Canada : un forum pour la santé mentale des professionnels de la santé

0
144

Médecins, psychiatres, psychologue, travailleurs sociaux et infirmières se sont réunis, à Montréal le 28 Avril 2023,  pour proposer un plan d’action afin  d’améliorer la santé mentale de ceux qui s’occupent de la santé des autres.

Ce rassemblement qui se penche sur la santé mentale des personnels soignants est appelé le forum « les États généreux ». Organisé par l’Association des médecins psychiatres du Québec (AMPQ), ce forum a connu la participation de 120 professionnels réunis pour proposer différentes pistes de solutions, qui seront colligées par des étudiants du Pôle santé de HEC Montréal. Ensuite pour publier un cahier de propositions. « Si on a un plan d’action solide, je vous garantis que je vais en faire la promotion pour que ce soit associé à des fonds suffisants pour le mettre en branle dans la prochaine année, au prochain budget », a promis le ministre responsable des Services sociaux, Lionel Carmant, lors de son allocution devant les participants au forum au journal ‘’ la presse’’.

Selon les professionnels, il faut s’occuper de la santé mentale du personnel soignant dès qu’il entre en formation. « On est dans cette culture-là de l’excellence, de ne pas avoir droit à l’erreur, d’être toujours dans des standards extrêmement élevés, et ça amène des vulnérabilités. J’ai l’habitude de dire qu’on enseigne un peu la dépression à l’université en médecine », a évoqué la Dre Claire Gamache, présidente de l’AMPQ. Elle indique par ailleurs, qu’il faudrait s’attarder à l’arrivée de ces jeunes professionnels sur le marché du travail et  assurer leur accompagnement. « Il faut vraiment réfléchir à comment on accueille les nouveaux travailleurs, comment on les soutient, comment on les protège, autant du traumatisme que du virus ». Seulement, les enjeux de santé mentale ne se limitent pas qu’aux étudiants en médecine mais également aux autres corps de métiers de prise en charge comme les travailleurs sociaux.

Mesures organisationnelles

Bien avant le rassemblement des professionnels de la santé, le comité d’organisation a mené une série d’entrevues pour présenter des premières pistes de solutions afin d’améliorer la santé mentale du personnel de la santé. Il s’agit notamment de   prendre des décisions individuellement comme professionnel dans un objectif de santé globale, et  que les patients se trouvent au bon endroit au bon moment. Il est donc selon les professionnels, important  d’agir en amont pour éviter que les patients soient sur une liste d’attente, plutôt que d’essayer de la réduire à tout prix et que des mesures organisationnelles pourraient aussi être prises pour éviter que les patients engorgent les urgences « pour rien », comme donner aux médecins de famille l’accès à la salle des plâtres.

Divine KANANYET/la Presse

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR