Lutte contre la tuberculose, le paludisme et le Vih-Sida – Le Fonds Mondial a alloué plus de 163 milliards au Cameroun

Réunis le 24 septembre 2021 à Yaoundé, ils étaient plusieurs associations et organisations non-gouvernementales à souffler la bougie du vingtième anniversaire du Fonds Mondial.

Avec une solennité et emphase, ils étaient plus de 20 associations et Ong à avoir répondu présents à ce 20e anniversaire du Fonds Mondial à Yaoundé. Entre discours venant du représentant de la l’Instance de Coordination Nationale, les témoignages de la société civile, la présentation des résultats clefs des projets financés par le Fonds Mondial dans la lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, le passage de la torche de la société civile du Cameroun à celle du Niger, c’était un moment de commémoration avec pour point d’ordre de dire un merci au Fonds Mondial qui grâce aux financements alloués au Cameroun, plusieurs vies ont été sauvés. « grâce au Fonds Mondial depuis 20 ans, il y a des centaines de milliers personnes dans beaucoup de pays qui ont accès au traitement antirétroviraux contre le Sida, qui ont accès au traitement efficace contre le paludisme et traitement antituberculeux. C’est 20 années de sauver des vies de milliers de personnes dans plusieurs pays, et pour nous au Cameroun particulièrement ça représente un moment fort. Au Cameroun sans le Fonds Mondial, beaucoup parmi nous ne serait pas là aujourd’hui. Donc, nous sommes contents de célébrer ce partenariat, en profitant de dire aux leaders camerounais que la lutte n’est pas terminée, nous sommes encore très loin des objectifs et que malheureusement avec l’arrivée de la pandémie Covid-19, la lutte s’est encore plus compliquée, et nous avons besoins par contre que ces trois maladies restent une priorité pour notre gouvernement. Cette priorité ne pas etre dans les discours, mais une priorité dans le budget qui va être voté en novembre 2021. », a souligné Olivia Ngou, Directrice Exécutive d’Impact Santé Afrique.

En Afrique, ainsi que dans les pays en voie de développement, le paludisme, la tuberculose et le Vih-Sida étaient la cause de plusieurs décès il y a plus de 20 ans. Bien que les efforts que faisaient chaque Etats pour trouver la solution à ces trois maladies, il n’en demeure pas moins qu’il manquait toujours des solutions idoines, faute de moyens financiers. En 2002, avec la création du Fonds Mondial, les pays dont les populations souffraient de ces trois maladies ont bénéficiés des financements, d’où l’arrêté des morts que se comptait par centaines de milliers. 

Plus de 163 milliards Fcfa alloués au Cameroun pour les trois maladies

De 2016 à 2021 le Cameroun a signé trois accords de financements avec le Fonds mondial dans le cadre du nouveau modèle de financement. Entre 2021 et 2023, pour la lutte contre le VIH/sida, le Fonds mondial financera des interventions portant sur : la réduction de l’incidence de la maladie, la diversification de l’offre de dépistage, l’élimination de la transmission mère-enfant, l’amélioration de la prise en charge de l’adolescent, le renforcement du système communautaire, … pour un total de 76 224 500 200 FCFA (76 milliards). Pour la lutte contre la tuberculose, le Fonds mondial financera la prise en charge des cas, l’achat des antituberculeux et la recherche des cas perdus de vue pour un total de 10 929 886 927 FCFA (11 milliards). Pour la lutte contre le paludisme, le Fonds mondial financera la campagne de distribution des moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA) 2022-2023, la mise à disposition des MILDA pour les femmes enceintes, la chimio-prévention du paludisme (CPS) chez les enfants de moins de 5ans (Extrême-Nord et Nord),la prise en charge des cas de paludisme dans les centres de formation sanitaires, l’achat des tests de diagnostic et des médicaments pour la lutte contre le paludisme etc. pour un montant total de 66 413 188 408 F CFA (67 milliards). En tout, c’est un montant total de 163 987 309 250 F CFA (163 milliards) alloués au Cameroun par le Fonds mondial pour la lutte contre les 3 maladies et avec en plus un appui supplémentaire pour le renforcement du système de santé au Cameroun entre 2021 et 2023.  En tout, c’est un montant total de 163 987 309 250 F CFA (163 milliards) alloués au Cameroun par le Fonds mondial pour la lutte contre les 3 maladies et avec en plus un appui supplémentaire pour le renforcement du système de santé au Cameroun entre 2021 et 2023.

Pour rappel, Le Fonds mondial, crée en 2002 est un partenariat conçu pour mettre plus rapidement un terme aux épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme. En tant qu’organisation internationale, il mobilise et investit plus de 4 milliards de dollars US chaque année à l’appui de programmes dirigés par des spécialistes locaux dans plus de 100 pays. En partenariat avec les autorités publiques, la société civile, les institutions techniques, le secteur privé et les personnes touchées par les maladies, ils s’attaquent aux obstacles en encourageant l’innovation.

Jean-Claude KENDEG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + vingt =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR