Adamaoua, Santé en plein essor : Le Dr. Djamilatou Leila à la manœuvre

0
27

Déterminée à améliorer les conditions de vie des populations de la région de l’Adamaoua  malgré d’énormes difficultés, la déléguée régionale de la santé, le Dr. Djamilatou Leila, multiplie les initiatives pour booster les indicateurs de santé dans sa circonscription administrative. Son engagement et ses actions concrètes font naître l’espoir d’un avenir plus sain pour les habitants de la région.

Effacée, discrète, c’est ce qui caractérise cette jeune dame qui tient les commandes de la Délégation régionale de la santé depuis quelques années déjà. Après ses études primaires et secondaires au Cameroun sanctionnées par un Baccalauréat D obtenu en 1998 avec mention, Djamilatou s’est envolée pour Madagascar pour ses études en médecine. Elle soutient en octobre 2005 une thèse de doctorat en médecine sur le thème : « Lithiase obstructive sur rein unique fonctionnel à propos de 3 cas ». Dans sa thèse, elle fait savoir que la survenue de la lithiase obstructive sur rein unique est une pathologie assez rare. Selon elle, « la gravité de cette maladie réside dans l’insuffisance rénale obstructive qu’elle entraîne qui met en jeu le pronostic fonctionnel du rein et par la même occasion, le pronostic vital.

Ses recherches sont fondées sur 3 cas observés respectivement sur rein unique congénital, chez un néphrectomisé, chez une personne ayant un rein muet controlatéral. Ces patients ont tous présenté à l’entrée, des coliques néphrétiques et troubles de la diurèse à type d’anurie ou d’oligoanurie. Le traitement a consisté en une urétérolithotomie pour 2 patients et une néphrolithotomie pour le troisième, indique le résumé de ses travaux disponibles sur le site de la bibliothèque de l’Université d’Antananarivo de Madagascar. Sa thèse a été publiée aux Editions Universitaires Européennes. Après l’obtention de son doctorat, elle rentre au pays et fait de la Biologie médicale, sa spécialité. Elle exercera comme coordonnateur du groupe technique régional de lutte contre le SIDA et chef de service de laboratoire dans la région du Nord, puis comme Déléguée Régionale de la Santé Publique de la région du Nord jusqu’à sa nomination au même poste à Ngaoundéré dans l’Adamaoua.

Chèque santé

Elle hérite d’une région dont certains districts de santé souffrent d’un enclavement important. Ce qui ne facilite pas toujours l’atteinte des indicateurs de santé. Bien que discrète, mais travailleuse, elle réussit néanmoins à imprimer ses marques. Ce qui fera bénéficier à sa région la première phase du projet Micro Takaful de la Banque islamique de développement. Il sera mis en œuvre au profit des femmes enceintes nécessiteuses du District de santé de Tignère dans le Faro et Déo. Moyennant 600 FCFA, ces dernières bénéficient du package Chèque Santé. Du haut de sa quarantaine d’âge, le  Dr Djamilatou Leila, est exactement le profil qu’il faut pour diriger la Délégation régionale de la santé de l’Adamaoua.

Jean Besane Mangam

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR