Hôpital de district de la Mifi : Dafra-Pharma offre un château d’eau d’une capacité de 5000 litres

4
273

Cet ouvrage qui a été officiellement inauguré et restitué à l’Hôpital de district de la Mifi,  par le Business Manager de Dafra-Pharma, Darius Dogo en présence d’une forte délégation qui l’accompagnait, vise à réduire les risques liés à la consommation d’eau souillée, aux maladies hydriques, à la gestion de l’hygiène et l’assainissement de l’Hôpital, aux mesures barrières contre la Covid-19 et aux maladies à potentiels épidémiques. A travers ce don, Dafra-Pharma qui célèbre son 25ème anniversaire s’implique significativement dans le soutien et l’accompagnement au développement de la santé.

La plus belle page de l’histoire de l’Hôpital de district de la Mifi a été écrite le 21 juillet 2022 par le laboratoire pharmaceutique Dafra-Pharma. C’était au cours de la cérémonie de l’inauguration et de restitution d’un château d’eau d’une capacité de 5000 litres à l’Hôpital de district de la Mifi, en présence d’un important parterre de personnalités, notamment, le Régional Business Manager de Dafra-Pharma Darius Dogo, le Directeur de l’Hôpital de district de la Mifi, Dr. Grégoire Ambassa, le  représentant de Dafra-Pharma François Guembu et le superviseur Gildas Nzeunga Ndinou. Il y avait trois temps forts.

La cérémonie protocolaire, avec le mot de bienvenu du Directeur de l’Hôpital de district de la Mifi, le mot du Régional Business Manager Afrique noire francophone Dafra-Pharma et le mot du Directeur de la firme pharmaceutique. Le deuxième temps fort fut l’inauguration du château d’eau avec la coupure  du ruban par le Directeur Afrique noire francophone Dafra-Pharma et le Directeur de l’Hôpital de district de la Mifi, photo de famille et enfin le… onzième point inscrit à l’ordre du jour.

C’est dans une ambiance conviviale rythmée par des chants et des cris de joie, que la forte délégation de Dafra-Pharma a été accueillie. Des chapiteaux ont été dressés pour mettre les invités à l’abri des intempéries.  Un concours de karaoké a été organisé. Le personnel soignant de l’hôpital a chanté en chœur et dansé dans la convivialité. Les chansons d’ici et d’ailleurs ont été interprétées avec succès.  Les meilleures chanteuses et danseuses ont été primées.

Cet accueil chaleureux n’a pas laissé indifférent Gildas Nzeunga Ndinou, le soldat de l’homme de Dafra-Pharma. « Nous allons dire un grand merci, au Dr. Grégoire Ambassa, qui nous accueille dans sa formation sanitaire ce jour, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration et de restitution d’un forage d’eau, à l’Hôpital de district de la Mifi, à l’occasion des 25 ans du laboratoire pharmaceutique Dafra-Pharma. Nous disons merci pour la confiance à la marque Dafra-Pharma, à son personnel et tous ceux qui exercent dans cet hôpital. Nous les promettons d’être toujours avec eux dans un partenariat gagnant-gagnant », a-t-il martelé.

Darius Dogo, qui a été anobli dans la région de l’Ouest ne cache pas sa joie. « Le Dr. Grégoire Ambassa est un grand homme très ambitieux, qui a une grande vison pour le développement de l’Hôpital de district de la Mifi. Il est prêt à tout pour le plein épanouissement à son personnel et ses patients », scande le Régional Business Manager Afrique noire francophone Dafra-Pharma. Cette œuvre c’est d’abord pour commérer les 25 ans de Dafra-Pharma.

 François Guembu, Dafra-Pharma, l’homme qui maintient la flamme allumée Dafra-Pharma, présente son verset social. « L’eau c’est important pour tous, surtout dans cette partie du pays, l’Ouest-Cameroun, le problème d’eau se pose avec acuité, comme dans tout le Cameroun de manière générale. Résoudre ce problème, c’est apporter un plus à la population », conclut-il.

Dès sa prise de parole, le Directeur de l’Hôpital de district de la Mifi, Dr. Grégoire Ambassa a partagé avec ses hôtes l’histoire de la construction du château d’eau. « La construction et l’équipement de ce forage sont consécutifs à une requête formulée par le responsable de l’hôpital. Une descente sur le terrain a permis de constater que cette formation sanitaire du quartier Famla à Bafoussam avait effectivement des besoins en eau pour une meilleure prise en charge des 3000 malades accueillis tous les mois », argue le Directeur de cette formation sanitaire. 

Cette eau va permettre à ce centre hospitalier de lutter contre les maladies hydriques, à la gestion de l’hygiène et l’assainissement de l’Hôpital, aux mesures barrières contre la Covid-19 et aux maladies à potentiels épidémiques. A travers ce don Dafra-Pharma s’implique significativement dans le soutien et l’accompagnement au developpement de la santé.  « Le manque d’eau cause des difficultés dans notre service. Il y a des retards dans nos activités et nos accouchées et leurs nouveau-nés sont exposés à différentes maladies. Parfois, nous accumulons du matériel qui n’a pas pu être nettoyé et nous envoyons les accompagnants des malades pour chercher de l’eau à 2 ou 3 kilomètres d’ici. Maintenant c’est du passé », explique Louise infirmière accoucheuse.

Par rapport à la forte sollicitation de cette formation sanitaire et l’insuffisance du plateau technique, le Dr Grégoire Ambassa a présenté les doléances du Centre hospitalier qu’il manage au  Régional Business Manager de Dafra-Pharma. Ses doléances ont été prises en compte et le Régional Business Manager a promis dans un délai court d’apporter une solution.

Le bilan des 25 ans de Dafra-Pharma c’est que Dafra-Pharma a été fondé en 1997 avec des antipaludiques et des antiulcéreux, mais entre temps, on a développé plusieurs autres marques, dans plusieurs autres pathologies, notamment les antibiotiques, les antiallergiques, les antiulcéreux  et plusieurs autres marques. Ça veut dire que nous prenons du terrain.  En Afrique, nous couvons 30 pays et nous couvrons plus de 250 délégués médicaux Dafra-Pharma en Afrique.  Vous voyez vous-même que c’est une évolution, c’est une progression.

Dafra Pharma c’est un laboratoire de développement. Dafra-Pharma continue de développer des nouvelles molécules tout en tenant compte des besoins du terrain et des populations. D’ici quelques années nous aurons au moins 50 Marques parce qu’actuellement nous avons 35 marques.

Elvis Serge NSAA

Réactions  

                                                                                                         

« Cette œuvre c’est d’abord pour commérer les 25 ans de Dafra-Pharma »

Darius Dogo, Business Manager de Dafra-Pharma

Je vous dis merci pour cette interview. En réalité, c’est le laboratoire pharmaceutique Dafra-Pharma qui est anoblit à travers ma personne. Cette noblesse va aussi à l’endroit du PDG de Dafra-Pharma, à l’endroit du Directeur Afrique francophone de Dafra-Pharma, qui ont eu l’ingénieuse idée de nous nommer Manager région Afrique. C’est une fierté pour moi d’être ici à Bafoussam pour inaugurer cette œuvre utile à travers la personne du Dr. Ambassa ici présent qui a pris l’initiative de toujours veiller à la santé des patients de l’Hôpital de district de la Mifi.

L’évènement ce jour ne vient que témoigner ce que je viens de dire. Les multiples accompagnements de Dafra-Pharma à l’endroit de  l’Hôpital de district de la Mifi. Une trousse complète de chirurgie pour le bloc opératoire de l’Hôpital, mais aujourd’hui c’est le château d’eau d’une capacité de 5000 litres d’eau.

Cette œuvre c’est d’abord pour commérer les 25 ans de Dafra-Pharma. C’est une opportunité que le Dr Ambassa a saisi  pour le bien-être de son personnel et ses patients. Les produits Dafra-pharma ont une licence Suisse, qui est une licence de qualité qui garantit la guérison des patients.  Un remerciement à l’endroit  du personnel de santé pour la grande confiance aux produits Dafra-Pharma. Les doléances de l’hôpital ne sont pas tombées dans les oreilles des sourds.  Darius Dogo, Régional Business Manager Dafra-Pharma a promis dans un délai court d’apporter une solution.

« Dorénavant en cas de coupure d’eau dans la ville de Bafoussam, nous pouvons utiliser ce château pendant deux semaines dans cet hôpital »

Dr Grégoire Ambassa,  Directeur de  l’Hôpital de district de la Mifi

C’est un don que personne ne peut mesurer la valeur parce que l’eau c’est la vie. L’eau intervient dans tous ce qui concerne la santé. Dorénavant en cas de coupure d’eau dans la ville de Bafoussam, nous pouvons utiliser ce château pendant deux semaines dans cet hôpital. Je pense que c’est un don qui arrive à point nommé parce que la région de l’Ouest vit une épidémie de choléra en ce moment, qui se fait suivre par la rougeole et la fièvre jaune. Ce château d’eau est un élément qui va nous permettre de lutter contre les maladies qui sont liées à l’absence de l’eau.

Dafra pharma est né en 1997, mais depuis 2019, il faut le dire, nous recevons les dons Dafra. En 2019, nous recevons un don : une boite de la pantomime complète. Cette boite jusqu’aujourd’hui, nous ont permis de sauver beaucoup de vie. En 2020, Dafra-Pharma nous a donné un écran plasma.

Aujourd’hui nous avons ce forage de 5000 litres d’eau. Vous comprenez que les mots me manquent. Je ne sais comment faire pour dire merci à Dafra-Pharma. Je cherche les mots pour pouvoir qualifier ce geste. Un château comme celui-là, est que vous pouvez imaginer la valeur financière ?  C’est un don qui intervient dans le cadre du partenariat public/Privé. C’est un partenariat qui n’est pas nouveau, c’est un partenariat qui est connu par l’Etat. Il existe depuis par la loi sur la décentralisation de janvier 1996, qui demande que les formations sanitaires puissent fonctionner autant avec la communauté que les structures privées. Dafra-Pharma vient à point nommé. L’élan que ce groupe a pris est très important. Par ma voix je ne peux qu’être content.

« Nous recommandons aux personnels médico-sanitaires de l’Hôpital de district de la Mifi, de mieux en jouir et de faire bon usage »

François Guembu, superviseur Dafra-Pharma

Je  dis Dafra, c’est un laboratoire pharmaceutique comme vous l’avez très bien dire qui fête son 25ème anniversaire. Dafra ne fait pas seulement dans les médicaments, Dafra-Pharma fait également dans le social, parce que nous avons pensé aux malades, aux médecins et aux infirmiers. L’eau c’est important pour tous, surtout dans cette partie du pays où le problème d’eau se pose avec acuité, comme dans tout le Cameroun de manière générale. Résoudre ce problème, c’est apporter un plus à la population.

Je ne veux pas dire que cela n’est que lié à leur dynamisme, comme le Directeur nous a dit plus haut. Nous posons toujours ce geste sans toutefois être conscient de son important pour les populations. Nous sommes surpris de découvrir que nous avons posé plusieurs gestes dans un même hôpital. Certainement c’est leur accueil, leur hospitalité, bref, quelque chose nous parle.  Nous allons dire un grand merci, au Dr. Grégoire Ambassa, qui nous accueille dans sa formation sanitaire ce jour, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration et de restitution d’un forage d’eau, à l’Hôpital de district de la Mifi, à l’occasion des 25 ans du laboratoire pharmaceutique Dafra-Pharma. Nous disons merci pour la confiance à la marque Dafra-Pharma, à son personnel et tous ceux qui exercent dans cet hôpital. Nous les promettons d’être toujours avec eux dans un partenariat gagnant-gagnant.

Propos recueillis par Elvis Serge NSAA

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR