Les violences basées sur le genre en débat au centre d’accueil Gabon Egalité

0
185

Le centre d’accueil Gabon Egalité abrite du 15 au 16 mai 2023 un atelier éducatif autour de la thématique des violences basées sur le genre. Objectif général, sensibiliser les femmes et les hommes autour de la thématique des violences et assurer la vulcanisation. Plusieurs participantes parmi lesquels les chefs de quartiers, les élus nationaux et locaux, les ONGs et le ministère de la santé et des affaires sociales y prennent part.

Réuni au centre d’accueil Gabon Egalité, les participants à l’atelier éducatif autour de la thématique des violences basées sur le genre vont plancher sur les pistes de solutions devant permettre l’éradication du phénomène des violences basées sur le genre au Gabon. <<Au Gabon, les femmes représentent 90% des victimes de violences sexuelles et 83% des violences économiques. Au moins une femme sur trois (1/3) dans le monde est victime d’abus physique ou sexuel et une femme sur cinq (1/5) est victime de viol ou de tentative de viol. Les femmes victimes de violences sont légion dans notre pays, c’est un problème mondial et préoccupant du point de vue de son ampleur mais aussi des conséquences qu’elle laisse aux principales victimes que sont les femmes et les enfants. Il faudrait que tout le monde s’approprie cette problématique pour lutter contre ce phénomène. Il en va de la cohésion de notre société, il en va du bien-être de nos populations.

Pour lutter efficacement contre les VBGs, il convient de comprendre les concepts liés aux VBGs, d’en connaitre ses impacts, de connaitre les instruments juridiques et les dispositifs de prise en charge existants. A cet effet, le CAGE, au travers de cet atelier, souhaite renforcer les capacités de son personnel, des associations partenaires de lutte contre les violences faites aux femmes, de nos points focaux auprès des confessions religieuses, de nos points focaux auprès de l’Assemblée nationale afin de leur permettre de mieux délivrer le service aux bénéficiaires dans l’orientation et la protection et spécifiquement la prise en charge holistique des victimes de violences.>> A expliqué lors de son propos d’ouverture Betty Messie directrice du centre d’accueil Gabon Égalité.

Pour cette première journée, les participants ont eu droit à l’exposé mené par la sénatrice Honorine Nze Biteghe sur les fondamentaux des droits de l’homme et du genre concept de violence basée sur le genre, typologie des VBG. Le Dr Reine Dopé du centre national de santé mentale s’est appesanti sur l’impact de la violence dans la vie d’une femme. L’association cri de femmes amené par Elloue Caléopie a dirigé les travaux sur le jeu de rôle.

 

Toutefois, il est à préciser que s’appuyant sur le rapport Gabon-Egalité, initié par la Première Dame, Sylvia BONGO ONDIMBA, le gouvernement Gabonais a pris un engagement formel pour la mise en œuvre de la stratégie de promotion des droits de la femme et la lutte en faveur de la réduction des inégalités hommes femmes. Cette dernière se traduit: Sur le plan juridique par la promulgation de la loi n °006/2021 du 06 Septembre 2021 portant sur l’élimination des violences faites aux femmes ainsi que l’adoption du nouveau Code du Travail, entré en vigueur le 19 novembre 2021, qui encadre juridiquement le phénomène du harcèlement en milieu professionnel. Sur le plan social par la mise en place du 1404, numéro vert d’urgence national pour la dénonciation des violences, et par l’inauguration, le 24 Novembre 2022, du Centre d’Accueil Gabon-Egalité (CAGE) pour la prise en charge des femmes victimes de Violences Basées Sur le Genre (VBG).

 

 

Saint clair kengue 

 

 

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR