Phytothérapie : se débarrasser des hémorroïdes avec des feuilles de fougère et les écorces du manguier

4
628
Ce remède naturel permet de traiter la cause du problème, les effets sont donc visibles assez rapidement. C’est une plante qu’on pourrait carrément qualifier de « miraculeuse » car non elle peut non seulement soulager en cas de crise hémorroïdaire, mais elle joue aussi un rôle préventif.

Emilie Ngonguè, étudiante à la Faculté des Sciences de l’université de Yaoundé 1 et âgée de 26ans souffre des hémorroïdes depuis plus de 05 ans. Son anus est toujours mouillé et sa dégage une odeur nauséabonde. Tantôt son anus picote, tantôt il démange, surtout quand il veut aller au petit coin. « Ça commencé quand je faisais la classe de Terminale au lycée général Leclerc de Yaoundé en 2017. Je croyais que c’était éphémère. Plus le temps passait, plus j’avais de plus en plus mal. Je saignais abondamment quand j’allais au lieu d’aisance. Il y a de cela une semaine, j’ai décidé d’aller me faire consulter à l’Hôpital de district de la Cité-Verte. Après les examens cliniques, les résultats ont relevé que je souffre des hémorroïdes externes », raconte d’une voix étranglée la jeune dame, à l’entrée de la cité Universitaire de l’université de Yaoundé 1, le 17 février 2022, à 14heures. Tout comme elle, bon nombreux de camerounais souffrent de cette maladie. D’après le Dr. Martine Yonga, l’hémorroïde est la dilatation de la veine au niveau de l’anus ou du rectum. Cette pathologie se manifeste par les saignements, des douleurs anales et la descente des organes au niveau de l’anus.

D’après la biologiste en service au Centre hospitalier universitaire de Yaoundé, il existe deux types d’hémorroïdes : les hémorroïdes internes et externes. Les hémorroïdes internes sont des saignements lors de l’émission des selles, des démangeaisons, des inflammations de la zone rectale et des douleurs à l’anus. Les hémorroïdes externes sont quant à elles l’extériorisation des hémorroïdes internes, après la défécation, appeler prolapsus qui sont immédiatement à l’extérieur de l’anus, uniquement visible lors des compilations. Les hémorroïdes en générales sont causées par les grossesses et accouchement chez les femmes, la constipation, l’utilisation de certains laxatifs, des épisodes de diarrhées irritatifs, des efforts déployés pour évacuer une selle, ainsi que la position assise prolongée sur le siège.

Aujourd’hui, grâce à la médecine traditionnelle, les hémorroïdes ne représentent plus un danger chez les malades. Les hémorroïdes se soignent complètement à l’indigène. « Lorsque j’ai fini avec le traitement conventionnel, je me suis tourné vers un tradi-praticien qui m’a été recommandé par ma maman. Celui-ci ma donc proposé un médicament fait à base de feuilles de fougères et d’écorces de manguier, médicament que je devais boire matin, midi et soir dans un verre d’eau. Ce remède m’a été d’un grand bien et aujourd’hui je peux me mettre alaise en paix sans crainte », exalte Emile. D’après un tradipraticien Temfack, « la fougère est une plante utilisée en médecine pour sa propriété anthelminthique, elle est indiquée pour des personnes qui souffrent d’une maladie cardiaque, hépatique ou intestinal et contient des propriétés antiparasitaires. L’écorce de manguier quant à elle est astringente, elle renforce le phénomène de coagulation et permet d’arrêter les saignements, d’où son importance dans la préparation d’un remède contre les hémorroïdes qui causent des saignements, des inflammations et des descentes d’organes. Sa préparation est la suivante ; cueillir 4 à 5 feuilles de fougères fraiches, rincer les feuilles de fougères et mettez les dans une casserole ensuite découpez l’écorce d’un manguier rincez ces écorces et rajoutez les dans votre même casserole et rajoutez de l’eau propre, faire bouillir le tout. Lorsque c’est prêt tamiser laisser refroidir et servir dans un verre. A boire un verre matin, midi et soir. Les effets positifs se voient sur un intervalle de trois semaines.

Par Sarah NGO NGAMBI (Stg)

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR