans le but de créer des canaux d’échanges et de collaborations pour répondre aux exigences formatives des étudiants et les adapter aux constantes mutations du contexte socio-sanitaire international.

Ces échanges ont été couronnés par l’organisation, au mois de septembre 2018, d’une mission au Cameroun du Délégué du Recteur de l’Université de Parme pour la coopération internationale et de la Doyenne de la Faculté de Médecine, mission au cours de laquelle deux conventions ont été signées respectivement avec l’Université de Dschang et l’Université des Montagnes. Actuellement, l’AMCI en collaboration avec l’Université de Parme et la Commune de Parme et différentes communes rurale e composantes de la société civile, est partie prenante d’un projet en phase d’exécution en milieu rurale au Cameroun et financé par la région Emilie-Romagne. À noter qu’en mars 20223, l’AMCI fêtera ses dix ans d’existence.

Divine KANANYET

 

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR