Perte de l’érection:Des pleurs et des solutions

0
36

Grands moments d’angoisse chez les partenaires. Des hommes victimes, sont noyés dans une angoisse presque suicidaire, tandis que les partenaires femmes vivent leur insatisfaction dans une colère muette. L’ambiance sous les draps est fortement tendue. Pourtant les solutions existent.

J.P. la quarantaine bien sonnée a encore les traces des larmes sur le visage. La nuit n’aura pas été bonne pour ce conducteur d’engins lourds, qui est rentré du voyage après deux semaines passées loin de sa femme. Une fine pluie tombe cette nuit de retour, après un petit moment de sommeil ; question de prendre un peu d’énergie pour jouir des fruits du mariage. Voilà que les difficultés commencent : « j’ai une folle envie de faire l’amour avec mon épouse, après une petite seconde d’érection, mon pénis est tombé, j’ai tout essayé. J’ai bu presqu’un litre d’eau, j’ai pris le bita kola que j’avais ramené du voyage, rien. Ma femme est entrée dans la danse, elle a aussi tout essayé, rien. Je me suis dit que cela était peut-être lié à la fatigue. Le lendemain, la même scène s’est reproduite et des jours d’après. J’ai commencé à parcourir et les hôpitaux, et tradipraticiens  à la recherche de la forme, pour avoir la possibilité d’aller avec ma femme sans difficultés. Une très longue démarche d’ailleurs au bout de laquelle j’ai retrouvé une petite forme. Mais l’angoisse allait me tuer. Je marchais en parlant seul en chemin », explique-t-il.

Marcelin, plus jeune que J.P, a vécu la même situation. Son cas reste entier. Du moins, son érection est momentanée et de très courte durée. Sa compagne n’a pas supporté cela et a quitté la maison : «je ne pouvais plus la retenir. Elle a même voulu vivre le mal plus que moi-même, ne pouvant donc plus la calmer, on s’est séparé pour éviter les tensions, devenues notre quotidien, les nuits tombées..», révèle-t-il.

Les médecins appellent cela, la dysfonction érectile. Ils sont donc nombreux, ces hommes qui ont vécu ou qui vivent ces situations. D’autres dans le désespoir, vont se livrer à l’alcool. Du moins, les comportements changent carrément, et les couples se brisent. C’est dire combien le sexe tient dans nos vies.

Alphonse Jènè

 

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR