Nouvel an 2021 : Dr Manaouda Malachie visite inopinément les hôpitaux de Yaoundé

Le ministre camerounais de la Santé publique s’est rendu, ce 1er janvier 2021 dans plusieurs formations sanitaires de la capitale politique du Cameroun. Lesdites visites permettent au Minsanté d’évaluer le dispositif de prise en charge des patients dans les hôpitaux pendant les fêtes de fin d’année,  et de transmettre les encouragements du Chef de l’Etat aux soldats de la santé au front.

Le ministre de la Santé publique, Dr Manaouda Malachie en concertation avec le infirmières de HGOPY, le 1er Janvier 2021.

Le patron de la santé au Cameroun a donné le ton de l’année 2021 en passant au scanner les hôpitaux de la ville de Yaoundé. Le top départ a été donné à  l’hôpital Gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé (Hgopy), ensuite l’hôpital Général de Yaoundé. A la satisfaction du personnel de la santé et des patients,  Dr Manaouda Malachie s’est rendu tour à tour dans les  hôpitaux de district de Mvog Ada, Efoulan, Biyem-Assi ainsi que celui de la Cité Verte.

Hgopy : libération des patients insolvables

A l’hôpital Gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé (Hgopy), les patients des cris de joie ont retentis, ce 1er janvier 2021, dans les services de gynécologie et de pédiatrie suite à la libération des patients insolvables de 21 patients par le patron de la santé. Dans sa dynamique de l’humanisation des soins et services le Dr. Manaouda Malachie est allé à la rencontre des femmes et des enfants ayant séjourné dans cette institution hospitalière entre deux semaines et quatre mois. Tous redevables à l’hôpital des montants compris entre 51 000 FCFA et 400 000 FCFA. Séance tenante, le ministre de la Santé publique a demandé que le montant global de impayés lui soit dressé et les patients libérés.

Hgy : le service de dialyse au scanner

La deuxième escale de cette évaluation du dispositif de prise en charge dans les hôpitaux relatif aux fêtes de fin d’année s’est faite à l’hôpital général de Yaoundé. L’intérêt à été porté sur le service de la dialyse où quelques préoccupations ont été soulignées et le ministre a recommandé qu’un état des besoins lui soit présenté, afin que des solutions palliatives soient apportées en vue d’améliorer l’offre de soins dans ce service. Cependant, un échange passionné mais courtois sera engagé avec les patients atteints de diabète. Ces derniers vont s’ouvrir longuement au ministre de la Santé publique sur la qualité des soins et les améliorations attendues. Dans l’optique d’avoir un moment d’échanges structurés, il a été convenu de la tenue d’une Assemblée générale des malades à laquelle le ministre sera convié, d’ici la mi-janvier.

Les hôpitaux de district de Yaoundé aux bons soins

Le cap a été, par la suite, mis sur les hôpitaux de district de Mvog Ada, Efoulan, Biyem-Assi ainsi que celui de la Cité Verte. A chacune de ces escales, il est noté un tableau de situation plutôt calme dans l’ensemble, marquée par un nombre réduit d’un à quatre blessés par hôpital. Des naissances ont également été enregistrées.

A chaque fois, le Dr. Manaouda Malachie reçoit les remerciements du personnel pour les efforts fournis dans l’amélioration des conditions de travail. En retour, il salue l’abnégation du personnel soignant à travers cette phrase : « Tenez bon ». Il va également saisir cette occasion pour répercuter les félicitations du Chef de l’Etat, lors de son adresse à la nation de la veille, le 31 décembre 2020.

Le Minsanté semble déterminé à veiller à l’humanisation des soins et services dans les formations sanitaires. L’année 2021 s’annonce être dense pour le fils du Mayo-Tsanaga. Comme à chaque décente, le plus jeune ministre du Gouvernement de Dion Nguté est accompagné par ses proches collaborateurs.

Joseph Mbeng Boum/ Claudel Tchinda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + 16 =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR